leral.net | S'informer en temps réel

Procès de l’ex-Dg du Cadastre : Le témoin Falilou Guèye contredit Tahibou Ndiaye et son épouse

Les témoins cités dans l’affaire Tahibou Ndiaye ont commencé à défiler devant la Cour de l’enrichissement illicite (Crei). C’est l’oncle de l’épouse de ce dernier qui est le premier à passer. Dans ses témoignages, il a porté des contradictions aux déclarations du couple Ndiaye.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Juin 2015 à 14:12 | | 0 commentaire(s)|

Procès de l’ex-Dg du Cadastre : Le témoin Falilou Guèye contredit Tahibou Ndiaye et son épouse
L’oncle de l’épouse de Tahibou Ndiaye, Mouhamadou Falilou Guèye, a ouvert le bal des témoins cités dans le dossier de l’ancien patron du Cadastre. Au cours de sa déposition, il a démenti sa nièce et l’époux de cette dernière sans s’en rendre compte. Car, concernant le terrain de 1600 m2, sis à Ngor Wassila, Nd7ye Aby Ndiongue, l’épouse de Tahibou Ndiaye, a soutenu à la barre, avant-hier (mardi), que son oncle lui a offert une partie du terrain dont elle dispose, soit, 600 m2. Elle avait déclaré que c’est elle qui avait fait la demande parce qu’elle craignait de se retrouver avec une maison étroite vu qu’elle n’avait que 500 m2. Une déclaration que Tahibou Ndiaye avait confirmée. Seulement, Falilou Guèye a donné une autre version, ce, après avoir expliqué pourquoi il est propriétaire de plusieurs terrains. « A chaque fois que je fais des lotissements, on m’offre des parcelles. Sinon, j’occupe anarchiquement un terrain et après, je procède à la régularisation. C’est comme cela que j’ai acquis la plus part de mes terrains », explique M. Guèye dans le journal EnQuête vant d’ajouter : « A Ngor Wassila, j’avais 4 terrains attribués par l’administration du Sénégal, à la suite de travaux que j’avais effectués, j’ai alors proposé à Tahibou un des terrains de 600 m2, mais il a tout bonnement refusé. Tout ce que je lui offre, il refuse catégoriquement peut-être que c’est une question de fierté ». Poursuivant, il dit : « Alors, j’ai demandé à la commission de mettre le nom de ma nièce, et j’avais même voulu le construire, mais Tahibou a refusé ». Contrairement à ce qu’ont avoué les conjoints, M. Guèye dit ignorer que Ndèye Aby Ndiongue disposait déjà d’un terrain sur le site. Mais, lors de la confrontation, M. et Mme Ndiaye ont soutenu que Falilou Guèye a fait des confusions dans son témoignage. : « Les choses ne se sont pas passées comme il l’a dit. Peut-être qu’il a trop de choses dans la tête », a tenté de se défendre l’ancien Dg du Cadastre.

Il est attendu, aujourd’hui, à la barre, le patron du comptoir commercial sénégalais, M. Derwish qui aurait offert gracieusement à Tahibou Ndiaye des carreaux et le matériel sanitaire d’une valeur de 5 millions, lors de la construction de sa villa R+5 située à la cité Keur Gorgui.






Hebergeur d'image