Leral.net | S'informer en temps réel



Programme de développement communautaire de la CEDEAO : Le NEPAD désavoué

Rédigé par leral .net le 18 Mars 2010 à 05:18 | Lu 2538 fois

‘’Le Nepad a été un échec, nous ne suivrons donc pas cette voie ‘’ avait laissé entendre Mamadou Khoule, expert en communication du Programme communautaire de développement en Afrique de l’Ouest (Pcd) et membre de la commission politiques macroéconomiques de la commission de la Cedeao.


Programme de développement communautaire de la CEDEAO : Le NEPAD désavoué

C ’était lors de l’ouverture de l’atelier régional de consultation des médias sur le processus d’élaboration et de mise en œuvre du programme communautaire de développement (Pcd) de la Cedeao, mardi dernier, à l’Hôtel Azalaï Nord Sud. Etaient donc sur la sellette, les présidents Abdoulaye Wade, Thabo M’Beki, Abdel Aziz Boutéflika, Olusegun Obasanjo, Hosni Moubarak, Amadou Toumani Touré. Le désaveu du Nepad était souligné lors de la présentation du programme de développement communautaire dont la vision, selon l’expert Mamadou Khoule, sera différente de celle du Nepad, dans la mesure où le passage de la Cedeao des Etats devra cette fois-ci conduire à la Cedeao des peuples. C’est à ce titre que, dans le discours d’ouverture de l’expert communication, on pouvait lire : « Vous êtes appelés à constituer le point d’ancrage du Pcd dans la communauté des médias de l’Afrique de l’Ouest, dont la prise en compte au nombre des acteurs essentiels du processus de formulation du Pcd témoigne de l’attachement et de la confiance de notre institution commune, la Cedeao, à l’expertise des hommes et des femmes des médias. Cela constitue une innovation. Pour la première fois, l’expertise africaine est sollicitée, pas pour accompagner, mais pour élaborer un programme de développement.

Le Pcd sera un programme conçu par des Africains de l’espace Cedeao, pour le développement de l’Afrique de l’Ouest, avec la participation en amont, de tout ce que l’Afrique de l’Ouest renferme comme compétences et ressources. ‘’ Dans la présentation du Pcd, Mamadou Khoule a précisé que le programme n’est pas encore adopté et que sa mise en œuvre se situe dans la phase sensibilisation et renforcement des capacités. Concernant le plan du Pcd, l’expert a présenté la vision 20-20, l’orientation stratégique, le cadre institutionnel et les étapes d’élaboration. Le programme fait surtout état de la participation de tous : population, société civile, secteur privé pour combattre la pauvreté et réaliser la croissance économique. Concernant le Nepad, l’encyclopédie libre Wikipédia rappelle : ‘’ Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique, NEPAD, est un projet de développement initié par plusieurs chefs d’États africains dont le Sud-Africain Thabo Mbeki, l’Algérien Abdelaziz Bouteflika, le Sénégalais Abdoulaye Wade, le Nigérian Olusegun Obasanjo et l’Égyptien Hosni Moubarak...

Le président sénégalais Abdoulaye Wade proposa en janvier 2001, au sommet France - Afrique de Yaoundé, le Plan Oméga. Celui-ci visait à résorber l’écart entre pays développés et pays sous-développés par des investissements massifs d’origine externe, coordonnés à l’échelle continentale, pour poser les bases du développement du continent africain. De leurs côtés, le président algérien Abd El-Aziz Bouteflika, le président nigérian Olusegun Obasanjo et le président d’Afrique du Sud Thabo Mbeki proposèrent le plan MAP, qui tentait principalement d’incorporer l’Afrique au sein des actions mondiales. En Juillet 2001, au sommet des chefs d’Etats de Lusaka, ces deux plans fusionnèrent sous le nom de Nepad. ‘’ En fait l’échec du Nepad est une expérience amère pour tous les chefs d’Etat, dont Amadou Toumani Touré, qui avaient approuvé le programme.

Baba Dembélé le républicain mali