leral.net | S'informer en temps réel

Protection de la Langue de Barbarie : Eiffage décroche le marché

Face à la furie de la mer, qui ne cesse de causer des désagréments aux populations de la Langue de Barbarie, l'Etat a pris des mesures d'urgence pour protéger cette bande de terre. Une enveloppe de 4 milliards FCfa a été débloquée et les travaux seront menés par l'entreprise Eiffage qui annonce la livraison dans 15 mois.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Septembre 2016 à 09:12 | | 11 commentaire(s)|

C'est un ouf de soulagement pour les populations de la Langue de Barbarie. Hier, des experts du Groupe Eiffage ont rencontré les notables Guet-Ndar, accompagnés d'une forte délégation de l'équipe municipale de la ville de Saint-Louis. Ils leur ont expliqué, d'après L'As, que cette visite entre dans le cadre du démarrage d'un système de récupération de terres, financé à hauteur de 4 milliards de FCfa, par l'Etat du Sénégal. "L'obtention du financement pour la construction de cet ouvrage, qui jalonne 3,5 kilomètres des côtes de la Langue avec 7 portes de passage, émane d'un plaidoyer du maire de Saint-Louis auprès du Gouvernement pour soulager les populations de cette zone. Les engagements que l'Etat avait pris pour prendre en charge ce problème seront respectés dans les meilleurs délais", a dit Alioune Diop, adjoint au maire en charge des Grands travaux de la ville de Saint-Louis. Aussi, invite-t-il les populations à accompagner le processus jusqu'à terme. D'ailleurs, Eiffage annonce la livraison de l'ouvrage dans 15 mois.

A noter que c'est à l'entreprise française qu'on avait confié la rénovation du pont Faidherbe.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image