leral.net | S'informer en temps réel

Processus de paix en Casamance : le maire de Ziguinchor réclame la levée du mandat d’arrêt contre Nkrumah Sané

Dans le cadre du processus de paix en Casamance, Abdoulaye Baldé réclame la levée du mandat d’arrêt contre Nkruma Sané comme c’est le cas avec Salif Sadio (chef de guerre du MFDC). Le maire de Ziguinchor invite l’Etat à impliquer toutes les factions, tous les chefs rebelles dans le processus de paix.


Rédigé par leral.net le Dimanche 2 Mars 2014 à 13:46 | | 1 commentaire(s)|

Processus de paix en Casamance : le maire de Ziguinchor réclame la levée du mandat d’arrêt contre Nkrumah Sané
Je pense qu’il faut aller au-delà ; c’est bien de lever le mandat d’arrêt de Salif Sadio mais, ce n’était pas le seul qui était frappé par un mandat d’arrêt»,-t-il dimanche sur RFM où il était l’invité de l’émission "Grand jury". Selon le président de l’Union centriste du Sénégal (UCS), il y a aussi Nkrumah Sané. Il faut mettre dans les chances pour permettre un dialogue sincère et inclusif. L’ancien ministre se dit convaincu que malgré son discours va-t-en guerre, Nkrumah Sané n’est pas fermé au dialogue. «Je connais sa position par rapport à ce mandat d’arrêt, a révélé Abdoulaye Baldé, soulignant qu’il lui a parlé au téléphone». Pour lui, «ça pourrait être un déclic, pour l’amener un peu plus à assouplir sa position». A en croire le maire de Ziguinchor, le processus de paix, ce n’est pas seulement le camp de Salif Sadio. Dans le maquis les deux chefs les plus charismatiques, c’est Salif Sadio et César Atoute Badiate même si il y a aussi maintenant Lamarana qui a créé un groupe et Niantan qui est de l’autre côté.
Ferloo






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image