leral.net | S'informer en temps réel

Qu’est-ce qui fait courir les pourfendeurs du CESE ?


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Novembre 2014 à 18:48 | | 0 commentaire(s)|

Le CESE est exposé à des critiques récurrentes formulées, de manière virulente, par des pourfendeurs qui répètent instinctivement ce qu’ils entendent. En tant que citoyens, ils sont certes libres de porter un jugement sur la pertinence de l’institution qui est un bien commun à tous les sénégalais. Encore faudrait-il qu’ils sachent de quoi ils parlent. Cela leur éviterait de débiter, à longueur de presse, des banalités qu’ils sont incapables de documenter.

En quoi la mise en place d’une institution d’aide à la décision, regroupant des représentants de la société, pour réfléchir sur la marche des affaires et aider le Chef de l’État dans ses choix est-elle critiquable ? Souhaitent-ils que la démocratie participative soit au Sénégal un simple slogan creux, juste bon pour appâter les électeurs ? En réalité, tout indique que les mascarades médiatiques des pourfendeurs du CESE camouflent des visées strictement politiciennes.
Allah, exalté soit-Il, dit au prophète Mohamed (PSL) : "Et consulte-les à propos des affaires" (Sourate 3 verset 159). N’est-ce pas là un moyen pédagogique extraordinaire de rendre ses compagnons davantage productifs en marquant son estime envers eux, les faisant sentir qu’ils sont des partenaires impliqués et respectés ?

En tant que force active de proposition qui prend en compte les préoccupations légitimes de l’ensemble des populations sans exclusive, le CESE joue un rôle très opérationnel que tout le monde voit. Les thèmes qui y sont étudiés rivalisent de pertinence parce qu’étant toujours en prise avec l’actualité et aucun secteur d’activité ne sort de son périmètre d’action.
Le CESE n’est pas non plus critiquable du point de vue de sa composition. Il regroupe des hommes et des femmes dont les qualités humaines et les compétences diverses contribuent à parfaire la marche des affaires et à faire avancer le débat démocratique. La plupart de ses membres, connus et reconnus comme des sommités dans leur domaine d’activité, sont désignés par les organisations qu’ils représentent avant d’être nommés par décret présidentiel. Ils sont professeurs d’université, syndicalistes, guides religieux, officiers supérieurs, agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, artisans, experts-comptables, avocats, handicapés, sportifs, anciens ministres, anciens parlementaires etc.
Il est présidé par madame Aminata TALL, une dame à la fois souple et rigoureuse, allergique aux passe-droits et au petit jeu politique minable. Elle sait créer un véritable désir de participation chez tous les membres de l’institution. Son expérience et ses qualités humaines lui garantissent une hauteur de vue permettant d’assurer la mobilisation correcte de toutes les ressources humaines, matérielles et autres que compte l’institution autour des questions relevant de ses attributions.
Conscients des enjeux et qualifiés pour y réfléchir, les membres du CESE concentrent leur attention et mobilisent leur expertise pour établir un diagnostic qui vise chaque instant à lire le pays, mettre le Chef de l’État au fait de contraintes identifiées qui tirent tel ou tel secteur d’activité vers le bas et formuler des recommandations pouvant l’aider à apporter les rectificatifs nécessaires. Les pourfendeurs du CESE seraient surpris de constater, s’ils suivaient ses travaux, que les recommandations qu’il formule reflètent parfaitement l’opinion des populations.



D – Souleymane AL/DPE/CESE






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image