leral.net | S'informer en temps réel

Projet de coalition, consultations citoyennes et tournée nationale: Idy formula

Le parti Rewmi veut donner un nouveau souffle à sa vie politique. Tirant le bilan des dernières élections locales, son président Idrissa Seck tient à l’idée de bâtir une nouvelle coalition pour battre le Président Macky Sall. Il veut aussi effectuer une tournée nationale doublée de consultations citoyennes. Cependant, le calendrier attend d’être validé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Avril 2015 à 20:23 | | 6 commentaire(s)|

Projet de coalition, consultations citoyennes et tournée nationale: Idy formula
Plus discret dans ses initiatives depuis quelques mois, Idrissa Seck prépare une tournée nationale. L’occasion sera saisie pour rendre visible, le travail de l’ombre en cours depuis plusieurs semaines, y compris les adhésions au parti Rewmi enregistrées dans certaines localités.

Selon une source proche des préparatifs, l’ancien Premier ministre veut lancer une dynamique de rassemblement qui ira au-delà de sa formation politique. D’ailleurs, c’est dans ce cadre que ce parti a initié des «Consultations citoyennes», comme les organisateurs des Assises nationales avaient réussi celles-ci au lendemain des élections présidentielle et législatives de 2007.

Cette méthode d’impliquer le citoyen éloigné des partis politiques avait permis de dérouter le Président Abdoulaye Wade et sa coalition Sopi dans l’essentiel des grandes villes du pays, au soir des élections locales de 2009.

Toutefois, l’ex-maire de Thiès n’a pas encore retenu une date pour démarrer son périple. Ses collaborateurs attendent d’avoir «une masse critique» d’inscrits pour le remettre en selle. Pour le moment, ils se contentent de comptabiliser des inscrits dans plusieurs localités du pays, en France, aux Etats-Unis, etc.

Une seule équation risque cependant de perturber le plan retenu à moins de 24 mois de la prochaine élection présidentielle. Il s’agit du doute qui plane sur la tenue de l’élection présidentielle en 2017, un engagement de l’actuel président de la République désormais conditionné par le verdict du référendum qui sera organisé «probablement en mai 2016».

Joint hier par téléphone, le chargé de la communication de Rewmi, Thierno Bocoum, n’a pas voulu échanger sur le projet de «Consultations citoyennes», pour le moment. Il promet d’y revenir dans les prochains jours.

Perte de plus de 50 000 voix à Thiès

Plus que conscient qu’une formation politique laissée à elle-même ne peut suffire pour gagner une élection présidentielle, Rewmi veut être l’initiateur d’un vaste rassemblement politique pour la conquête du Palais. Le maire de Thiès, Talla Sylla, est déjà dans le plan.

Cet idéal d’une «grande coalition» contre le candidat sortant Macky Sall n’écarte pas non plus le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, celui de Dakar Khalifa Sall et de Podor Me Aïssata Tall Sall du Parti socialiste, le mouvement de Moubarack Lô, AndJef/Pads de Mamadou Diop

Decroix et Bokk gis gis de Pape Diop, etc.

Il s’y ajoute que le bilan des élections locales n’a pas donné à Rewmi, des reines solides dans la majorité des collectivités locales du pays. Hormis les coalitions avec le Parti démocratique sénégalais (Pds) et Taxawu Ndakarou de Khalifa Sall qui sont arrivées victorieuses à Bambey, à Rufisque, dans la capitale sénégalaise et aux Parcelles Assainies notamment, Rewmi n’a pas su imposer un meilleur visage dans les 250 bureaux de vote du département de la ville et du département de Saint-Louis, où était en compétition son vice-président, Déthié Fall.

A Diourbel, le député Oumar Sarr peine à conquérir une collectivité locale depuis 2002. Le seul qui a pu sauver l’honneur est le défunt Bathie Gadiaga, le maire de Ngaye, rappelé à Dieu quelques mois après son élection. Quid de Idrissa Seck ?

Bien qu’élu président du Conseil départemental de Thiès malgré les moyens déployés par ses adversaires au pouvoir, le Président de Rewmi n’a pas nié l’évidence. Cette victoire ne lui a pas évité une perte de plus de «50 000 voix dans le département de Thiès», son fief, par rapport aux élections précédentes.

Le Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image