leral.net | S'informer en temps réel

Projet de loi organique sur la Cour suprême : L’Union des magistrats Sénégalais (Ums) durcit le ton


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Novembre 2016 à 23:42 | | 5 commentaire(s)|

Aussi, l’Union des magistrats Sénégalais exige du gouvernement «le respect impératif de l’âge de la retraite pour tous les magistrats, fixé à 65 ans par leur statut».
Aussi, l’Union des magistrats Sénégalais exige du gouvernement «le respect impératif de l’âge de la retraite pour tous les magistrats, fixé à 65 ans par leur statut».
Les magistrats durcissent le ton. En effet, le comité de juridiction de la Cour suprême qui s’est réuni ce lundi 14 novembre 2016 à la salle des actes de ladite Cour, pour recueillir l’opinion de ses membres sur les projets de loi organique sur la Cour suprême et le statut des magistrats, a exigé «le retrait et sans condition du projet de loi organique sur la Cour suprême, adopté en conseil des ministres le 2 novembre 2016».
 
Les magistrats reprochent à l’exécutif «la dénaturation du texte déjà discuté en assemblée intérieure de la Cour suprême, par ajout et suppression de plusieurs dispositions ». Les magistrats demandent ainsi le renvoi à l’assemblée intérieure de la Cour suprême dudit texte, pour un nouvel examen.
 
Aussi, l’Union des magistrats Sénégalais exige du gouvernement «le respect impératif de l’âge de la retraite pour tous les magistrats, fixé à 65 ans par leur statut», renseigne un communiqué parvenu à Seneweb.
 
L’Ums ne se contentera pas, dans son document, de soumettre ses exigences au gouvernement. En effet, elle prévient le gouvernement  que  «le comité de juridiction exprime sa ferme détermination à mener toutes actions appropriées en cas de besoin».
 
Seneweb






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image