leral.net | S'informer en temps réel

Prostitution et proxénétisme : La fille de joie récidiviste et le gérant-proxénète d'un restaurant envoyés en prison

Youssou Daffé et Fatou Gora Sarr ont écopés chacun d’une peine ferme de deux mois de prison. Ils étaient jugés, hier, par le tribunal régional de Saint-Louis pour défaut de carnet sanitaire et de proxénétisme.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Octobre 2015 à 16:06 | | 0 commentaire(s)|

Prostitution et proxénétisme : La fille de joie récidiviste et le gérant-proxénète d'un restaurant envoyés en prison
Sortie récemment de prison pour les mêmes faits, Fatou Gora Sarr s’est relancée dans la prostitution. La fille de joie a été appréhendée, jugée et condamnée à deux mois de prison ferme pour défaut de carnet sanitaire, il y a juste quelques mois.

Mais la belle de nuit n’a pas retenu la leçon. Elle s’est remise à son travail sans se régulariser. La récidiviste, qui était à nouveau à la barre du tribunal des flagrants délits, ne s’y est pas présentée toute seule. Cette fois-ci, elle avait à ses côtés le nommé Youssouf Daffé, gérant d’un restaurant situé à l’hydrobase. C’est à cet endroit que la demoiselle a été cueillie par les forces de l’ordre alors qu’elle recevait un de ses clients.

Youssou Daffé, natif de Conakry, était devant la barre pour répondre du délit de proxénétisme dont il était accusé. Gérant de son état, il louait sa chambre à Fatou et d’autres filles moyennant 1000 ou 1500 francs pour des passes avec leurs clients. Des allégations que Yousouf n’a pas niées, même s’il reconnait ne pas être le seul à céder sa chambre provisoirement aux prostituées dans ce restaurant.

Le tribunal a finalement a reconnu Fatou Gora Sarr coupable de défaut de carnet de sanitaire, alors que Youssouf Daffé est condamné pour proxénétisme. Ils vont passer deux mois ferme en prison.







Hebergeur d'image