leral.net | S'informer en temps réel

Protocole d’accord avec la Cnts : Makhtar Cissé régularise 493 agents de la Senelec

La Senelec a signé un protocole avec l’intersyndicale des prestataires membres de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal(Cnts). Cette convention va permettre de régulariser 493 contractuels sur une durée de trois ans, note «Le Populaire ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Juin 2016 à 14:18 | | 10 commentaire(s)|

Dès l’entame de son propos, le directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, de préciser : « Notre Conseil d’administration vient de nous donner la possibilité de recruter 200 prestataires dès cette année. Ma signature apposée est gage du respect de ce protocole », a déclaré le directeur général de la Senelec, qui reconnaît le caractère complexe de l’emploi. « Nous avons besoin de ressources humaines de qualité. Les meilleurs seront sélectionnés », a-t-il poursuivi.

Si les termes du contrat prévoient de recruter les 200 autres dès l’année prochaine, ajoutent nos confrères, M. Cissé soutient que les nouvelles recrues devront subir un test, histoire de permettre à la Société de l’électricité de disposer d’un personnel de qualité, capable de contribuer à la bonne marche de la boîte qui doit constamment relever les défis.

Mouhamadou Makhtar Cissé révèle également que le chef de l’Etat, Macky Sall, lui avait donné l’instruction de trouver une solution à cette tension sociale de l’entreprise. Il a précisé que la Senelec marche sur des équilibres toujours fragiles, car sur 100% de revenus récoltés, les 80% servent à l’achat du fuel. Il note que les nouvelles découvertes du gaz et du pétrole devront permettre d’amoindrir les dépenses de la société. La convention permettra de vider définitivement la question lancinante des prestataires dont certains sont à 5 années de la retraite.

« Il y a eu des difficultés. Depuis avril 2015, nous avons commencé les discussions. Aujourd’hui, nous voilà arrivés au bout du tunnel », a réagi Lamine Fall, secrétaire général adjoint de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts). Il ajoute que les 93 prestataires restants devront intégrer la Senelec dès 2018. Saliou Ndiaye, secrétaire général de l’intersyndicale des prestataires se dit satisfait du dénouement de cette affaire.






Hebergeur d'image