leral.net | S'informer en temps réel

Quand Macky Sall est rattrapé par l'histoire, certes, mais quelle belle histoire !

Monsieur Tekhe Gaye, on peut comprendre que des citoyens veuillent fouiller le passé ressent d’un homme politique, lequel se présentant devant eux sous de nouvelles couleurs sollicite leur soutien, leur adhésion à un nouveau projet de société auquel il l’est convit. Cependant, ils ne doivent pas oublier que la politique est avant tout «contradictions». Et que l’histoire politique nous enseigne, non seulement au Sénégal, mais dans monde en général, que toutes les grandes nations démocratiques et développées se construites à travers des contradictions politiques, par des acteurs politiques souvent en contradiction d’avec leur passé. L’avènement de la démocratie en France modèle dans ce domaine est accidentel et contradiction. C’est sous le Maréchal Mac Mahon qu’est née la République démocratique de France. Il fût élu Président le 24 mai 1873 et il nomme un monarchiste, le Duc de Broglie comme Président du Conseil, projetant ainsi une restauration de la monarchie. Mais l’échec de cette restauration le conduit à voter le septennat présidentiel. Et en 1875sous sa présidence sont votées les lois fondamentales qui établissent la République comme gouvernement légal de la France. Il dit


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Février 2009 à 22:27 | | 5 commentaire(s)|

Quand Macky Sall est rattrapé par l'histoire, certes, mais quelle belle histoire !
« Par ma tradition de famille et en raison des sentiments que mon éducation m'avait inculqués dès le plus jeune âge envers la maison royale, je ne pouvais pas être autre chose que légitimiste. » Et c’est encore un Général plus récent, le Général De Gaules qui a fini de parachever en 1958 le modèle de démocratie de la République française. Monsieur Gaye l’histoire de ton pays de résidence (l’Amérique) n’est pas du reste non plus. Un de ces plus grands présidents en l’occurrence Abraham Lincoln a vécu ces contradictions d’homme politique avant d’accéder la Magistrature suprême. Représentant de l’Illinois à la Chambre des représentants à Washington en 1847, il s’oppose à la guerre contre le Mexique, qu’il juge inconstitutionnelle et injuste. Malgré cette opinion, il vote plusieurs fois l’envoi de troupes supplémentaires. Ses opinions sont jugées antipatriotiques et suscitent le mécontentement parmi les électeurs de l’Illinois si bien que Lincoln ne sollicite pas le renouvellement de son mandant à la Chambre des représentants. Il était anti esclavagiste mais il n’était pas en faveur du droit de vote de la population noire. Et pourtant il fut élu le 6 novembre 1860 et devint le 16eme Président des Etats Unis d’Amériques. C’est rappeler à nouveau que la politique a ses propres règles dont une des plus présentes reste la contradiction.

Si l’on semble reprocher au Président Macky Sall son discours au sein du gouvernement dont il avait la charge, c’est méconnaître les réalités d’un Etat comme Institution au-dessus de toutes. Nous avons entendu Maître Abdoulaye Wade chantait les louanges du Président Diouf dans le gouvernement de majorité présidentielle de 91/92 et ensuite le traiter de tous les noms lors des élections de 93. L’ancien Premier ministre Idrissa Seck a construit l’alternance et gestion de l’alternance, en 2007 en sa qualité de candidat à la présidentielle, il a renié ce dont il a défendu toute sa vie durant. Et pourtant il est le grand vainqueur de cette consultation en se classant second derrière le président Wade et devant tous les partis classiques de l’opposition.

Il faut comparer ce qui est comparable. La « loi » destituant le Président Macky Sall du perchoir est très éloignée de ces lois votées à l’assemblée sous sa présidence, mieux, sous sa Primature. En tant que Premier ministre donc de l’Exécutif, Macky Sall n’a fait que respecter les principes de la séparation des pouvoirs quant aux lois votées par le Parlement et quelques leur caractère anti démocratique et arbitraire. Comment dans un régime présidentiel, le Premier ministre qui n’est pas du tout le chef de l’exécutif, peut il remettre en cause les lois votées par un Parlement plus souverain que lui ? Même le Président de la république n’a pas ce pouvoir d’où justement cette position du Président de l’assemblée nationale, Macky Sall contre le forcing du chef de l’exécutif, le Président Wade sur l’Audition de l’ANOCI.

Dans cette affaire même certains politologues et constitutionnalistes sont passés à coté de la plaque. Oui Macky Sall était un député comme tous les autres et c’est par la volonté du Président qu’il est devenu Président de l’assemblée nationale. Et à partir de ce moment cette volonté du président Wade n’existe plus car à l’assemblée nationale un mandat ne peut être impératif fut-il le mandat du président de l’assemblée nationale. Ace niveau Macky Sall n’est pas là pour Wade mais pour le bien et l’efficacité de l’Institution de la république. Dès lors accepter d’être qu’un représentant de l’exécutif ce n’est pas responsable et c’est faire preuve d’opportunisme et de légèreté sans égale. Monsieur on aurait apprécié et applaudit si, vous faisiez état, du projet de société que propose Macky Sall à travers l’Apr/Yaakaar. Les Sénégalais ont besoin d’un projet de société, en mesure de les sortir dans des difficultés vécues quotidiennement. Même si le passé de Macky Sall ou tout autre homme politique les intéresse, ils ne sont pas dupes. Les discours, positions et démarches pleins d’espoir du Président Wade dans l’opposition sont si fraîches qu’il n’est besoin de les rappeler. Mais aujourd’hui qu’il est au pouvoir on peut se demander sincèrement que valent ces discours ?

Alioune Ndao Fall

Chargé de la Diaspora APR




1.Posté par Osisris le 20/02/2009 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis désolé mais vos propos ne sont pas convaincants. pourquoi ce verbiage . la question est trés simple et Monsieur gaye a raison . macky ne fait que récolter ce qu'il a semé. mo je pense que nous les citoyens , ce qui nous intérrressent ce n'est pas le sort de macky ou je ne sais qui mais c'est d'exiger que les hommes politiques ne profitent pas de leur position sociale pour faire du n'importe quoi . macky a juste fait ce qu'il ya de plus ignoble parceque ce qui l'interressait c'était de servir wade au lieu du peuple , maintenant que wade l 'a vomi , il se rappelle du peuple . et nous on lui rappelle juste son passé . s'il y'en a qui sont amnésiques , nous ne voulons pas en faire partie . c 'est tout !!

2.Posté par diambar le 20/02/2009 02:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M Fall vous ne pouvez pas defendre Macky Il n'a recolte que ce qu'il a seme

3.Posté par Diégo le 20/02/2009 03:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Osisris et diambar, réveillez vous les gars c Wade que le peuple sénégalais a élu c pas macky bon dieu de bon dieu. Vous comprenez que dal je défends pas macky mais a faitc qu'il pouvait et ce qu'il devat faire. Vous oublier que macky était déja avant l'alternance un boss à pétrosenn et les socialistes l'on emmerdé jusqu'au bout parce qu'il était du pds. Oueh oueh les gars il pouvait depuis s'enrichir s'il le voulait. Pkoi il n'est pas au niouf en ce moment parce qu'il est clean com du savon les gars. Si vous me voulez comme président du Sénégal pas de souci les gars mais de grace arrêter de rester des robots qui réflécissent pas. C'est pas parce qu'il a servit Wade qu'il est à vomir par di. Au fait qui n'a pas travailler avec Wade depuis Diouf à nos jours? Alors vous n'allez pas chercher un Guinéen, malien ou gabonais pour être président du Sénégal non. Tous nos opposants ont travaillé avec Wade. Alors les gars réfléchissaient avant de raconter des conneries.

4.Posté par Osisris le 20/02/2009 04:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Diego
j 'ai bien lu ton post . en fait apparement je n'irai pas jusqu'à te traiter de Robot car je suppose que comme moi tu es un esprit libre et qui réfléchit.
le langage ténébreux , violent est pour les faibles alors je vais éviter cela . par contre je pense que tu nous a mal lu . déja tu racontes des histoires Macky s'est enrichi avec l 'alternance et cela c''est une vérité de lapalisse. maintenant moi personnellement ce que je reproche à macky ce n'est pas d'avoir travaillé avec wade mais d'avoir fait du zéle juska insulter des sommités de la politique au sénégal , je pense à mamadou dia . il ne s'est pas contenté de travailler pour Wade , il a incarné tout ce que ce régime avait de méprisable . il a été au devant de la scéne dans tous les actes ignobles . les journaux sales du pouvoir , tout !! alors tu veux que l'on oublie tout cela et qu'on lui octroie une nvelle virginité . c'est ce que l'on refuse . point barre . alors si c'est être robot je me demande ou se trouve toi ton intelligence !!

5.Posté par Ngouye le 20/02/2009 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La démocratrie, c le respct de la diversité des opinions, la loi de la contradiction argumentée. Soyons utile aux pays et ne nous trompons pas sur les urgences, ni sur les priorités
Macky, n° 2 du PDS était dans sonrôle et sa responsabilité pour mener le comabt politique. Et dans son dialogue avec le défunt Président du COnseil, M. mamadou Dia, les réponses n'ont jamais été incorrectes, peut être seulement que dans l'entendement populaire, c'était une icone qu'il ne faut pas toucher, et l'ecart d'age entre lui et macky, aurait voulu que dans un contexte autre que politique, que Macky ne lui répondït pas.
Macky premier Ministre, ne doit pas être dans un rôle de contestation ou de conflit sa responsabilité est de faire, pour l'intéret collectif, avec des pouvoirs limités.
Soyons réaliste, l'urgence n'est pas dasn la vaine polémique, il s'git ici et maintenant, de faire face et de s'opposer à ceux qui veulent édifier au Sénégal une monarchie.
C'est le seul combat qui vaille

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image