leral.net | S'informer en temps réel

Publication des Pv de l'audition de leur client : Les avocats de Thione portent plainte contre Le Quotidien


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juin 2015 à 08:24 | | 9 commentaire(s)|

Publication des Pv de l'audition de leur client : Les avocats de Thione portent plainte contre Le Quotidien
Les avocats de Thione Seck sont décidés à faire payer au journal "Le Quotidien" la publication, hier, de l’intégralité du procès-verbal d’audition de leur client à la Section de recherches de la gendarmerie. Les conseils du père de Waly Ballago Seck ont décidé de porter plainte contre les responsables du journal de la cité Djily Mbaye pour recel de document administratif, violation du secret de l’information, atteinte à l’administration de la justice et diffusion de fausses nouvelles. Outre cette plainte qui sera adressée soit au Procureur soit au juge d’instruction, EnQuête révèle, dans sa livraison du jour, que les robes noires ont décidé d’adresser une correspondance à l’Union des magistrats sénégalais (Ums), au procureur de la République et au Garde des Sceaux. "C’est pour fustiger l’attitude des responsables du journal et attirer leur attention sur l’extrême gravité des faits", ont renseigné Mes Abdou Dialy Kane et Bamba Cissé. Ce dernier trouve "particulièrement très grave le fait que le dossier se retrouve à la portée de tous les Sénégalais. Or, il est réputé être frappé du sceau du secret". D’ailleurs, outre la plainte, l’avocat révèle que son client va également servir une citation directe pour diffamation contre "Le Quotidien".

En attendant, la Une d’hier du Quotidien a valu une convocation au directeur de publication dudit journal à la Section de recherches de la gendarmerie. Mouhamed Guèye y a été convoqué, hier, et a été cuisiné pendant plusieurs heures pour qu’il dévoile l’identité de celui qui lui a fourni le procès-verbal. Inutile de vous dire que les gendarmes n’ont pas réussi à lui tirer les vers du nez. Comme le recommande la déontologie journalistique, le directeur de publication du "Quotidien" a refusé catégoriquement de dévoiler sa source. Il a été relâché avant 19 heures. Affaire à suivre…






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image