leral.net | S'informer en temps réel

Quelle problématique pour la Présidence de l'Assemblée nationale

Le Conseil constitutionnel a confirmé les résultats proclamés par la cour d'appel avec une majorité de Benno Bokk Yakar.
La liste de cette coalition était dirigée par Monsieur Moustapha Niasse candidat malheureux à l'élection présidentielle.
Depuis quelques jours des ambitions et prétentions se dévoilent. Une lutte insoupçonnée s'intensifie pour occuper le Perchoir de l assemblée .
La solennité de la premiere session de l assemblée nationale risque perturbation à cause du choc des ambitions voire prétentions.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Juillet 2012 à 18:19 | | 0 commentaire(s)|

Quelle problématique pour la Présidence de l'Assemblée nationale
Quel est le problème?

Le Président Macky Sall élu au suffrage universel pour conduire le Sénégal pour sept ans se doit de conforter sa majorité parlementaire pour voter les
projets de lois conséquents de son programme " yonou yokoute" . Ce programme nous a t on dit est ficelé, chiffré et le financement à portée.

Pour cela Il lui est indispensable de disposer de deux leviers parlementaires
1/ la collaboration franche, honnête et , sans équivoque du Président de l Assemblée.
2/ Un groupe parlementaire mode et instance d'expression de la coalition de partis qui composent Bokk Yakar et outil parlementaire pour voter les projets du gouvernement et d'en assurer son contrôle.

Qui au perchoir ?

le candidat du Président de la République

Le Président de la République, Macky SALL Chef de parti, leader de la coalition, doit disposer du pouvoir de designer la personne (j allais dire la personnalité) susceptible de présider l'assemblée nationale.
Son choix s est porté sur MOUSTAPHA NIASSE , un allié politique de taille qui a été déterminant sur les résultats du 2éme tour de l'élection présidentielle.
il appartient dès lors au Président du groupe de la majorité de réunir toutes les conditions politiques matérielles morales pour atteindre le seul objectif qui compte : Bien élire le candidat du Président
même s il est possible de s'allier des voix hors majorité.

les candidats des groupes politiques

Deux propositions de candidature sont révélées dans la majorité parlementaire et cela fait désordre.

Monsieur Moustapha Cissé LO, compagnon de fortune de Macky SALL, un de ses tout premiers soutiens a exprimé brutalement et inélégamment sa prétention de présider notre assemblée.
La candidature de Monsieur Cissé est politiquement et stratégiquement acceptable compte tenu de son parcours à l'APR
Il est disposé à utiliser tous les moyens pour assouvir son désir de devenir le 11eme Président après :
Lamine GUEYE
Amadou Cissé DIA
Habib THIAM
Daouda SOW
Abdoul Aziz NDAO
Cheikh
Abdoul Khadre Cissoko
Youssou DIAGNE
Pape DIOP
Macky SALL et
Mamadou SECK
De ces différentes déclarations est advenue une décision, non moins élégante du Président de la République , de se séparer depuis ADDIS ABEBA de son ministre conseiller en attendant de voir ... et expliquer si Monsieur CISSE LO doit présider les destinées de l assemblée.

La candidature de Ousmane Tanor DIENG premier secrétaire du Parti socialiste , autre candidat malheureux de la dernière présidentielle a été portée sur la place publique par Ali HAIDAR Ministre du gouvernement et Secrétaire général du parti écologiste et allié de Macky Sall au 2eme tour de la présidentielle. Selon Sene News qui reprend RFM, pour HAIDAR Ousmane Tanor DIENG est la personnalité la plus convenable ( que QUI ) pour occuper le perchoir.

Monsieur Haidar sera t il remercié comme Cissé LO, du gouvernement pour les mêmes causes? .

Il convient de reconnaitre qu' il met de l huile sur le feu et ravive la vieille flamme de rivalité NIASSE /TANOR qui perdure depuis. Sa démarche dictée par quel démon est inopportune , incohérente, irréfléchie et dangereuse pour une majorité irréelle et instable des la proclamation des résultats des législatives.

La Présidence de la douzième législature s'annonce problématique pour diverses raisons mais il convient de retenir aujourd'hui une chose et une seule la SOLENNITE de l élection du PRESIDENT de l'Assemblée nationale et pour cela que la majorité nous préserve d'une troisième candidature



Doudou Wade
Ancien député
Ancien Président de groupe parlementaire
Ancien Président du Groupe d’amitié Sénégal France
Députe du Parlement de la CEDEAO
Président du Réseau Bonne gouvernance et lutte contre la corruption
Dakar SENEGAL








Hebergeur d'image