leral.net | S'informer en temps réel

Que Souleymane Jules Diop nous dise...

C'est naturellement par un sentiment de désolation et de déception. C'est aussi par pitié et mépris. Souleymane Jules Diop a nourri pendant sept ans un exil politique et médiatique par le canal des sites Web comme Seneweb, Leral, Xalima et Dakaractu qui ont fait déferler ses baves injurieuses sur Wade mais aussi sur d’honnêtes citoyens.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Avril 2014 à 11:28 | | 9 commentaire(s)|

Que Souleymane Jules Diop nous dise...
Sa façon de faire, recevoir des coups de fil, des mails, parfois hanonymes, lui divulgant des infos, ne se préoccupant jamais de la certitude des informations, tant que ça pouvait faire mal à Wade et à son gouvernement Souleymane Jules Diop ne se génait point. Et comme ça de Mardi en Mardi Souleymane Jules diop râlait, mentait, insultait, inventait, rigolait, diffamait bref une heure exclusive pour l'homme le plus écouté de la diaspora sénégalaise.

J’ai été parmi ses plus fidéles auditeurs, loin d'être suiveur et fanatique je contestais même certaines fois ce qu'il disait et le lui faisais savoir par critiques et suggestions en message privé jusqu'à nous disputer car monsieur ne reconnait jamais avoir tort tenant de virtuels arguments commençant par "on m'a dit que" ou d'aprés mes sources". Je ne peux donc manquer de courage pour dénoncer ce lâche, cet égoïste, ce prétentieux qui croit être le gynécologue de la politique sénégalaise. C’est une nécessité pour moi de demander devant toute l'opinion sénégalaise pour que Souleymane Jules Diop nous dise comment il a fini par devenir un valet du Président Macky Sall, lui qui disait dans ses rubriques qu'il n'occuperait aucun poste et que son seul combat était le départ de Wade à la tête du Sénégal.

Nous sommes donc effarés de découvrir que pendant que Souleymane Jules Diop se victimisait au Canada des supposées agressions de la part de la galaxie wadienne, pendant qu'il prenait de son hypocrisie et ses facettes pour insulter Wade et toute sa famille, pendant qu'il jouait au courageux en diffamant les chefs religieux, faisant son show de patriote par force, traitant même son actuel chef d'homme mou "yafouss" selon ses propres termes et de l'actuelle premiére dont il tient parfois son sac à main et lui ouvre la portiére de sa voiture tel est un voiturier d'hotel, Souleymane Jules Diop traitait Mariéme Faye Sall de "Michelle Gbagbo" soulignant que cette dernière dirigeait son mari.

Alors pendant tout ce temps c'était pour finir au soin de ce même appareil d'Etat qu'il disait ne rien vouloir et qu'aprés le départ de Wade il ira travailler vu qu'il avait des projets personnels. C’était en effet pendant cette même période de veille d'élection 2012, que Souleymane Jules Diop appuyait Idrissa Seck pour demander au président Macky Sall une explication sur les sept milliards de francs taïwanais destinés aux populations démunies qui ont été détournés par Pierre Aïm, ami du président Abdoulaye Wade, qui a lui-même avoué qu’il avait mis un milliard de francs dans sa poche et logé le reste dans un compte d’un prétendu ami de Karim Wade, à la demande du chef de l’Etat.

Poursuivi par la clameur, le chef de l’Etat avait fini par déclarer, dans un communiqué du Conseil des ministres, qu’un de ses amis lui avait « offert » de l’argent qu’il voulait remettre dans les comptes du Trésor. C’était la première fois que dans l’histoire de ce pays, un communiqué du Conseil des ministres, celui du jeudi 5 janvier 2006, contenait un mensonge aussi grave.

Que Souleymane Jules Diop nous dise l’explication du Président Macky Sall sur l’argent, celui de Taïwan bien sûr, qui a été restitué et distribué à différents ministres. Vu qu'ils sont assez proches maintenant, que Souleymane Jules Diop nous dise comment l'argent a été restitué, dans quels comptes, par qui, et pourquoi avoir versé de l’argent d’un obscur ami du chef de l’Etat dans des comptes du Trésor, sans aucune loi de finances rectificatives, sans dire dans quel compte cet argent a été viré?

Quel que soit le bout par lequel on prend cette affaire, il s’agit d’un détournement de fonds publics et le Président Macky Sall ne peut pas s’en laver les mains avec ses réfutations captieuses. Que Souleymane Jules Diop nous dise car c'est trop gros pour être avalé et la réponse que le président Macky Sall a donné face à une affaire d’une telle gravité est simplement scandaleuse, alors que Souleymane Jules Diop nous dise...

Que Souleymane Jules Diop nous dise ce que le Président Macky Sall lui a répondu, au même moment, toujours pendant l’arrestation d’Idrissa Seck, quand se déroulait un autre détournement sur lequel des preuves évidentes ont été fournies, au moins concernant le virement de 26 milliards de francs qui ont disparu dans la nature, qui devaient servir à la construction de villas présidentielles elles-mêmes introuvables.

Que Souleymane Jules Diop nous dise ce que le Président Macky Sall lui a dit au sujet de cette licence attribuée aux trafiquants de drogue de Ndangane Samba alors que le president Macky Sall était Premier ministre et Djibo Kâ ministre de la Pêche. Idrissa Seck a été interpellé sur sa gestion de la plus violente des façons, jeté en prison, alors que la moindre preuve de sa culpabilité n’avait été produite par ses accusateurs. Il serait donc injuste que l’on se taise devant tant de faits accablants et de mensonges évidents.

A Souleymane Jules Diop nous rappelons à encore demander au Président Macky Sall la vérité sur cette affaire. Nous ne pouvons déroger à cette règle sans être injustes. Il louait un modeste appartement à Derklé. Il possède maintenant une radio qui vaut 200 millions de francs, un appartement plus coûteux à Huston, une maison qui vaut un milliard de francs avec un parc automobile que personne ne possède dans ce pays. Et faisant savoir aux sénégalais qu'il détient un patrimoine de huit milliards.

Que Souleymane Jules Diop nous dise comment le Président Macky Sall s’est bâti cette fortune colossale en six ans. Nous osons demander aussi à Souleymane Jules Diop qu'il nous dise là oú l'ancien Président Abdoulaye Wade avait juste un Karim comment se fait il que le président Macky Sall en a toute sa famille et sa belle famille? s’il ne souffre pas des mêmes maux dont il accablait l'ancien régime et de confirmer ce que son collégue à la présidence Abdou Latif Coulibaly avait dit du président Macky Sall entre les deux tours, que "Macky c'est du Wade sans Wade".

Et que ceux qui ont eu la patience de me lire me disent s’ils ont vu dans mes écrits une volonté de diffamer ou de calomnier Souleymane Jules Diop. Qu’ils me disent, dans ce qui vient d’être dit, une seule chose qui ne méritait pas d’être sue par mes concitoyens. Qu’ils me disent ensuite si un homme qui depuis deux ans dirige ce pays, tatônnant quotidiennement jusqu'â même changer de programme et admettre qu'il faut accélérer la cadence, qui ethnicise le pouvoir et les postes de direction nationale, un homme qui ne mise que sur la communication médiatique et le bluff pour faire croire qu'il est capable et qu'il contrôle la situation, qui ne s'appuie que sur des traitres pour combattre ses adversaires, qui pour achat de conscience distribue l'argent du contribuable à ses fréres et beaux fréres pour essayer de gagner des mairies dans des villes oú ils n'ont ni grandi ni jamais habité, cet homme qui, parti de rien et sous prétexte de la générosité de Wade dit-il, bâtit une fortune colossale en six ans pour devenir le premier président milliardaire d'Afrique. Que Souleymane Jules Diop nous dise si cet homme ne mérite pas qu'Idrissa Seck critique son régime...

Tah!
Tah85@live.fr






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image