leral.net | S'informer en temps réel

Publication des procès-verbaux d’audition de la gendarmerie: La justice aux trousses des journalistes récalcitrants

Il est strictement interdit à la presse sénégalaise de publier les procès-verbaux des auditions des dignitaires de l’ancien régime visés dans la traque aux biens mal acquis. A cet effet, la direction des services judiciaires du ministère de la Justice a transmis, avant-hier, une circulaire adressée au procureur de la République, Ousmane Diagne et aux chefs de parquets des différentes juridictions du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Décembre 2012 à 13:16 | | 1 commentaire(s)|

Publication des procès-verbaux d’audition de la gendarmerie: La justice aux trousses des journalistes récalcitrants
Cette démarche vise à procéder à l’interpellation de tout journaliste qui publiera les procès-verbaux d’auditions en cours à la Section recherches de la gendarmerie. Dans ce document, «il a été demandé aux procureurs de traduire devant leurs barres et de requérir des peines fermes contre les journalistes récalcitrants. Car, depuis le début des convocations de dignitaires de l’ancien régime au niveau de la section recherches de la gendarmerie, les organes de presse publient, à longueur de colonnes, les minutes présumées des auditions en cours».

Cette attitude des organes de presse est enviée, parce que beaucoup parmi eux le font avec leur passion, leur imprudence et leur inconstance. C’est ce qui fait que les personnes convoquées également, appuyées par les organismes de défense des droits de l’homme, sont aussi choquées par ces PV travestis, transformés et détournés à des fins de communication politique. Mais force est de constater qu’au sujet de la publication des procès-verbaux d’auditions de dignitaires de l’ancien régime, les journalistes ne les fabriquent pas de toutes pièces. Ils les reçoivent de personnes tapies dans l’ombre, dans un pays où, à chaque fois que des enquêtes de cette nature sont agitées, la justice peine à se démarquer de l’exécutif qui lui communique, le plus souvent, les dossiers et les noms des personnes à poursuivre.

Le secret de l’instruction et la présomption d’innocence qui sont des principes généraux du droit sont violés en permanence sans que l’autorité ne réagisse. C’est pour mettre fin à cette situation préjudiciable à l’Etat de droit que la circulaire a été prise. S’y ajoute également que «les gendarmes qui mènent les enquêtes sont de plus en plus gênés par la violation de ce même secret de l'instruction qu’impose toute enquête de même que la surexploitation médiatique qui est faite de leurs procès-verbaux».

Ave Le Pays



1.Posté par nitte le 07/12/2012 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi, ce chanteur qui s’agenouille tous les jours devant le président Wade opte-t-il aujourd’hui à jouer les sales besognes ? Pourquoi Youssou cherche-t-il à diviser le Sénégal et les Sénégalais ? Pourquoi le chanteur déteste-t-il autant le Président Wade qui a pourtant tout fait pour lui ? Ainsi, il vient de confirmer une rumeur. «Youssou n’a pas d’ami, c’est un opportuniste» disent ses amis d’enfance.
Le leader du Super Etoile vient encore une fois de mentir. Il disait qu’il ne se mêle pas du travail de ses journalistes. Ce qui est archifaux suite à la déclaration de Bourgi à propos des manifestations du 23 juin 2011. Depuis 05 ans (cinq), il (You) dit qu’il laisse ses journalistes travailler librement. Il vient de donner la preuve qu’il s’immisce bel et bien dans le travail de ses journalistes. Il est en amont de tout le travail entre la RFM, la TFM et l’Obs…au lendemain du second tour des élections, L’OBS a mis la photo de leur patron en haut sur la première page…
C’est lui qui fait insulter les sénégalais honnêtes. Il donne des informations, des numéros de téléphone, il est informé à temps réel de tout ce qui se passe dans son groupe

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image