leral.net | S'informer en temps réel

Quatre raisons qui ont incité Van Persie à quitter Arsenal

Jeudi prochain (demain), Robin Van Persie va passer la visite médicale traditionnelle et dans la foulée signer un contrat en faveur de Manchester United jusqu'en juin 2016. Le futur ex-attaquant d'Arsenal a au moins quatre bonnes raisons de tourner le dos aux Gunners.



Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Août 2012 à 10:41 | | 0 commentaire(s)|

Quatre raisons qui ont incité Van Persie à quitter Arsenal
Une lassitude légitime. Si on regarde de près le parcours de Robin van Persie, force est de constater que l'attaquant est un élément très fidèle. Après avoir débuté sa carrière professionnelle au Feyenoord Rotterdam (2001-2004), le gaucher avait choisi de s'engager à Arsenal. Au final, l'international néerlandais est resté pendant huit ans au sein du club londonien. Bien évidemment, le départ de Thierry Henry en 2007 a été un vrai déclic pour RVP. Comme il l'admet lui même, cet événement l'a incité à prendre ses responsabilités à l'Emirates Stadium afin de devenir la gâchette numéro un d'Arsenal. Aujourd'hui, il est un buteur de classe mondiale connu dans le monde entier. Mais ces derniers mois, Robin van Persie a clairement eu un coup de blues chez les Gunners. Finalement, le fait d'arriver au bout d'un très long cycle l'a incité à privilégier un départ lors de ce mercato estival.

Une situation favorable pour lui. Maintenant que son transfert à Manchester United est en passe d'être bouclé, force est de constater que Robin van Persie a bien joué le coup au sujet de son avenir. Au cours de la saison passée, l'artificier a refusé obstinément de prolonger son contrat à Arsenal. RVP savait très bien en faisant cela qu'il aurait quasiment les mains libres afin de quitter les Gunners pendant ce marché des transferts. En effet, le club anglais avait deux options cet été : le vendre étant donné que son bail expire en juin 2013 ou alors le conserver une année de plus sans récupérer d'indemnité à l'issue de cette saison. Le board britannique a évidemment dû privilégier l'aspect financier et accepter une offre d'environ 30 millions d'euros transmise par Manchester United. A 29 ans, Robin van Persie arrive à un tournant de sa carrière et il a visiblement préféré changer d'air au bon moment.

Gagner enfin des titres ! Si on excepte la Coupe UEFA qu'il a remporté avec le Feyenoord en 2002, force est de constater que Robin van Persie n'a pas un palmarès significatif malgré son immense talent. A Arsenal, le Batave a dû se contenter d'un Community Shield (2004) et d'une Coupe d'Angleterre (2005). Cela fait donc sept longues années qu'il n'a pas eu l'occasion de soulever un trophée ! Forcément, cet aspect a beaucoup compté lorsqu'il a pris la décision de rejoindre un club comme Manchester United. Durant le même laps de temps, les Red Devils ont remporté : une Ligue des Champions, quatre titres de champion d'Angleterre, un Mondial des clubs, deux League Cup et enfin quatre Charity Shield. Autrement dit, la comparaison est vraiment édifiante pour ce footballeur ambitieux !

Un duo qui fait déjà saliver ! Mine de rien, le manager de Manchester Sir Alex Ferguson va pouvoir s'appuyer sur les deux meilleurs artificiers de Premier League dans quelques jours ! En effet la saison dernière, Robin van Persie (30 buts) et Wayne Rooney (27 réalisations) ont fait parler la poudre à de nombreuses reprises de l'autre côté de la Manche. Ajoutez à cela que le Néerlandais et l'Anglais ont aussi chacun scoré 7 buts si on prend en compte les matches de coupes (nationales/européennes) auxquelles ils ont participé. La question est de savoir si ces deux buteurs exceptionnels vont réussir à accorder leurs violons sur le terrain. A priori, tout devrait bien se passer car Wayne Rooney est capable d'être très efficace lorsqu'il évolue un peu en retrait d'un attaquant de pointe. Du côté d'Old Trafford, Javier Hernandez et Danny Welbeck doivent se ronger les ongles car leurs temps de jeu respectifs pourraient être réduits avec l'arrivée de RVP qui sera évidemment un titulaire indéboulonnable s'il affiche le même niveau de forme qu'à Arsenal.







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image