leral.net | S'informer en temps réel

Quatre jours après la défaite de Gris Bordeaux face à Modou Lô: Fass rumine toujours sa colère

Dans le quartier de Fass, fief du 3e Tigre du nom, la déception crispe le visage des habitants. Ici, le mot défaite est banni par les inconditionnels de l’enfant de Thicky. Seulement les avis sont partagés quant à l’issue du combat de dimanche dernier entre le champion de Fass et celui du Rock Énergie.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Juillet 2012 à 17:28 | | 2 commentaire(s)|

Quatre jours après la défaite de Gris Bordeaux face à Modou Lô: Fass rumine toujours sa colère
Le quartier abritant la mythique écurie de Fass ne parvient toujours pas à digérer la « banale » défaite infligée à son lutteur. L’ambiance est encore triste. Les fans du chef de file de cette école de lutte ne sont pas contents du déroulement du combat. Trouvé devant la maison du chef de quartier de Fass-Bâtiment, Pape Demba plus connu sous le pseudo de « Euz » ne cache pas son amertume. Pour ce supporter, Gris-Bordeaux a n’a rien à se reprocher. « Ceux qui disent que Gris Bordeaux n’a pas lutté dimanche dernier racontent des balivernes. Le 3e Tigre de Fass est un lutteur qui respecte à la lettre les consignes qui lui sont données. Ces directives émanent de Mbaye Guèye qui est considéré comme un père par l’enfant de Thicky », affirme Euz. Pour lui l’arbitrage est la principale cause de cette issue malheureuse du combat. « Nous devons le déplorer car tout le monde sait que l’arbitrage a été partiale. Notre lutteur a terminé à temps sa préparation bien avant le temps qui lui était assigné, donc je ne vois pas les raisons qui ont suscité l’avertissement ». Parlant de l’avenir de cette écurie qui a marqué l’histoire de la lutte sénégalaise, son admirateur, Pape Demba, ne cache pas son amertume. « S’il y a une défaite, les gens s’acharnent sur nous, et pourtant, nous avons au sein de notre écurie des ténors. Des défaites, des crises, il en existe dans toutes les écuries, seulement quand il s’agit de Fass les critiques sont plus virulentes ».

Mais, clame-il, « une chose est sûre, cette écurie est la meilleure et elle est indétrônable. Tous les lutteurs devenus célèbres ont appartenu à cette écurie, ou bien ils ont combattu contre un combattant de cette école, donc elle est la meilleure », laisse-t-il entendre. C’est le même son de cloche chez son voisin, Ousmane Paye. « J’ai l’impression que l’arbitre était du côté de Modou Lo. A un certain moment, les dirigeants de Fass ont attiré l’attention sur le fait que le lutteur des Parcelles Assainies avait le corps trop huilé et pourtant ils (les arbitres) n’ont rient dit ».

La raison est simple pour ce Fassois, leur lutteur a eu un antécédent avec un arbitre du nom de Babacar, c’est la raison pour laquelle ils lui cherchent la petite bête partout. « Ce qu’il fait est tout sauf de l’arbitrage. Nous avons connu des moments de victoire comme des moments de défaites mais cette fois c’est trop. Qui connaît l’écurie de Fass sait qu’elle ne met jamais en doute la victoire de son adversaire mais, trop c’est trop, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de déposer un recours et nous espérons que l’issue sera favorable. Au sein de l’écurie de Fass il y’a un problème mais personne parmi les supporters ne peut évoquer les raisons. Personnellement, j’ai interpellé Moustapha Guèye mais il a avancé des raisons d’ordre professionnel. Et je n’y crois pas. Il faut qu’on se réunisse pour arrondir les angles afin de régler l’écart qui existe entre les dirigeants et les lutteurs. Et cela est impératif, vu les résultats de cette saison. Si nous sommes unis personne ne pourra nous tenir tête, quelle que soit son écurie ».

Ady Niang ne partage pas les avis avancés par ces inconditionnels Fassois. Trouvé à la Médina, précisément à la rue 45x26, ce supporter n’a pas apprécié le comportement de Gris-Bordeaux lors de son combat contre Modou Lô. « Nous supportons l’écurie de Fass mais je n’arrive pas à comprendre la stratégie qu’a adopté notre idole. Il a été payé chère mais je ne l’ai pas vu entreprendre des actions comme il a l’habitude de le faire. Le lutteur de Rock Énergie ne fait pas le poids devant Gris. Seulement, notre lutteur a été atteint mystiquement. Si Gris ne peut pas gérer ce côté, il n’a que le laissé à ses supérieurs, au lieu de le confier à ses proches. J’ai entendu que ce sont les gens de son village qui s’en chargent alors que ça ne devrait pas être le cas. Lors de ce combat, ni Tapha Guèye encore moins Moussa Ngingue, ne sont apparus, cela veut dire qu’il y a des problèmes internes qu’il faut élucider. L’écurie de Fass est dans une impasse et si tout le monde s’y met, on retrouvera la joie d’antan », termine M. Niang.



SOURCE:loffice.sn



1.Posté par mouton de fass le 19/07/2012 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je n'attaque plus, je ne cogne plus, je ne gagne plus.

2.Posté par fass beuri wakh le 20/07/2012 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

patati patata c'est modou lo qui entreprit toutes les actions gris mome il jouait au défenseur...
KHAMOUL DARA!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image