leral.net | S'informer en temps réel

Quand le violeur devient un héros - Par Françoise Hélène Gaye


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Avril 2014 à 09:00 | | 32 commentaire(s)|

Quand le violeur devient un héros - Par Françoise Hélène Gaye
Non mais dans ce Sénégal, il vaut mieux être sans vertu, sans dignité, sans foi, sans respect pour les autres pour réussir et avoir des amis les bonimenteurs ont le vent en poupe. 

Comment peut on avoir dit au juge que la jeune fille ne s’attendait pas à ce que je la pénètre et se permettre d’appeler cette pauvre fille « prétendue victime », ou accusatrice ?

Comment peut on disqualifier le viol juste parce que la jeune fille a accepté que tu portes un préservatif ? Toute personne sensée sait que une jeune fille peut tomber enceinte sans avoir jamais eu de rapport sexuel ! La fille a juste voulu éviter un accident. Allez demander aux sages femmes et aux gynécologues combien de vierges enceintes ou de vierges avec des maladies sexuellement transmissibles ils ont rencontré dans leurs carrières ?

Vouloir expliquer le port du préservatif comme preuve de consentement est tout simplement abject. Tout comme cet individu de 45 ans qui piétine, méprise et torture l’honneur d’une jeune fille de 20 ans est abject et d’un cynisme incroyable. Il n’y a personne pour arrêter ce monsieur ?

Il y a un violeur en liberté qui plus est un individu dangereux pour notre société ! Je me demande bien d’ailleurs qu’est-ce qui est à l’origine de sa subite agressivité à l’encontre du président de la République et de la Première Dame ? Lui aurait-on refusé une audience au Palais ou à Mermoz ?

Vous aurez remarqué avec moi le revirement subit de l'homme à l’endroit du couple présidentiel… Mais n’est-ce pas là sa méthode de travail ? C’est un classique ! Nous attendions ce scénario …

Il faut que ce monsieur arrête de manipuler les informations et de piétiner l’honneur de la victime; c’est d’autant plus lace qu’il sait que sa victime ne peut pas se défendre et ne viendra jamais devant les cameras pour se défendre. Tant la société est impitoyable avec la femme et pleine de compassion pour l’homme …

Cette jeune fille et sa famille sont d’une dignité et d’une grandeur sans pareille, car écouter les mensonges proférés sur leur dos de manière stoïque, impassible et sans coup férir relève d’une très grande force morale et de caractère.

Comment peut-on avoir 107 000 souteneurs ou partisans depuis des mois, et être incapable de rassembler ne serait-ce que 10 000 adhérents sur Facebook. Ceux qui connaissent bien Facebook savent que c’est une fable. Nous sommes depuis février dernier à peu prés 1.000 000 de Sénégalais sur Facebook, la page du fameux mouvement ne peut même pas atteindre 8 000 membres, et ses publications ne peuvent même pas atteindre un minimum de 50 j’aime ou 100 commentaires… Facebook ne ment pas. C’est donc pour vous dire qu’à Ndoumbélane, comme dirait l’autre, le mensonge ne tue pas, il anoblit. Comprenne qui voudra !

Françoise Hélène Gaye






Hebergeur d'image