Leral.net | S'informer en temps réel



Quand Alpha Condé essaie de se racheter…

Rédigé par ( Les News ) le 19 Septembre 2011 à 01:11 | Lu 1826 fois

Quand le président de la République a tenu les propos accusant les gouvernements sénégalais et gambiens de complicité, dans le cadre de la tentative d’assassinat qui le visait le 19 juillet dernier, beaucoup d’observateurs y avaient vu une double gaffe diplomatique et politique. Ils avaient estimé que par rapport à la légèreté des preuves, les accusations étaient plutôt graves. Surtout que les deux pays incriminés s’étaient fendus de réactions plutôt véhémentes. Décidément, le président Alpha Condé a saisi le message. C’est en tout cas, l’impression qui se dégage de propos qu’il a tenus à la faveur d’une rencontre qu’il a eue avec la presse chinoise, pays dans lequel il effectue actuellement une visite de travail... 23:25 18-9-2011


Quand Alpha Condé essaie de se racheter…
« J’ai tourné la page. Mais il fallait être clair… ». C’est entre autres, avec ces propos que le président de la République, a semblé vouloir tourner la page des brouilles diplomatiques qui commençaient à envahir les relations entre la Guinée, le Sénégal et la Gambie.

Des brouilles et mésententes qui étaient redoutées depuis que le Pr. Alpha Condé, a ouvertement accusé ces deux pays d’être de mèche avec les commanditaires de la tentative d’assassinat perpétrée contre sa personne, dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier.

Ainsi, selon le chef de l’Etat, ce qu’il a confié aux confrères sénégalais, n’était destiné qu’à donner une certaine clarification. Mais que l’essentiel était désormais de regarder vers l’avenir et de faire en quelque sorte, comme si rien n’avait été dit.

C’est là une posture qui manque particulièrement d’élégance. S’il savait que les accusations étaient aussi superficielles qu’elles ne risquent pas de remettre en cause les liens entre son pays et les deux Etats, le numéro 1 guinéen n’avait que s’en tenir aux avertissements diplomatiques. Il devait surtout mettre les médias en dehors de tout ça !

Mais qu’en à peine une semaine, après avoir jeté un véritable pavé diplomatique dans la marre, qu’il veuille que tout redevienne normal, c’est plutôt un exercice de style difficile. Car les autorités sénégalaises et gambiennes demeurent amèrement marquées par les accusations, qu’elles jugent ''sans fondements et légères''.

Désormais, les relations entre le président guinéen et ces deux pays sont indubitablement marquées par une chape de suspicions et de méfiance. Une situation plutôt regrettable entre les voisins que sont la Guinée, le Sénégal et la Gambie.

Pivi Bilivogui pour GuineeConakry.info


1.Posté par amkontane le 19/09/2011 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu es un imbécile avec tous ce que le senegal a fait pour toi.
Et puis si tu etait intelligent tu aurai su que le senegal n a pas interet à destabiliser la sous région surtout avec le probleme casamancais .
salam.

2.Posté par Patisco le 19/09/2011 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive wade et ses alliés 75% au premier tour

Etre soi-même permet de se respecter et quand on se respecte, on respecte généralement les autres.
La liberté c'est le respect des droits de chacun ; l'ordre c'est le respect des droits de tous
J'ai trop le désir qu'on respecte ma liberté pour ne pas respecter celle des autres

3.Posté par DIALLOTALLY le 19/09/2011 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je pense que les autorités sénégalaises n'ont pas saisi la gravité des propos de ce vieux con si non ils allaient rappeler leur ambassadeur pour consultation

4.Posté par Almamy le 19/09/2011 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement Alpha Condé est un ingrat. Nourri, blanchi , logé et choyé par le Sénégal, il se permet de le poignarder dans le dos. Me Boucounta Diallo, Decroix et autres dignitaires et marabouts de Sacré Coeur doivent etre très dépités et dégoutés

5.Posté par rastacool le 20/09/2011 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment triste pour un professeur de sa trempe, la guinée n'a pas besoin de
cet homme, l'Afrique non plus

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site