leral.net | S'informer en temps réel

Qu’avons-nous fait des valeurs léguées par nos ancêtres ? Par Yacine Bodian

Ils ont tous essayé :
• Léopold Sédar Senghor voulait un Sénégal fort, mais il était trop occidental.
• Abdou Diouf voulait un Sénégal fort, mais il était trop administratif.
• Abdoulaye Wade voulait un Sénégal fort, mais il était trop vieux.
Tous voulaient un Sénégal fort, mais toujours, il y avait un handicap : Ils étaient nostalgiques de la colonisation et de l’administration française, oubliant inconsciemment leurs valeurs ; celles de nos ancêtres.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Avril 2014 à 10:59 | | 17 commentaire(s)|

Qu’avons-nous fait des valeurs léguées par nos ancêtres ? Par Yacine Bodian
Après 54 ans d’indépendance, on se demande encore ce qu’on a bien pu en faire ? Hélas, le bilan n’est pas des meilleurs, et on aurait pu mieux faire. Ancienne capitale de l’AOF, le Sénégal était vraiment parti pour être premier. Qu’est-ce qui s’est passé entre temps ? Nous avons juste oublié d’où nous venons, trop occupés à copier l’occident.

Nous avons surtout ignoré qu’aucun peuple ne peut se développer en partant d’une base fausse : une culture étrangère différente de ses réalités.
La vérité, c’est que nous avons rejeté toutes nos valeurs pour nous adapter à celles des puissances coloniales.

Nous avons tout emprunté, depuis la langue, la culture et même le modèle de gouvernance, oubliant qu'à chaque peuple sa logique, chaque peuple ses réalités et chaque peuple sa particularité.

Nos ancêtres n'étaient pas des gaulois, ils étaient Sénégalais et avaient leurs propres vertus qui peut-être étaient à améliorer ; mais ces valeurs sont celles qui nous ouvraient la voie du salut.

Après 54 ans de tâtonnement, usant de modèles de développement empruntés, n'est il pas temps de rebrousser chemin et partir de nos propres acquis ?
C’est à la fois un questionnement et une question.

Un questionnement pour chaque fille et fils du Sénégal, une introspection et une autocritique pour nous préparer à un engagement sûr, à côté des populations qui attendent beaucoup des jeunes sénégalais.

Une question sur les véritables enjeux, sur les stratégies, voies et moyens à déployer pour que, en harmonie avec notre culture, nous puissions contribuer à l’avènement d’une société moderne, juste et solidaire, articulée autour d’un développement économique et social bien sénégalais.

Le passé est derrière nous, avec ses erreurs et ses plaies, mais il est là pour nous rappeler que ceux qui ont échoué avaient peur de se retourner vers leurs propres valeurs pour se développer. Aujourd’hui, nous sommes assez grands pour répondre à la véritable question : comment exploiter le legs de nos ancêtres ?

Le Sénégal, très beau pays de paix et d’hospitalité est juste un diamant brut qui a besoin de polissage pour se débarrasser de toutes ses importations bloquantes, pour briller comme le Japon et tant d'autres puissances, en partant de ses propres valeurs.

Peut-être étions-nous jeunes, pour ne pas remarquer le changement ; mais le pays a perdu en valeur, en éthique et en morale. Absolument tout s’est retourné : le partage et la fraternité sont remplacés par l’individualisme et la course vers la richesse. La politesse est devenue un handicap. S'accepter en tant qu’Africain et Sénégalais est devenu une ironie. Pauvre Afrique ! Pauvre Sénégal. Si nous ne nous aimons pas, qui le fera pour nous ?

Tellement de valeurs sont gangrenées par un seul mal : la copie de contre-valeurs étrangères, considérées a tors comme valeurs, et qui ne font que nous enliser d’avantage dans notre sous développement autant culturel qu’économique et dans notre ingratitude face à tous nos héros qui se sont tant battus pour faire de nous des femmes et des hommes d’honneur.

C’est si honteux de chanter « nous disons non » alors que nous disons oui à tout !
Pourquoi ne faudrait-il pas que l’héritage des ancêtres fasse l’objet d’une réflexion poussée pour sortir le Sénégal de l’obscurantisme ? Pourquoi ne pas dégager de cette réflexion des pistes pour s’affirmer ? Pourquoi ne pas chercher ensemble la réponse adéquate à la grande question digne d’être posée : Que faire aujourd'hui du legs de nos ancêtres ?

ybodian3@gmail.com



1.Posté par Alpha oumar diallo le 08/04/2014 18:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que faire aujourd''hui du legs de nos ancéstre mérci grand mére yacine bodiane si je dis grand mére cest parce toi meme tu est une valeur ancéstrale qui nous rappelle les valeur de nos ancètre et nous devons rèstes fidéle a ce quils nous transmi mérci jeune et fiert yacine bodian lafrique a ses valeur pour quoi cherché ailleur une insulte insupportable par nous meme et contre nous meme le lég de nos ancêtre cest le seule légitime héritage que mous avons

2.Posté par schwarzeraal le 09/04/2014 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si quelqu'un se demande a54ans ce qu'il a pu bien faire c'est parce qu'il n'a rien fait pour sondeveloppement et ses amcetres malgre les louanges qu'on leur chante n'ont rien laisse pour leurs heritiers qui sont toujours miserables .

3.Posté par Boubou le 09/04/2014 20:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lol lol. Schwazeraal, quel pseudo bizarre! Nous ne sommes pas misérables. Au contraire, malgres des siècles et des siècles de domination les sénégalais sont toujours debout. Et au cas ou tu l''ignorerais, l''Afrique devient peu a peu la terre promise.

4.Posté par schwarzeraal le 09/04/2014 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment l'ignorer je suis senegalais de pere et mere.si vous aviez vu les images d'aujourhui d'immigres africains au large des cotes italiennes vous ne direz pas que l'afrique est une terre promise, esperons le mais rien a ete laisse pour servir de tremplin comme toutes les nations pauvres devenus riches et prosperes grace au travail et sacrifices laisses par leurs ancetres dont des statuessont elevees pour les remercier.

5.Posté par Boubou le 10/04/2014 00:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé Schwart, les nations nouvellement riche le sont devenues pas découverte de pétrole ou de mines, les autres qui ont reçu se sont enfermées com la Chine ou le Japon pr refaire peau neuve en partant de leur propre culture.

6.Posté par Boubou le 10/04/2014 00:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La preuve: toute la nourriture qu'ils consomment vient de chez eux. Rien de sénégalais ne les intéresse ici, a part nos femmes bien sur...

7.Posté par Gandigal le 10/04/2014 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Tata Yacine pour vos contributions surtout celle parlant de la sollitude des veuves en espérant lire aussi un rticle qui sera intitulé

8.Posté par Gandigal le 10/04/2014 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Tata Yacine pour vos contributions que nous aimons tant (surtout celle parlant de la sollitude des veuves) tout en espérant aussi lire un jour un autre article sur (la solitude des veufs).

9.Posté par schwarzeraal le 14/04/2014 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d´une maniere generale.la valeur peut etre entendue comme le produit .le resultat.d´un processus de valorisation ou d´évalution.pourquoi sommes nous la oú nous en sommes? á qui la faute?Kéwélle dou teupe dome beute.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image