leral.net | S'informer en temps réel

Procès en direct - Déboutés, les avocats de Karim Wade sollicitent un report de l'audience, le président de la Cour dit niet

La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) s’est déclarée compétente pour juger Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite et corruption passive, notamment. La décision du tribunal, prononcée ce lundi 18 août, avait été mise en délibéré mardi 6 août après de rudes empoignades des avocats des deux parties au cours de leurs plaidoiries.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Août 2014 à 11:33 | | 5 commentaire(s)|

Procès en direct - Déboutés, les avocats de Karim Wade sollicitent un report de l'audience, le président de la Cour dit niet
Ainsi, la défense a été déboutée par la Cour dirigé par le juge Henri Grégoire Diop. Une bataille de perdue donc pour Me El Hadji Amadou Sall et Cie qui, comme pour reprendre la main, ont ouvert un autre front en sollicitant le report de l’audience pour aujourd’hui et demain. Motif : ils souhaitent préparer leur audience devant la Cour suprême, qui se penche ce mardi sur le rabat d’arrêt.

Si le président de la Cour a consenti à reporter la séance de demain, il a décidé que celle de ce lundi se poursuivra jusqu’à son terme. De l’avis d’Henri Grégoire Diop, la défense avait la latitude de préparer son rendez-vous à la Cour suprême durant la suspension de l’audience, il y a plus de dix jours.

Nouveau revers du camp de Karim Wade. Suspension de l’audience.

À la reprise, la défense encaisse le coup, mais soulève de nouvelles exceptions et des fins de non recevoir. Probablement une façon de montrer que si elle a perdu une bataille, elle n’a pas perdu la guerre de procédures qui risque de marquer pour un bon moment encore le procès de Karim Wade et ses co-accusés.

Suspendu mardi 6 août, le procès de l’ancien ministre d’État a débuté, comme prévu, ce lundi à 10 heures. Après avoir ouvert la séance, le juge Henri Grégoire Diop a appelé à la barre Karim Wade et ses co-accusés, entre autres, Pierre Agboba, Aliou Samba Diassé. Bibo Bourgi, présenté comme le maillon central de cette affaire, est dispensé pour raisons médicales.

Avec seneplus.com






Hebergeur d'image