Leral.net | S'informer en temps réel



Quatre ministres rivaux d’Ali Ben Bongo font les frais de la purge !

Rédigé par leral .net le 23 Juillet 2009 à 16:59 | Lu 921 fois

NETTALI.NET - ( Avec Reuters ) - Le gouvernement par intérim au Gabon a écarté quatre ministres opposés à la candidature d’Ali Ben Bongo à la présidentielle du 30 août. Le fils du défunt président Omar Bongo est le candidat du parti au pouvoir.


Quatre ministres rivaux d’Ali Ben Bongo font les frais de la purge !
Un cinquième ministre a été remercié dans le cadre de ce remaniement annoncé mercredi soir à la télévision nationale.

Omar Bongo, qui a régné durant plus de 40 ans sur l’ancienne colonie française riche en pétrole, est mort le 8 juin à 73 ans dans la clinique de Barcelone où il était hospitalisé.

Casimir Oye Mba et André Mba Obame, anciens fidèles du Parti démocratique gabonais (PDG), se sont plaints qu’Ali Ben Bongo ait été imposé au parti au pouvoir. Ils se présentent au scrutin comme candidats indépendants.

Le premier détenait le portefeuille des Mines et du Pétrole, le second était chargé de la coordination gouvernementale. Ils ont été remplacés respectivement par Julien Onkogho Bekale et Josue Mbaeinga.

Deux autres ministres appartenant à des formations politiques alliées au PDG, ont été remplacés après avoir annoncé qu’ils comptaient défier Ali Ben Bongo à l’élection.

Paul Mba Abessolo, vice-premier ministre et ministre de la Culture et des droits de l’homme, a été remplacé par Philippe Nzengue Mayila après avoir déclaré que son parti le préférait au fils d’Omar Bongo. Pierre André Kombila, ministre des Ressources hydroélectriques et des énergies alternatives, a été remplacé par Sylvain Momoadjambo.

Le gouvernement ne compte plus que 45 ministres au lieu de 49.