leral.net | S'informer en temps réel

Profil – Qui est Thione Ballago Seck ?

iGFM – People (Dakar) Thione Seck est né en 1955 à Dakar. Chanteur de profession, il est issu d’une famille de griots. L’arrière-grand-père de Thione comme l’appellent les amis, était chanteur à la cour de Lat Dior, célèbre damel (roi) du Cayor et résistant notoire à la colonisation française. Il participe donc naturellement dès l’enfance aux cérémonies et aux fêtes traditionnelles comme chanteur et percussionniste. Puis, il devient membre du groupe dakarois dénommé « Star Band ». Étant percussionniste, il intègre le grand orchestre « Orchestra Baobab »


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Juin 2015 à 18:59 | | 7 commentaire(s)|

Profil – Qui est Thione Ballago Seck ?
Ensuite, Thione Seck a eu à travailler avec le fameux cet orchestre. En 1984, Thione Seck devenu « grand chanteur » forme avec son frère un duo appelé « Raam Daan » qui livre un premier album. En 1996, le producteur sénégalais Ibrahima Sylla entreprend de le produire. Thione Seck sortira 3 albums sous le label Syllart. Dont l’album « Orientissime » (2005) qui fut acclamé par la presse, album-concept enregistré entre Dakar – Le Caire- et Bombay. L’album enregistré dès 2003 fut une idée du producteur Ibrahima Sylla. Entre autres, Thione Seck poursuit une carrière indépendante en sortant de nombreux albums dont Boul Doff et Diaga respectivement en 2002 et 2010.

Thione Seck, 60 ans, a été arrêté le 27 mai au soir à son domicile de Dakar par la gendarmerie et placé en garde à vue à la suite d’une enquête sur d’importantes transactions en devises étrangères impliquant son entourage professionnel et familial. La presse a fait état de la découverte dans sa maison de fortes sommes en faux billets d’euros et de dollars.

Il a été présenté mardi 2 juin 2015 à un juge, qui l’a inculpé de détention de signes monétaires, tentative d’escroquerie, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent, et l’a placé sous mandat de dépôt, a affirmé Me Ousmane Sèye, coordonnateur des avocats de sa défense. Il a été conduit à la prison centrale de Dakar. Dans son procès-verbal de perquisition, la gendarmerie a dit avoir saisi au domicile du chanteur du « papier vert » estimé à un million d’euros, soit près de 656 millions de FCFA, selon l’avocat.

Le chanteur s’est retrouvé mêlé à cette enquête en cours depuis de longs mois, visant des suspects de blanchiment d’argent, dont un homme présenté comme un des cerveaux supposés de l’opération et qui a également été arrêté le 27 mai. Lors d’une perquisition au domicile de ce suspect, les gendarmes ont retrouvé toute une industrie de fabrication de fausse monnaie.

Devant le juge, le chanteur a tout démenti et s’est à son tour constitué partie civile, selon Me Sèye. « Il a porté plainte pour s’être lui-même fait escroquer de 85 millions de FCFA (près de 130 000 euros) par un des suspects de l’enquête », ajoute la défense du chanteur. Thione Seck aurait été approché par un Gambien qui lui aurait proposé une tournée de plusieurs dates en Afrique. L’homme lui aurait apporté de l’argent en liquide, en euros et dollars, au titre d’avance, avant même la signature d’un contrat.

Dans la presse lit-on que Thione Seck aurait été sollicité par le Gambien qui souhaitait régler des dépenses urgentes, Thione Seck lui aurait ensuite remis 85 millions de Francs CFA. L’homme, une des cibles de la plainte de M. Seck et identifié par la défense comme Joachim Cissé, est en fuite, d’après les avocats. Le chanteur, lui, est serein et a accueilli tous ces développements avec foi, explique Me Sèye, qui a rejeté les différents montants avancés dans la presse comme retrouvées au domicile du chanteur, allant de 6,5 milliards à 42 milliards de FCFA.

Synthèse Tapa TOUNKARA






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image