leral.net | S'informer en temps réel

Publication de la listes des Lions sur sa page Facebook : "Aliou Cissé a commis une faute professionnelle", selon El Hadji Malick Sy "Souris"

Depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe nationale du Sénégal de football, Aliou Cissé a amorcé une certaine rupture, notamment dans la publication de la liste des « Lions » lors des matches amicaux ou internationaux. A la place de la traditionnelle conférence de presse, l’ancien capitaine du Sénégal choisit une publication via le site de la Fédération et sa page Facebook. Une formule qui n’enchante pas l’ancien président de la Fédération sénégalaise de football (FSF). El Hadji Malick Sy "Souris" considère, dans un entretien accordé à Sud Quotidien, qu’en agissant ainsi, « Aliou Cissé a commis une faute professionnelle ».


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Août 2015 à 11:58 | | 1 commentaire(s)|

Interrogé sur la méthode de Aliou Cissé en tant que coach des Lions, El Hadji Malick Sy "Souris" déclare : "Etre entraîneur n’a rien à voir avec être capitaine. Le capitaine tempère juste. Mais l’entraîneur, doit être un vrai imam. Il faut savoir tout gérer. Il faut qu’il soit zen. Il faut être meilleur en tout, dans le comportement, dans la façon de parler, dans la gestion du groupe. Certainement, sa personnalité va impacter le groupe. Il me semble qu’il n’a pas fait une conférence de presse pour la publication de la liste des Lions devant affronter la Namibie. C’est une faute professionnelle". L'ancien président de la Fsf d'expliquer : "C’est son métier. Il est sélectionneur national. Dans tous les pays du monde, les entraîneurs viennent parler à la presse. Ce n’est pas une séance d’explication devant les médias, c’est une communication. La prochaine fois, je pense qu’il devrait aller faire face à la presse comme il est de tradition. Il n’a pas à expliquer ses choix. Il va juste communiquer sa liste". Selon M. Sy, le volet communication d’un entraîneur doit être géré par un professionnel. C’est ainsi dans tous les pays du football. "En 2002, nous avions Cheikh Tidiane Fall, puis Lune Tall qui nous gérait cette relation presse-équipe nationale. Ils sont du métier. Ils savaient à quel moment parler et comment le faire. Il faut que cette partie soit déléguée à un professionnel parce que le sélectionneur a d’autres choses à faire, pour éviter des conflits avec des journalistes", indique-t-il.

Donc, en ce qui concerne l'utilisation des réseaux sociaux comme Facebook pour communiquer ? El Hadji Malick Sy "Souris" est catégorique : "Aliou Cissé (intuitu personae) peut, lui le faire. Mais là, il est sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal. Il est payé pour ça. C’est un agent de l’Etat du Sénégal. On ne communique pas par Facebook quand on gère l’Etat. Maintenant, s’il a des affaires personnelles à passer, il n’a qu’à utiliser le moyen de communication qu’il veut. Il ne doit pas persister dans ce domaine. On ne communique pas via Facebook. Sinon des chefs d’Etat allaient faire des déclarations à la Nation via les réseaux sociaux".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image