leral.net | S'informer en temps réel

Profanation du cimetière de Pikine: Le conservateur municipal et deux complices arrêtés par la police


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Mars 2016 à 11:45 | | 0 commentaire(s)|

Après le dernier cas de profanation du cimetière de Pikine, l’enquête menée par le commissaire Adramé Sarr et ses hommes a fait tomber des têtes. Selon L'Obs, P. Nd. Guèye, A. Dia Sy et A. Ndiaye dit Pa Ndiaye ont été démasqués au terme des investigations. Sous surveillance policière depuis au moins deux mois, le trio ignorait qu'il était dans le collimateur des limiers. C'est finalement dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 mars 2016, alors qu'ils avaient enjambé le mur du cimetière pour s'attaquer à des tombes, qu'ils ont été surpris et cueillis par des éléments de la police de Pikine. Ils s'en étaient alors fini des deux individus qui ont été vite menottés et conduits sous bonne escorte au commissariat de la police de Pikine. D'après toujours le journal, le premier nommé, qui est maçon de profession, était souvent sollicité par des parents du défunts pour construire des tombes. C'est dire que P. Nd. Guèye était un habitué des lieux qui, les yeux fermés, pouvait localiser la tombe d'un défunt enterré dans les vingt quatre heures.

Devant les enquêteurs, P. Nd. Guèye et A. Dia Sy n'ont pas daigné nier les faits. Mieux, ils ont expliqué, dans les détails, comment ils s'y prenaient pour "ouvrir" les tombes, prélever des parties de linceul avant remettre les défunts à leur place. Sauf que plus d'une fois, ils ont du stopper leur sale manœuvre après avoir été surpris. Les deux prévenus ont balancé le conservateur municipal, A. Ndiaye également appelé Pa Ndiaye, qui, lui aussi, a été mis aux arrêts.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image