leral.net | S'informer en temps réel

Quand la jalousie transpire dans le sang de certains ministres de la République

Suite à la publication d’un article sur leral.net critiquant subjectivement Madame le Ministre Fatou TAMBEDOU et deux autres Ministres de la République, le devoir m’interpelle quand il s’agit de poser mon pied sur le savon pour glisser un peu en vue de me rendre au Complexe culturel Léopold Sédar Senghor où se tenait samedi passé au forum sur l’émergence au féminin et emprunter un passage du discours de Madame le Ministre :« Au travail ! Au travail ! Au travail », c’est le refrain des courageux, car le monde appartient aux vaillants ! Travaillez donc, parlez peu, agissez plus, car si les parleurs sèment, ce sont les silencieux qui récolteront. Travaillons donc pour récolter les fruits du Plan Sénégal émergent (PSE).


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Avril 2015 à 13:36 | | 7 commentaire(s)|

Quand la jalousie transpire dans le sang de certains ministres de la République
De là, il faut préciser que Fatou TAMBEDOU a été portée par un gouvernement qui a pour philosophie « au travail ». Elle est dans les dossiers du matin au soir : ce qu’on attend vraiment d’elle pour réussir noblement les missions qui lui sont assignées par le premier des sénégalais, Son Excellence Macky SALL.

Et le fait d’attribuer une connotation commerciale à son CV est une bavure médiatique de trop. Mieux c'est ne pas connaitre le parcours académique remarquable et honorable de cette ancienne étudiante de l’UCAD! Elle fait partie de ces jeunes sénégalais qui ont emprunté le chemin de ce temple du savoir avec endurance et persévérance pour devenir une citoyenne au service de sa République. « Keur Baye Cheikh Anta » n’est pas loin. Donc allons revisiter les archives pour abolir cette pensée, issue de la logique défalquée des petits esprits qui ne cherchent que le faux dans le vrai et l’irréel dans le réel.

Aussi, penser que l’éloquence est doctorale et métalinguistique et l'écriture un langage-objet serait une illusion! Comme le disait l'autre on ne peut parler sa pensée sans penser sa parole. Autrement dit, parler et écrire sont les mêmes. Cependant, il ne faut pas perdre de vue qu’elle a été nommée Ministre non pas pour démontrer ses compétences linguistiques, mais pour poser des actions concrètes sur le terrain avec les jeunes et les femmes de la banlieue dans le seul but de faire émerger le Sénégal en général et la banlieue en particulier.

Pour finir, j’invite les différents « chasseurs de primes mensongères» à laisser cette dame qui cristallise une jeunesse responsable, parce qu’elle n’est que dans l’enclenchement des actions devant germer de façon durable le nouvel espoir collectif des sénégalais de tous bords. Alors, elle ne doit pas élire quotidiennement quartier dans les médias comme le font certains « pseudo ministrons » qui, d’ailleurs font de la propagande médiatique un outil de reconduction dans le prochain gouvernement. Qu’ils se détrompent car « kène dou faye waxe faté jeuf ».De ce fait, qu’ils conjuguent le verbe « acter » à tous les temps possibles pour garder leur fauteuil au lieu de s’inviter à des séances de dénigrement ou de mensonge.

Fatou reste plus que jamais déterminée et courageuse pour réussir sa mission. Dieu n’est pas aveugle et il sait récompenser les endurants. Le futur est devant nous !

Vive le Président de la République, Son Excellence Macky Sall ;
Vive le PSE ;
Vive sa réélection ;







Hebergeur d'image