Leral.net | S'informer en temps réel



Projection du film « Grand Comme Le Baobab »

le 4 Février 2014 à 10:00 | Lu 226 fois

Le lundi 2 décembre 2013, le Théâtre Daniel Sorano de Dakar a fait le plein de spectateurs, impatients de découvrir en avant-première le film « Grand Comme Le Baobab ».


Projection du film « Grand Comme Le Baobab »
Organisée par l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar, avec le soutien du ministère de la Culture, la projection s’est faite avec la présence effective du réalisateur, des membres de l’équipe de tournage et des acteurs.

Grand Comme Le Baobab raconte de façon poignante le conflit d’une famille à l’orée du monde moderne… où les questions de tort ou de raison ne sont pas toujours aussi simples que noir ou blanc. Il pose un regard sincère sur une frange de la société sénégalaise profondément ancrée dans ses cultures et prête à tout sacrifier, y compris l’éducation de ses propres enfants, pour la survie de la famille.

Le film, réalisé en 2012, commence par une note d’espoir à travers une musique de l’artiste sénégalais Baaba Maal, intitulée « Tiino tiino » qui signifie en langue pulaar « du courage ». Mais l’espoir qu’avait suscité le Brevet de fin d'études moyennes (BFEM) décroché par l’héroïne Coumba sera entaché par une nouvelle qui risque de ruiner toute la famille. Il s’agit de l’accident de son grand frère et l’urgence de trouver assez de fonds pour son opération.

Avec une approche sobre, le réalisateur plonge son monde dans le village de Sinthiou Mbadane (Mbour), avec un troupeau de vaches, des puits, des feux de bois, des baobabs, des cases… Il y a aussi une famille d’éleveurs interprétée par une famille pulaar qui fait apparaître la difficile cohabitation entre modernité et tradition.

Le casting est composé de villageois locaux qui jouent des rôles qui reflètent leurs propres vies : les deux personnages principaux, Coumba et sa sœur Debo, sont joués par des sœurs dans la vie réelle, et qui sont en fait les premiers enfants de leur famille à aller à l'école. Les acteurs ont vraiment apporté leurs expériences personnelles dans leurs performances.

Inspiré de faits réels, Grand Comme Le Baobab est le premier long métrage de Jeremy Teicher, un jeune américain, finaliste du 38ème Concours Annuel des Etudiants de l’Académie des Films d’Art et de Science.

Des séances supplémentaires du film seront organisées dans les différentes régions du Sénégal avec le soutien de l’ambassade du royaume des Pays-Bas à Dakar.