leral.net | S'informer en temps réel

Procès du taximan sur la passerelle : le Procureur de la République «jette» Ousmane Diop à la fourrière pour 2 ans


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Août 2015 à 20:33 | | 17 commentaire(s)|

«Je demande pardon. Je ne vais plus le refaire… ». Tels sont les regrets du taximan Ousmane Diop, ce jeudi, devant le Tribunal des flagrants délits de Dakar, lors de son procès. Il avait emprunté la passerelle, il y a deux semaines, sous prétexte qu’il y avait des embouteillages à la suite de fortes pluies qui se sont abattues dans la capitale.

Mais pour le Procureur de la République, qu’à cela ne tienne. Estimant que les faits sont constants, le maître des poursuites a requis : 2 ans dont 6 mois de prison ferme, plus la confiscation du permis de conduire pour une durée de 2 ans, 500 000 francs Cfa d’amende et 6000 francs d’amendes connexes.

Dans la même foulée, les avocats de l’Etat et de Ageroute, qui se sont constitués partie civile, ont réclamé le franc symbolique. En revanche, les conseillers du taximan ont plaidé la relaxe pure et simple, au motif que leur client n’était pas le seul à avoir emprunté, ce jour, la passerelle. «D’autres véhicules sont passés par là et il (Ousmane Diop) ne doit pas payer seul la faute», ont-ils soutenu.

Mieux, ont-ils soutenu, le délit à lui reproché n’est pas constant. «A la limite, il doit être poursuivi pour contravention», arguent-ils. Le délibéré sera connu le 3 septembre prochain.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image