leral.net | S'informer en temps réel

Projet de réforme des insitutions : A la place du « wax waxeet », les jeunes de l’Apr décrètent le « wax jëf »


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Janvier 2016 à 08:50 | | 13 commentaire(s)|

Après les membres du secrétariat exécutif de l’Apr qui ont fait une sortie pour montrer leur satisfaction quant aux réalisations du Président Macky Sall, les jeunes de cette formation politique ont, à leur tour, fait face à la presse pour emboîter le pas à leurs aînés. « Le peuple souverain a applaudi le Président Macky Sall qui, contre vents et marrées, gouverne et gouvernera le pays en toute indifférence face aux critiques subjectives de l’opposition. A cet effet, nous appelons tous les responsables du parti à ne pas céder à la diversion des politiciens de l’opposition », a indiqué Thérèse Faye Diouf, coordonnatrice nationale de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer). Poursuivant, elle soutiendra que « les jeunesses républicaines réaffirment leur satisfaction au Président Macky Sall et à son gouvernement pour la récente baisse qui a été opéré sur le prix du carburant ».

Considérant que « le projet de réforme des institutions que le Président Sall veut soumettre à l’appréciation de notre peuple constituera une avancée démocratique majeure et consolidera notre système politique et démocratique », les membres de la Cojer trouvent que le chef de l’Etat a respecté les engagements pris par rapport aux Sénégalais. Ce qui les pousse à dire « qu’il vient de matérialiser, encore une fois, dans ledit projet, fait de lui non pas un homme politique du « wax waxeet » ou du « wax rek », mais l’homme du « wax jëf », c’est-à-dire , du « faire-dire » et du « dire-faire » ».

Thérèse Faye n’a pas manqué de lancer un message à l’opposition à qui elle demande de « garder son mal en patience » puisque « la reconquête du pouvoir n’est pas à l’ordre du jour. Seuls ceux qui accepteront l’endurance d’une opposition de longue durée pourront survivre à la machine politique de la Cojer et de l’Apr », a fait savoir Mme Diouf. Et cette dernière de donner des conseils à ses camarades : « Nous sommes dans le temps de l’action. Soyons humbles et travaillons la main dans la main pour relever les défis politiques, économiques et sociaux auxquelles notre pays fait face ».

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image