Leral.net | S'informer en temps réel



Québec : l'étrange personnalité du tireur

le 6 Septembre 2012 à 15:26 | Lu 444 fois

L'homme de 62 ans qui tué mercredi une personne lors du discours du nouveau premier ministre québecois, est bien connu de l'administration pour ses nombreuses réclamations «peu structurées».


Québec : l'étrange personnalité du tireur
Un homme seul, original, dont le mobile est encore inconnu. Si les forces de l'ordre ont refusé de divulguer l'identité de l'auteur présumé de la fusillade qui a fait un mort et un blessé grave lors de la célébration de la victoire électorale du Parti Quebécois, les médias canadiens ont publié des informations permettant de cerner sa personnalité.

Le quotidien La Presse indique que l'homme, âgé de 62 ans, vit au Mont-Tremblant, à 150 km au nord de Montréal. Richard H. était propriétaire d'une «pourvoirie», une entreprise de chasse et de pêche appartenant à l'Etat, à la Conception, localité voisine. Il était bien connu de la mairie de sa ville, à laquelle il a envoyé de nombreuses requêtes et réclamations jugés «peu structurées». Il s'exprime en français avec un accent et quelques difficultés, mais ne se plaignait pas de devoir utiliser la langue de Molière.

«C'est quelqu'un qui vient beaucoup nous voir. Ses demandes exigent beaucoup de travail», explique à La Presse une responsable administrative de La Conception. Richard H. se battait en effet pour devenir le seul prestataire de services de chasse et de pêche de la région, une demande qui lui a déjà été refusée trois fois. Le maire de La Conception n'a pour autant jamais jugé Richard H. dangereux, explique-t-il au Journal de Montréal . «Je suis très surpris qu'il ait fait ça. Il n'était pas colérique. Tenace oui, colérique, non». Plutôt intégré malgré ses excentricités, la mairie raconte même qu'à l'été 2011, les enfants d'une colonie de vacances ont passé une journée en pleine nature «grâce à Richard».

Un camion militaire décoré d'un Mickey
Richard H. ne possède aucun antécédent criminel, mais il a déjà payé plusieurs amendes pour des infractions au code la route. Selon La Presse , Richard H. conduisait un camion militaire décoré de la souris Mickey, sur lequel il avait écrit Mickey Moose (un jeu de mot avec Mickey mouse, moose signifiant original en anglais).

Lors de son arrestation mercredi, Richard H. portait une robe de chambre et une cagoule. Sur le dépliant publicitaire de sa société, on le voit vêtu d'un kilt. Fan de Céline Dion, l'homme avait séjourné à Las Vegas en février dernier pour assister à un concert de la chanteuse. Il s'était offert le «pack VIP» à 2500 $, selon les Echos de l'infos, qui lui a permis d'être photographié aux côtés de star. Richard H. devrait comparaître jeudi devant un tribunal.


Par lefigaro.fr