leral.net | S'informer en temps réel

Quand l’Etat faillit à sa mission de garant, le peuple se consume à petit feu !

Nul Etat sans peuple, mais l’on rencontre des peuples sans Etats. Ce qui confère à ces derniers la responsabilité première de garantir à tout un chacun l’intégrité physique, économique et judiciaire. Il ne faut certes pas perdre de vue que le peuple justiciable a sa partition à jouer quand il s’agit de se conformer aux lois et régalements, mais les rapports entres Etats lui transcendent. Ce n’est pas de son (le peuple) ressort d’établir ses rapports avec les Etats. C’est plutôt l’individu que représente l’Etat que revient le rôle de commerce avec ses homologues et de défendre exclusivement les intérêts de son peuple. Fort de ce constat, il (Etat) devrait remplir sa mission régalienne d’assurer l’intégrité individuelle et collective, nationale et territoriale de ses sujets par rapport à toute sorte de menace extérieure.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Septembre 2010 à 20:21 | | 9 commentaire(s)|

Quand l’Etat faillit à sa mission de garant, le peuple se consume à petit feu !
Mais, depuis l’avènement de Me Abdoulaye Wade à l’autorité suprême, depuis qu’il a eu les brides de ce pays, les rapports entre le Sénégal et le reste du monde sont régis des intérêts de certaines structures pour ne pas dire d’une minorité de la population qui a réussi à mettre main basse sur toute la riche du pays. Cette minorité, corvéable à merci par le chef de gang, pardon! le chef de l’Etat, loin de se contenter d’avoir mis l’économie nationale à genoux, se bombe la torse non seulement par l’arrogance « outrancièrement comportementale » vis-vis du peuple mais aussi en collaborant avec le bourreau, jadis colonialiste, qui s’est naguère muté en véreux extorqueur et extirpateur de ce qui restait de nos économies exsangues. Autrement dit, c’est un crime perpétré par l’Occident, en étroite complicité avec l’Etat, contre un peuple innocent. Ce qui se traduit par une jeunesse désœuvrée, désorientée qui n’a commis que le « noble péché » de s’investir à la quête du savoir. Il faut que justice soit rendue et les coupables condamnés !
Comment peut-on expliquer les mesures prises par la France dans le cadre de la constitution des dossiers de demande de visa pour étudiant ? Comment peut-on cautionner le fait qu’il soit demandé aux étudiants demandeurs de visa de conclure des contrats de location avec les bailleurs établis en France pour l’obtention d’un éventuel titre séjour pour l’Hexagone ?
En plus des magouilles orchestrées par l’ambassade de France, en collaboration avec l’Etat Sénégalais, sur l’organisation des prises de rendez-vous en vue de dépôt des demandes de visa en obligeant les demandeurs de se procurer d’un code à Cinq Mille Fcfa à l’Ecobank pour un appel qui, en réalité, ne dure pas cinq minutes, la France a sortit, cette année, une autre artillerie, et pas des moindres, permettant aux français et aux dépositaires de logements en France de s’enrichir sur le dos de tout étudiant souhaitant étudier en France. Ceci, même si ce dernier ne foule pas le sol français. Pour votre information, pour tout étudiant désirant étudier en France, il faut, au préalable, prendre un contrat de prise à bail en France, s’acquitter de ses redevances c'est-à-dire payer non seulement la caution qui s’évalue entre 200 et 500 euros et éventuellement les frais relevant du mode de recherche du logement. Peu importe que l’étudiant obtienne ou pas le visa.
i[Un tour à la Direction des bourses permettrait de constater 2400 à cet instant de la campagne le nombre d’étudiants (provisoire) souhaitant rejoindre l’Hexagone. Ce qui veut dire qu’à la fin de la campagne 2010-2011 il y’aurait, au moins, 4000 étudiants ayant démarché pour l’obtention d’un visa. C’est vrai que tous ces étudiants ne sollicitent pas obligatoirement le visa pour la France mais on sait ce que cette Métropole représente dans le choix des étudiants. Ainsi, avec de simples calculs, l’on peut estimer la faramineuse somme d’argent blanchi du Sénégal vers la France. Il ne s’agit ni plus ni moins d’un blanchiment d’argent parce qu’on ne peut pas demander aux étudiants qui sont au Sénégal de payer des cautions en France sans que ces derniers soient remboursés en cas de refus de visa. Il faut noter qu’avant toute demande de visa, l’étudiant doit impérativement payer 50.000frs pour « le traitement » du dossier pédagogique et 35000frs pour le « traitement » de la demande de visa [Quelle est la différence entre les deux « traitements » de dossier ?]. Quelle malice ! Quelles espiègleries !
]iLorsqu’ils ont épuisé les matières premières, ils se sont rabattus sur la devise !
Cet état de fait est plus qu’exécrable pour les étudiants. Ils crient au voleur, mais ils n’espèrent point d’être secourus. Au moment où la France commettait son forfait sur les sénégalais, l’Etat Sénégalais, complice, était aux aguets et continue d’ailleurs de l’être. Ce qui fait que ce n’est pas demain que le peuple verra arriver les secours. Ainsi, c’est la mort dans l’âme que les demandeurs aboutissent leurs démarches qui se soldent le plus souvent par un refus non justifié.
Il est donc plus que urgent que nous jeunes d’Afrique prenons conscience et acceptons d’investir nos efforts dans des secteurs clés de nos pays. Je suis convaincu que si les mêmes efforts déployés par l’ensemble des étudiants souhaitant se rendre à l’étranger sont consentis pour un tel ou tel autre projet dans le pays, il ne peut en résulter qu’un succès éclatant. L’Etat nous a oublié aujourd’hui mais demain c’est nous qui seront l’Etat. Le temps de voir ce gang au sommet de l’Etat passer, nous devons nous voués à la bonne cause. Celle d’avoir un amour pour la Patrie et de montrer à l’Occident qu’elle a besoin de nous ! A bas les politiciens qui ne pensent qu’à leurs comptes et que vivent les Politiques pour le Peuple de mon pays !

Abdoulaye Thioye, Géographe de formation ! kothiosn@yahoo.fr



1.Posté par boypanam le 02/09/2010 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais qu'est ce que la photo de l'ambassadeur vient foutre ici ?

2.Posté par badara le 02/09/2010 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En lisant cette contribution on a le cœur meurtri. Peut être faudrait il une pétition à l'échelle africaine pour un remboursement des frais de demande de visa en cas de refus. Cela pourrais commencer ICI.

"WHEN YOU WAKE UP GET UP"

Agir et non pleurnicher. J'attend des email sur badaraba@hotmail.com et on pourra former un groupe restreint de 20 personnes. Les autres suivrons. Merci Abdoulaye Thioye pour ce rappel et ces éclaircissements.

3.Posté par modou le 02/09/2010 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très intéressant comme article. Il faut que les étudiants prennent conscience

4.Posté par Baye le 02/09/2010 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle analyse!
Je suis vraiment écœuré quand je vois comment nous traite ces toubabs dans notre propre pays sous l'oeil passif de nos gouvernants. La fois dernière j'ai lu un professeur à qui on a donné un visa de trois jours pour une soutenance de thèse. Nos artistes aussi en souffre Daara J family s'est vu refusé un visa pour une tournée. Vous vous rendez compte!
Alors que n'importe quelle pauvre type BLANC peut venir se pavaner sous nos cieux quand il veut et retourner comme il veut. Appliquons la réciprocité! Et de grâce ne nous servait pas l'argument des intérêts financiers (tourisme). La vraie richesse c'est etre digne dixit Aminata Sow FALL. Soyons digne!

5.Posté par famille de victimes du naufrage du Joola le 03/09/2010 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TOUT CE QUI DERANGE.... SUR LA PLUS GRANDE CATASTROPHE MARITIME CIVILE A CE JOUR : le NAUFRAGE DU JOOLA près de 2000 victimes 26/09/2002.

J C RUFFIN un homme intégre mais pieds et mains liées (pour sauvegarder les intérêts économiques et politiques bafouant les droits de l'homme...Me WADE demandera son départ pourquoi ????

NAUFRAGE DU JOOLA SEPTEMBRE 2002 et en 2002 l'Ambassadeur Jean-Didier ROISIN était en poste à Dakar au moment du drame du Naufrage du Joola.

Peu de temps après, le Président Wade a demandé au Président Chirac le retrait de M. ROISIN. M. Chirac a nommé M.PARANT (proche de Chirac).Le Président Sarkozy nommera M. RUFFIN (ami de Kouchner). Une épine entre la France et le Sénégal :
Naufrage du Joola survenu le 26/09/2002 a fait près de 2000 victimes (13 nationalités) mortes dans d'atroces souffrances. Un drame méprisé et bafoué mais les familles de victimes déterminées.....

Des intérêts économiques et politiques (françafrique) entravent la vérité et la justice....et bafouent les droits de l'homme.

Trop de zones d'ombres autour de ce drame.
Pour en savoir plus : DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS

6.Posté par idrissa le 03/09/2010 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

realite et/ ou verite que nous devons accepter
Nous avons crie au scandale avec le parti socialiste au pourvoir,
- nous avons critique ces hommes corrompu sans les indexes,
-nous avons vu ABDOU Diouf reconnaitre qu'il a ete mis à l'ecart concernant les infos propres de son pays et de son peuple
- et nous avons changer parce que nous avons voulu changer parce que nous cru en un homme qui pendant plus d'un demi siecle a chercher a donner espoir au peuple et le peuple a eu confiance et a changer pour ameliorer ses conditions de vie et d'existence( travailler, travailler, travailler...) et vivre avec ses moyens propres
- nous avons changer pour nous retrouver avec la meme equipe socialiste habituee au pouvoir et aujourd'hui ces hommes corrompus, dechus par le peuple ont eu raison de nous pour nous dire que la POLETIQUE EST PARTOUT EGALE QUE L'ON SOIT DE GAUCHE OU DROITE IL YA QUE LES DISCOURS QUI CHANGENT MAIS LES FAITS SONT Là-
. Ces hommes corrompus qui dirigent notre administration sont virus et maladies et nous le voyons avec la nouvelle generation qui avait dit NON à la poletique de la main tendue,, aujoud' hui ces jeunes recrutes dans les divers secteurs administratifs ou prrives ou publics sont pires que leurs predecesseurs, et tout cela se verifie meme dans les rues en plein jour
ET NOUS REFUSONS LA VERITE, CELLE-Là QUE REVELENT LES OCCIDENTAUX
JE SUIS SENEGALAIS ET JE SUIS FIER DE L'ETRE MAIS MAIS J'AI HONTE DE MOI QUAND UN SENEGALAIS POUR SES PROPRES BESOINS REFUSE L'EXISTENCE, LA PRESENCE DE LA CORRUPTION DANS SES MURS, DANS SON LUI INTEREIEUR, Où EST IBA DER THIAM( qui a t il defndu depuis 2000, ses comptes sont au vert, sa fmille en bmw ou rolls...) où est LANING SAVANE AVEC SES FOLLI.
Où sont les milliards dont nous parler Me Wade( mil par ici, million par là, milliard pour tous,, ) non et non... tous ceux qui ont goute aux gateaux de wade sont tous devenus des milliardaires sans meme une profession
QUI N'A RIEN TRAVAILLE POUR L'AUTRE ET EST A SA MERCI.. NOUS REVENUS DE RETOUR A LA TRAITRE NEGRIERE ET LES BLANCS AURONT TOUJOURS RAISONS DE NOUS, NOUS SOMMES ET NOUD RESTERONS DES NEGROS QUELQUE SOIT LES LOIS D'ABOLITION OU LE REFERENDUM, QUELQUES SOIT LA CONSTITUTION, NOUS SERONS TOUJOURS UNE COPIE
Nous allons à l'ecole pour nous servir et servir notre pays et preparer les generations futurs, est ce qui est reellement..
je m'esxuse ( beni soit ce mois de ramadan)pour tous ceux qui se sentiront offenses

7.Posté par lota le 03/09/2010 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est la colonisation sous une autre forme qui continue en afrique

8.Posté par mame diara le 03/09/2010 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

justement ce qu'on pourait appélé lé néocolonialis

9.Posté par kwamé kurmah le 03/09/2010 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très fort mon frère!
mais le véritable responsable n'est pas la France; mais nos dirigeants actuels trop nuls qui ne se préoccupent que comment se remplir leurs comptes bancaires sur l'argent du contribuable sénégalais.
ils étaient tous mendiants avant Mars 2000, mais actuellement ils sont tous devenus des milliardaires, de Yawou Dial à Ablaye Wade, en passant par Iba Der Thiam, Idirissa Seck, Awa Cueillère, Modou Diagne Fada, Aliou Sow, Mamadou Lamine Keita, bref la liste est très loin d'être exhaustive ,ils se sont tous engraissés sans se soucier du sénégalais lamda.
c'est pas par hazard que toutes les initiatives prises par l'Ambassade de la France ont survenu durant leur règne de désastre.
merci mon frère

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image