leral.net | S'informer en temps réel

Quand les Balayeurs de centres de soins deviennent des Infirmiers, nos vies en péril...

J'ai été sidéré de constater au centre de Santé du Quartier Sotrac de Yeumbeul qu’un balayeur se prêtait à ausculter les malades et à prescrire des médicaments.
Devant mon air horrifié, on me fit comprendre que la scène était familière dans les centres de soins de Yeumbeul, quartier toucouleur et courant dans presque toute la banlieue.
Inimaginable dans un Pays où les Travailleurs de la Santé ruent dans les brancards pour de meilleurs conditions de vie et de travail alors que la population est laissée entre les mains de personnes mal intentionnées , uniquement obnubilées par le gain, c'est à dire un ticket de 500f, une ordonnance délivrée et vendue dans le Centre avec une tablette de fer, 6 comprimés de Doliprane, 2 tablettes de Paracétamol pour 3000f.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Octobre 2011 à 03:46 | | 0 commentaire(s)|

Quand les Balayeurs de centres de soins deviennent des Infirmiers, nos vies en péril...
C'est un scandale que le Ministère de la Santé ne fasse aucun effort pour sauvegarder nos vies, dépister ces escrocs et créer des conditions saines de prévention pour nos familles.
Combien de fois des erreurs de diagnostic, des incompétences avérées et laxistes sèment la mort et le désarroi un peu partout ?
Qui pour le contrôle des multiples centres de soins privés qui pullulent dans nos villes et en banlieue avec des pignons trompeurs et à l'intérieur des drames qu'on étouffe à la va vite au détriment des classes défavorisées.
Ce n'est pas juste qu'un Ministère de la Santé qui sillonne le pays avec son sempiternel slogan d'atteinte des OMD laisse nos malades à eux mêmes dans des salles obscures à la merci d'un quidam en blouse blanche qui n'a jamais entendu parler du serment d'Hippocrate....
Nos populations sont fatiguées, désœuvrées, laissées à elles mêmes dans les méandres d'une injustice et d'un laxisme toujours plus tentaculaires.
S'il est vrai qu'il y'en a qui font leur métier avec amour et compassion, d'autres par tous les moyens essaient pour la plupart avec succès de bafouer sans vergogne les rudiments du métier.
La santé n'a pas de prix, c'est vrai pourvu qu'elle soit prodiguée par des personnes qui en ont les vraies capacités.
Les Balayeurs à leurs balais, les gardiens à leurs grilles, les Infirmiers et autres à leurs services, le pays ne s’en trouvera que plus avancé !

Mamadou F. DOUMBOUYA
Hainoumady Sotrac







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image