leral.net | S'informer en temps réel

Protection des données personnelles: La Sonatel déclare ses abonnés

Tivaouane, 8 jan (APS) - Le directeur des ventes de la SONATEL, Mamadou Ibrahima Traoré, a déclaré mercredi à Tivaouane que son groupe a mis en place un dispositif pour un bon déroulement du Maouloud 2014 avec le renforcement de la capacité du réseau mobile dans les villes de Tivaouane et Kaolack qui accueillent l’essentiel des pèlerins.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Janvier 2014 à 23:37 | | 0 commentaire(s)|

Protection des données personnelles: La Sonatel déclare ses abonnés
En conformité avec la loi n°2008-12 du 5 janvier 2008, la Sonatel a déclaré hier à la commission des données personnelles sa base de données.

L'affaire Snowden a révélé au monde les enjeux sur la confidentialité de la vie privée des personnes. À cet effet, le Sénégal qui s'est doté d'une loi pour “assurer une protection efficace de la vie privée et des libertés individuelles dans l'environnement des technologies de l'information et de la communication” depuis 2008, vient d'entamer le processus de vérification de la légalité des données et de l'utilisation de toutes les données personnelles. À travers la commission de protection des données personnelles (CDP), il s'agit de s'assurer que toutes les précautions sont prises pour empêcher que les données ne soient déformées, volées, vendues ou communiquées à des personnes non autorisées.

Hier, l'opérateur Sonatel a fait face à la CDP pour être en règle vis-à-vis de la loi. Le but de la rencontre était de voir avec la Sonatel les modalités pour mettre en application la loi sur les données à caractère personnel. “Nous avons défini un plan d’action pour recevoir les bases de données de la Sonatel au fur et à mesure”, a souligné Mouhamadou Lô, président de la commission.

Avec ce plan d’action, les membres de la commission vont étudier les fichiers et les bases de données détenus par l'opérateur pour qu’à la fin du processus, il y ait pour chaque base de données, soit une autorisation, soit une déclaration en bonne et due forme. Mouhamadou Lô a renseigné qu'à la fin du mois de février, la Sonatel aura fini de déclarer toutes ses bases de données regroupant les données personnelles de ses clients.

Ce travail sera élargi aux autres opérateurs et à l'État. “Les fichiers détenus par l’État doivent être déclarés devant notre commission. Nous allons mettre en place un programme invitant tous les responsables de traitement de données personnelles du Sénégal à se rapprocher de notre commission et d’y effectuer leur déclaration. Ce n’est pas seulement la Sonatel, mais tous les responsables de traitement public ou privé”, a-t-il soutenu.

“Nous sommes là pour faire en sorte que toutes les données personnelles des Sénégalais collectées par différents acteurs, publics et privés, soient sécurisées et ne soient pas laissées à la portée de tout le monde”, a expliqué M. Lo. Il a demandé à tous les responsables de traitement de venir déclarer leurs fichiers. “Nous pouvons aussi nous déplacer et aller les voir, suite à une plainte”, a-t-il poursuivi, tout en conviant les Sénégalais à aller sur le site de la commission et signaler “tout manquement à la législation”.

Les fichiers ou les bases de données, les transferts de données personnelles des Sénégalais à l'étranger, le marketing direct, les systèmes biométriques, les systèmes de vidéo-surveillance ou de géolocalisation sont, entre autres, les données qui doivent être déclarées.

EnQuête






Hebergeur d'image