leral.net | S'informer en temps réel

Quand le mercato devient une affaire de famille

Pour certains joueurs professionnels, le football c’est plus qu’un sport, c’est une véritable histoire de famille. Une passion qui se transmet souvent de père en fils comme pour Cesare et Paolo Maldini, Jean et Youri Djorkaeff et plus récemment Peter et Kasper Schmeichel (Leicester) voire Zinédine et Enzo Zidane (Real Madrid). Plus étonnant encore lorsque des frères réussissent main dans la main à se hisser au plus haut niveau. D’ailleurs, ce mercato 2012 a été marqué par certaines fratries.


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Septembre 2012 à 11:23 | | 0 commentaire(s)|

Quand le mercato devient une affaire de famille
Par le passé, des frères ont déjà explosé ensemble aux yeux du monde. Outre les Koeman, les frères les plus célèbres de Hollande demeurent Franck et Ronald de Boer. Les Néerlandais ont évolué souvent au sein des mêmes clubs comme l’Ajax Amsterdam ou le Barça. Autre duo de frères connus : les Danois Michael et Brian Laudrup. L’aîné a évolué dans l’entrejeu notamment à la Juventus, à Barcelone ou encore au Real Madrid. Le cadet est quant à lui passé par le Bayern Munich, le Milan AC et Chelsea. Quelques fratries aussi ont fait parler d’elles plus récemment comme Rio (Manchester United) et Anton Ferdinand (QPR), Gabriel et Diego Milito (Inter Milan), Filippo et Simone Inzaghi, tous deux retraités à présent. En France, on pourrait citer Basile et Roger Boli ou encore Éric et Joël Cantona. Dans la génération actuelle, on pourrait évoqué Cédric (Bordeaux) et Johann Carrasso (Metz), Steve (OM) et Parfait Mandanda (Charleroi), Bruno et Benoît Cheyrou (OM) ou Adbelkader (Levante) et Rachid Ghezzal (OL). Mais cet été plus que jamais, le mercato aura pris des allures de grande réunion de famille.

En France, plusieurs fratries auront marqué à leurs façons l’intersaison 2012. À commencer par la famille Hazard. Superstar du LOSC, Eden a été l’une des vedettes du marché des transferts 2012. Après avoir entretenu le suspense, celui qui a été élu meilleur joueur de la L1 lors des deux dernières saisons s’est envolé pour Chelsea. L’aîné des Hazard a signé chez les Blues pour 40 millions d’euros. Dans ses bagages, le prodige belge a embarqué son frère Thorgan. Mais sitôt arrivé à Londres, le cadet âgé de 19 ans a été prêté au Sportvereniging Zulte Waregem (D1 belge). L’ancien Lensois devra patienter encore un peu et attendre dans l’ombre d’Eden. Les Ayew eux aussi ont fait couler beaucoup d’encre cet été. Si André, 22 ans, a fait l’objet de quelques rumeurs l’envoyant à l’Inter Milan, Jordan a été l’un des grands agitateurs dans le money time du mercato. Le Ghanéen âgé de 20 ans a été tout proche de signer à l’OGC Nice jusqu’au 4 septembre. Mais Claude Puel n’en a pas fait une priorité et l’attaquant a ainsi rempilé à l’OM. Morgan et Romain Amalfitano eux aussi ont été sollicités cet été. Arrivé à Marseille en 2011, l’aîné était pourtant candidat au départ en 2012. Si son entourage avait évoqué des pistes espagnoles et anglaises, l’ancien Lorientais était annoncé proche du LOSC. Si finalement Morgan est resté sur la Canebière, son petit frère Romain lui n’a pas hésité à partir à l’aventure.

Monté en Ligue 1 avec le Stade de Reims, ce milieu offensif a signé à Newcastle. Le joueur de 22 ans n’a cependant pas encore disputé le moindre match avec les Magpies. Les frères Le Tallec eux ont tous les deux changé d’air cet été. Anthony, 27ans, a signé un bail de trois ans à Valenciennes le dernier jour du mercato. Il a ainsi pu retrouver l’élite lui qui évoluait en L2 avec l’AJ Auxerre. Son frère cadet Damien a lui fait un choix de carrière étrange. Passé par le Stade Rennais, le Borussia Dortmund et Nantes, le joueur de 22 ans s’est engagé avec le club ukrainien du FC Zakarpattya Oujhorod. Enfin, dans la famille Capoue, on demande le cadet. Barcelone, Arsenal, Tottenham ou encore l’Inter Milan : tous les plus grands ont gardé un œil sur Étienne Capoue. Si le Toulousain a clairement confié vouloir partir, il n’a pas reçu d’offres suffisantes cet été. Il continue donc de faire les beaux jours de la L1 et à présent de l’Équipe de France avec laquelle il a été buteur hier soir face à la Biélorussie, sous le regard bienveillant de son aîné Aurélien.

À l’étranger aussi des frères ont animé les débats. Si Gary et Phil Neville sont des légendes à Manchester United, les jumeaux Rafael et Fabio doivent eux encore faire leurs preuves. Si le premier réussit peu à peu à faire son trou, le deuxième n’a disputé que 34 matches en quatre saisons toutes compétitions confondues avec les Red Devils. Pour continuer à progresser, le joueur de 22 ans a coupé le cordon. Il a été prêté cet été à Queen’s Park Rangers. À City aussi on a son duo de frères. Incontournable chez les Skyblues, Yaya était dans le viseur du Real Madrid durant le mercato. Mais c’est son aîné Kolo qui a avait de réelles envies de départs. Face à l’énorme concurrence, le défenseur ivoirien était annoncé proche de la Turquie et de Galatasaray. Finalement, il est reparti pour une saison avec les Champions d’Angleterre 2012. Le fait de jouer avec son frère ayant certainement pesé dans la balance. Dans la famille Higuain aussi le talent est dans les gênes. Fils de Jorge, ancien joueur professionnel, Gonzalo est l’une des pépites du Real Madrid. Pourtant, l’Argentin a été le héros de l’un des feuilletons du mercato. Entre la concurrence avec Benzema et une revalorisation de salaire qui ne venait pas, l’attaquant était proche de la rupture. La Juventus ou encore le PSG ont tenté leur chance. Mais il est finalement resté à Madrid où il claque but sur but. Son grand frère Federico en fait autant avec les Colombus Crew. Un club de MLS qu’il a rejoint cet été. Enfin, Hamit Altintop est rentré au pays. Trop peu utilisé au Real Madrid, le Turc a débarqué cet été à Galatasaray pour 3.5 millions d’euros. Il aura l’occasion d’évoluer face à son double Halil qui évolue à Trabzonspor.

Bref, la loterie du football est parfois cruelle. Mais quand les bons numéros tombent deux fois dans la même famille, ce n’est pas un hasard, mais simplement du talent. La France pourrait bien compter une nouvelle fratrie célèbre avec les Benzema. Si Zidane est comme un grand frère pour Karim, son petit frère Sabri pourrait suivre ses traces. Jugé plus fort que lui au même âge, le jeune joueur de 12 ans a intégré le centre de formation de l’OL en 2009 et était même suivi par le Real Madrid à une époque. Finalement, on dit souvent que le football est une grande famille. Dans ces cas-là, cette expression prend tout son sens.


Dahbia Hattabi






Hebergeur d'image