leral.net | S'informer en temps réel

Pse : Omar Faye revient sur les « noms dits » et « zones d’ombres »

Pour bénéficier des contrats avec les bailleurs de fonds sénégalais devront se serrer la ceinture. C’est la certitude exprimée par Omar Faye Leral askan wi.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Mars 2014 à 12:13 | | 2 commentaire(s)|

Pse : Omar Faye revient sur les « noms dits » et « zones d’ombres »
Les promesses du Président Macky Sall en Casamance, portant sur des milliards de francs Cfa et le langage « flou » sur les véritables bénéfices récoltés lors de la rencontre du Sénégal avec les bailleurs et les partenaires techniques au développement, ont mis en colère le chef de file du mouvement Leral askan wi. Pour Omar Faye, « ces déclarations portant sur des milliards imaginaires que le Président est en train de faire risquent d’être fatales au peuple ». A l’en croire, ils vont coûter trop cher aux populations. Parce que, pour bénéficier d’un seul financement, le président de la République devra se soumettre à des exigences. « Il n’y aura plus de contrat à durée indéterminée ; les salaires seront plafonnés », a-t-il révélé. Et, dans ce cadre, informe Omar Faye, de grands professeurs et de hauts fonctionnaires de l’Etat verront d’ici peu leurs salaires en chute libre. Des avantages aussi leur seront supprimés. Plus alarmiste, selon La Tribune, le leader de Leral askan wi avertit que le Sénégal va vers l’augmentation des denrées de première nécessités. Pire, « on va hypothéquer et privatiser nos terres au profit des étrangers pour bénéficier de financements ».






Hebergeur d'image