leral.net | S'informer en temps réel

Quelques conseils au Président Idrissa Séck

Dans cette comédie sans fin qu’est la vie, il existe des moments où on se pose énormément de questions, où on doute jusqu’à vouloir tout arrêter. Après une défaite à une élection présidentielle, il est tout à fait normal que l’on se demande si tout ce qui devait être fait l’a été. Mais, le plus important n’est pas simplement de se remettre en cause, mais de corriger les erreurs du passé et savoir aller de l’avant. Pour se relever de ses désillusions, il faut être humble et grand.


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Mai 2012 à 13:19 | | 28 commentaire(s)|

Quelques conseils au Président Idrissa Séck
Idrissa SECK voulait être le quatrième Président du Sénégal. Il l’a dit et redit. Le destin l’a voulu autrement. Dans son livre critique à l’égard de Baudelaire, Jean Paul Sartre, déclarait que le destin n’est rien d’autre que le choix que nous avons-nous-mêmes fait de notre vie. Assertion que je partage totalement puisque comme le philosophe français, je me refuse d’être fataliste et me veux réaliste. Dans une des émissions Point de Vue sur la RTS1, Idrissa SECK y déclarait vouloir être le quatrième Président de la République du Sénégal et y travaillait de toutes ses forces. A-t-il réellement travaillé de toutes ses forces pour le devenir ?

Beaucoup d’éléments ont fait que Rewmi à plomber l’élan de Idrissa SECK. Quand je parle de Rewmi je mets évidemment Idy au premier plan. Certes il a du batailler ferme contre l’offensive du PDS qui était sans relâche sur lui, mais il faut aussi dire qu’il leur a facilité la tâche. Il était l’adversaire numéro un de Wade et de son parti. Cette posture l’avait énormément servi, le peuple l’avait soutenu dans ce gigantesque complot, hélas il s’est lui-même desservi en voulant reprendre à tout prix le PDS, son ancien parti. Le peuple s’est cru alors oublié et l’a par conséquent oublié ( kouma faté ma faté la).

En plus, Idrissa SECK ne serait pas accessible. J’utilise le conditionnel puisque c’est une complainte qui revient souvent chez les militants et sympathisants de Rewmi. J’avoue cependant, que je n’ai jamais serré la main de Idrissa SECK ni un membre influent de son parti, n’ai pas cherché à le rencontrer et ne peut par conséquent pas confirmer son inaccessibilité. Mais, si tel est le cas, il devrait revoir sa copie, se mettre à la disposition des militants de son parti, les écouter et les engager davantage dans son combat politique. Deux proverbes wolof disent ceci « Kou beug dara déf dara » et « Kouma yeug ma yeug la ». Sociologiquement, les sénégalais n’aiment pas l’arrogance et jugent l’isolement comme une suffisance impardonnable.

Aussi, Rewmi n’est pas assez structuré pour permettre à Idrissa SECK de réaliser son plus grand rêve. En lieu et place d’une structuration, Idrissa SECK a choisi d’aller à la pêche des Docteurs. Les sénégalais choisissent leurs Présidents au travers des bains de foule puisqu’ils n’aiment pas la défaite et veulent toujours être du côté des vainqueurs. Ils ne se soucient guère du niveau des programmes ou du niveau des acteurs politiques. Ces Docteurs qu’il a pu associer à son combat politique ont fait de son équipe la plus belle et la plus compétente lors de la dernière élection présidentielle, mais électoralement, ils n’avaient pas un grand apport.

La dernière chose qui l’a le plus perdu, il l’a compris et l’a corrigé c’est « son inconstance ». Ses allers et retours étaient incompris des sénégalais.

Je lui conseille donc, s’il me lit ou si on lui fait parvenir ce texte, qu’il lui doit de corriger ses impaires pour revenir au devant de la scène politique sénégalaise et pouvoir espérer être élu aux prochaines élections.

J’avoue mon attachement à sa personne, à son programme et pense, objectivement, que ce serait un gâchis si cet homme, d’une aussi grande valeur, arrêtait sa carrière politique sans devenir Président de la République du Sénégal. Idrissa SECK est un homme intelligent, compétent, déterminé, rigoureux, engagé et méthodique dont le Sénégal a grandement besoin pour son essor.

Il doit continuer à être DEBOUT à côté des sénégalais pour le Sénégal et pour ce faire il doit être humble et accessible. Et savoir que « le courage n’est pas l’absence de la peur mais la capacité à vaincre cette peur ».

Haby Sirah DIA
habysirahdia@yahoo.fr



1.Posté par Elzo le 01/05/2012 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Totalement d'accord avec vous , les sénégalais ne l'ont pas compris , je suis convaincu qu'il devait être le seul capable a diriger le pays après wade mais la participation de ce dernier a l’élection présidentielle a change la donne . Sans cela tout l’électorat du PDS lui reviendrait

2.Posté par yama le 01/05/2012 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entierement d accords avec vous.... Idy doit descendre sur terre. C est un homme que je respecte beacoup et j ai vraiment envie de travailler a ses cotes mais c est trop difficile de l acceder.
Je lui souhaite tout de meme Bonne Chance... Plus de YEGG envers tes sympatisants IDY.
La prochaine fois que je serais a Dkr je viendrai directement chez toi pour te dire ce que je pense....
IDY Forever....
C est dans 5 ans mettons nous au boulot chers freres et soeurs de Rewmi.

3.Posté par Norbert le 01/05/2012 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gestion nébuleuse du groupe Sopi media: Me Ousmane Ngom, Mouhamadou Moustapha Dieng et Salam Diop dans le collimateur des travailleurs

Rien ne va plus à la radio  Sopi fm et à Sopi hebdo, les deux entités du groupe Sopi media qui avait été inauguré en grande pompe il y a de cela plus d'une année, par l'ancien President de la république, Me Abdoulaye Wade.  Depuis deux mois le personnel n'est plus payé.  Le superviseur général du groupe Me Ousmane Ngom est inscrit depuis la chute du régime libéral aux abonnés absents. La cinquantaine d'employé de ce groupe est livrée à elle même. Comme un malheur n'arrive jamais seul, un climat de suspicion pèse lourdement sur le gestionnaire de ce groupe en l'occurrence l'ancien ministre de l'intérieur Ousmane  Ngom. Les agents de ce groupe de presse qui tirent désormais le diable par la queue et qui sont au bout de leur patience, le soupçonne d'avoir fait main basse sur une partie du budget du groupe qui se chiffrait à plus de trois cents millions de FCfCA. 

À deux reprises, les travailleurs du groupe sopi  media ont tenté d'assiéger le domicile de Me Ousmane Ngom afin d'entrer dans leur fonds. N'eut été les conseils d'un haut dignitaire du PDS mis au parfum au dernier moment, ces agents dépités,  étaient prêts à lancer l'assaut final sur la villa de Me Ousmane Ngom pour se faire entendre. Malgré les conciliabules par personnes interposées, Ousmane Ngom qui se montre de plus en plus arrogant, refuse de rencontrer tout le personnel du groupe pour expliquer les causes de ces retards de salaires. 

Un groupe de radicaux qui commence en avoir marre des dilatoires du dernier ministre de l'intérieur de Me Abdoulaye Wade, qui semble se jouer d'eux, a lancé le week-end dernier un ultimatum au superviseur général du groupe, le sommant ainsi, de payer au plus tard le 5 mai 2012 les deux mois d'arriérés de salaires qu'il doit au personnel. Si Ousmane Ngom refuse de s'exécuter, le personnel du groupe de presse qui comprend une radio et un hebdomadaire menace de durcir le ton en usant de tous les moyens à leur disposition pour se faire payer. 

Le sieur Salam Diop, le rédacteur en chef du journal Sopi qui avait fait main basse sur les fonds de campagne pour le second tour de la présidentielle destinés aux journalistes de Sopi hebdo et qui étaient  estimés à 1,5 million de FCFA, en sait quelque chose. Ses propres journalistes qui n'avaient plus vu la couleur de l'argent depuis 60 jours, l'on séquestré, l'obligeant ainsi à restituer nuitamment et .... dans la rue, l'argent qu'il avait volé.   

Me Ousmane Ngom qui semble être son complice dans certains micmacs est averti. Désormais rien ne sera plus comme avant. Même Mouhamadou Moustapha Dieng, le coordonnateur général du groupe n'est pas lui aussi épargné des  foudres des agents du groupe Sopi média qui sont déterminés à lutter pour non seulement se faire payer leurs deux mois d'arriérés de salaires, mais aussi pour  l'assainissement de la gestion de ce groupe de presse gangrené aujourd'hui par le trio : Ousmane Ngom, Mouhamadou Moustapha Dieng et Abdou Salam Diop. 

Ces trois individus qui doivent avoir le courage de démissionner sont également  pointés du doigt par le personnel comme étant les principaux responsables de leur malheur. C'est la raison pour laquelle les travailleurs du groupe sopi media exigent leur départ et demandent dans la foulée au Comité d'orientation du groupe composé entre autres du Professeur Iba Der Thiam, Modou Diagne Fada et Abdoulaye Faye  d'éloigner dare dare ce trio  de la gestion du groupe. Car, à les en croire, ils se sont assez sucrés sur le dos des pauvres agents qui sont aujourd'hui, pour la plupart en instance d'être expulsé de leur domicile pour défaut de payement de loyer. 

Pour le petite histoire, la Senelec avait même coupé pendant 24 heures  l'électricité du groupe de presse. Ousmane Ngom avisé, s'est empressé de payer la facture et le bon de coupure sur fonds propre, avant que Me Abdoulaye Wade, le secrétaire général du PDS et non moins Président fondateur du groupe ne soit au courant de cette forfaiture.  Mais c'était peine perdu l'entourage de Wade en l'occurrence Samuel Sarr et Abdoulaye Faye avait été informé.  De quoi à peur Ousmane Ngom? Mystère et boule de gomme! 

En tout cas, le personnel à qui le le superviseur du groupe demande encore de patienter, par l'intermédiaire d'un de ses chambellans, malgré la gravité de la situation, n'en peut plus et menace de passer à la vitesse supérieure dans les prochaines heures pour se faire payer leur deux mois d'arriérés de salaires, jusqu'au dernier centime. 

Face au manque de considération à leur égard par le sieur Me Ousmane Ngom, l'ensemble du personnel du groupe Sopi média a décidé d'aller s'en remettre ce mercredi 2 mai à 11 heures, au  Président Wade, le President Fondateur de ce groupe de presse. 

Norbert Zongo 

4.Posté par DEUG le 01/05/2012 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tres bonne analyse Haby. C'est Idy même qui disait je cite : "Je n'ai pas peur d'être impopulaire, ce que j'ai peur c'est d'être incompris." Alors c'est lui qui a semé tout ce flou dans la tête des Sénégalais. Il faut qu'il libere les énergies dans son entourage et developper une politique social de proximité.

5.Posté par mor cisse le 01/05/2012 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suis entièrement d'accord avec vous. Il n y a pas de plus "PRESIDENTIABLE" dans notre pays que lui . Nul ne l'ignore et ne le conteste. Mais à mon avis il a troqué son état de NDAMAL CAJOOR avec tout ce qui a fait qu'il ne soit pas élu 4 President. Mais inchallah vous serez president de la république continuez d'y travailler même si vous êtes incompris. Restez dans le pays commencez le porte à porte SANS INTERRUPTION JUSQU'à L'ELECTION .....................

6.Posté par Ababacar Sadikh NIANG le 01/05/2012 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis en phase avec cette analyse et espère que cet grand homme aura un destin national. Il a en effet fait face avec courage et détermination à la candidature de Wade et espérait surement réussir dans ce domaine prioritaire pour lui. Cela l'a empêché de faire une campagne nécessaire pour expliquer aux sénégalais ce qu'il leur offrait, mais surtout ce qu'ils ne comprenaient pas (accusation portant sur de l'argent mal acquis et sa démarche qui semblait hésitante par rapport au Président Wade). Ayant tenu à donner la preuve de la constance dans le respect de ses engagements, il a lutté jusqu'au bout contre cette candidature et a refusé de battre campagne, comme décidé au sein du M23.
Les résultats ayant été ce qu'ils sont, il aurait eu la chance de devenir le leader de l'opposition et le Sénégal a besoin d'une opposition crédible mais il est encore lié par sa promesse de soutenir le candidat de opposition le mieux place en cas de 2ème tour.
Il est obligé de travailler avec le Président car il veut se défaire de cette réputation fondée ou non de ne pas être constant dans ses démarches politiques.
Je trouve très pertinent ces conseils et espère qu'il en prendra connaissance pour s'approcher d'avantage des sénégalais qui l'aiment parce qu’il est compétent et juste.

7.Posté par Bayeniang le 01/05/2012 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tres bien dit,mais Idy a un défaut qui ne cole pas avec nos réalités.Autrement dit,il croit qu'a ces idées,il prétend un Messi politique,alors que cela n'existe pas.Nous sommes dans le monde ou le leader ship d'équipe régne.Et l'autre disait que" si tu crois uniquement ce qui dépend de toi,tu seras libre à l'ecart de tous ce t'arrive".Et tel est le chez Idy.Etre intelligent ou avoir des compétences ne suffit pas pour diriger un pays....

8.Posté par pape faye le 01/05/2012 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

entièrement satisfait de l'analyse félicitations pour sa pertinence...

9.Posté par simplemind le 01/05/2012 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idy en bon croyant a déjà tiré les conclusions qui s'imposent...il sait très bien que l'on peut servir son pays au niveau de milliers de positions dont celle de président de la république est la moins importante.
en vérité, il a gagné car c'est lui l'artisan de la défaite de wade.... son combat était principiel et cela est tout à son honneur. il n'adopte pas une posture machiavélique qui attendrait que le pouvoir tombe pour le ramasser... Dieu protège les populations !

une fondation..... pour être au chevet des populations serait en tout cas une excellente chose....

10.Posté par Mbagnick le 01/05/2012 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne analyse, pertinente !
Il a le meilleur potentiel et la meilleure performance lors des élections precedentes. En fait tous ceux qui l'ont devancé ont été porté par une très forte coalition au moment où il était presque tous seul avec Lamine Ba, Bacar Dia et Serigne Mamoune Niasse. C'est très insuffisant pour prétendre gagner une consultation nationale d'un enjeu aussi important que les élection présidentielle.
Pour gagner des élection il faut un équilibre entre ce qu'il faut aux sénégalais et ce qu'ils veulent que leur candidats soit ou paraisse. Il faut être suffisamment ouvert pour que ses électeurs pensent pouvoir profiter de la victoire. En réalité les porteurs de voix qui peuvent vous apporter des voix attendent tirer des dividendes au bout de leur effort. D'ailleurs le Président Idrissa la tellement bien compris qu'il disait qu'il est l'actionnaire majoritaire de PDS. Les homes politique ne sont pas de enfants de coeur. Par décence certains hommes politiques ne déclarent pas publiquement qu'il nourrissent des ambitions personnelles et se conteraient de servir les populations mais au fond l'endurance, la persévérance, le courage, l'abnégation et les sacrifices que nécessite la politique n'est pas un terrain de personne sans ambitions.
Par ailleurs les sénégalais les plus compétent sont besoin de reconnaissance. Par conséquent il faut nécessairement une structuration des instances de Rewmi afin qu'ils puissent se planifier une carrière politique. Sans structure, le Président est obligé de se contenter des militant qu'il connait personnellement et ses proches ferment la porte à tous les nouveaux-venus et réduire ainsi son champ de choix.
Tout compte fait, si le Président commençait à fréquent la mairie de Thiès au moins deux jours par semaine pour recevoir ses administré et militants et faire de même pour les autres collectivités gagnées par le Rewmi, rendre visite les responsables départementaux personne ne dira plus qu'il est inaccessible.
Président vous avez une grande avance sur les potentiels candidats de 2017 mais d'autres naîtront et on n'a aucune idée de ce qui sera leur capacité donc au travail et sans attendre pour conserver cette avance.
VIVE LE REWMI
VIVE LE PRESIDENT IDRISSA SECK

11.Posté par Yama le 01/05/2012 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui pensent comme l auteur de cet article doivent se reunir autour un plateforme pour soutenir le frere IDY...
email xalatsirewmi@gmail.com

12.Posté par niang le 01/05/2012 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idy ne sera jamais président de ce pays et il le sait bien c'est pas du bleuff demander à macky sall il vous dira pas le contraire .Je suis pas DIEU ni PROPHETE mais idy sait qu'il sera jamais president macky detient quelque chose d'idrissa et il ne veut pas le rendre c'etait au moment ou il etait à l'hopital quant-li avait perdu sa voix.

13.Posté par une solution au lit le 01/05/2012 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est très gênant d'être sujet à l'éjaculation précoce vis-à-vis de sa partenaire et vis-à-vis de soi-même. Un homme doit être à la hauteur pour se sentir viril, il doit montrer qu'il a le pouvoir et il ne peut pas se permettre de ne pas ou mal contrôler son éjaculation au risque d'avoir l'air ridicule.
C'est pourquoi nous voulons vous aider en vous faisant découvrir des meilleurs remèdes qui garantie les meilleurs résultats , le semenax http://www.1semenax.com/semenax-francais. augmenter la production de sperme jusqu’à 500%, les pilules d'agrandissement de pénis vimax , https://www.pillsexpert.com/index.html?ulang=fr, un traitement pour lutter contre l'éjaculation prématurée.
-Augmente l'endurance lors d'un rapport
-Améliore l'intensité de vos orgasmes
-Phytothérapie : 100% naturel , augmente la taille du pénis ainsi que d'améliorer vos performance , ce produit est développé dans un établissement approuvé par la FDA américaine, le vigrx www.achetervigrx.com.
Améliore vos performances
vous pouvez faire une croix sur vos angoisses d'éjaculer trop vite, et ce ne sont pas des médicaments pharmaceutiques , mais des suppléments 100% plantes et naturel sans aucun effet secondaire ,Nous offrons aussi une garantie complète de satisfaction ou remboursement, une garantie total de livraison discrète, partout pour plus de renseignement contactez e-mail , vitamaxusa@gmail.com 708294820 pour le service de livraison contactez AME sur le 770274166 pour toute l’Europe France Espagne ,Belgique contactez cheikh 0032 49 21 87 742
https://www.facebook.com/profile.php?id=100003143394044

14.Posté par ISSA le 01/05/2012 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VEND 50 TERRAINS TF DE 150M2 APRES L'HOPITAL YOUSSOU MBARGANE (rufisque) ENTRE ARRET CHERIF ET JACARANDA.TEL/ 77 646 06 15

15.Posté par amadou le 01/05/2012 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Haby de votre contribution si précieuse. Et pourtant tout ce que vous avez dit a été bien percu par les cadres de Rwmi. Il faut simplement ajouter le changement opéré par le parti au niveau des Responsables départementaux. Ce changement a été très négatif et les résultats des dernières élections du 26 février 2012 ont montré la réalité sur le terrain. Pour preuve, à Kaolack, les résultats engragés par l'équipe du nouveau représentant du département sont de 4705 voix, ce qui est minable et ne réflète pas la représentativité de Idrissa au niveau du département. Celà veut dire que cette équipe n'a personne autour d'elle. Pire, c'est cette équipe qui est partie s'agenouiller devant Souleymane Ndéné Ndiaye pour récupérer de l'argent et voter au deuxième tour pour Wade. Est ce normal tout çà? Alors qu'en 2007, malgré le manque de moyens du parti, l'ancienne équipe a eu 12 600 voix au niveau du département soit 3 fois plus. Donc je pense qu'il faut pour la direction du parti de se ressaisir et de donner confiance aux gens qui étaient là lors de la création du parti. M. Pape Diouf a ses hommes qu'il manipule à sa guise et tout ceci est de sa faute avec la complicité de Oumar Sarr qui a voté pour Wade lors du deuxième tour.

16.Posté par amadou le 01/05/2012 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous informons la direction du parti que nous les anciens membres de Rewmi de Kaolack qui étions snobés par Pape Diouf, Oumar Sarr, Nafissatou Diop Cissé et consorts, sommes toujours là à l'écoute de la direction du parti. Nous vous informons que nous avons appliqué à la lettre les directives du Président Idrissa Seck lors du deuxième tour en travaillant dans la coalition Benno Bokk Yakaar pour le triomphe du candidat Macky Sall qui fut le candidat de l'opposition le mieux placé. Nous avons également assisté à toutes phases de la lutte du parti et nous nous sommes investis dans la coordination des cadres de Rewmi aussi bien au niveau national que local. Nous restons à l'écoute de nouvelles directives du Président Idrissa Seck.

17.Posté par amadou le 01/05/2012 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous n'avons aucun doute que Idrissa peut être Président de la République du Sénégal et c'est pourquoi, fort de cette convicton nous sommes dans notre parti que nous avons créée avec lui.

18.Posté par Haby DIA le 01/05/2012 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous ne devons pas le laisser à lui même. Nous devons l'aider autant que possible. Il a autour de lui des hommes et des femmes de conviction. Quoiqu'on puisse leur reprocher, ils ont été là au debut, ont continué à se battre dans des conditions assez difficiles. Nous leur devons du respect. Mais chaque apport est nécessaire. Ne nous décourageons pas !!

Haby Sirah DIA

19.Posté par Sankara le 01/05/2012 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Absolument d'accord avec cette analyse. Idy garde ses chances de diriger ce pays. Mais il y a lieu de faire une vraie immersion dans le peuple pour palper ses ressentis.

20.Posté par ad le 01/05/2012 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

analyse très pèrtinante haby DIA.je suis un militant de la première heure du msis puis du rewmi.ma conviction en la personne du prèsident IDRISSA SECK est restè constante bien vrai que tout les problèmes soulevès sont bien existantes .je propose un ndeup national au sein de rèwmi ,une restructuration et a un dèpartage des responsabilitès au sein du parti et une meilleure considèration des militants de la part surtout du prèsident.

21.Posté par REWMAN le 01/05/2012 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VRAIMENT VOUS NE VOULEZ PAS VOIR LA REALITE UN VOLEUR ENVOUE DOUBLE D UN HOMME TORTUEUX LE PEUPLE N EST PAS AMNESIQUE CONTINUEZ A REVER

22.Posté par Haby DIA le 01/05/2012 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 21, votre point de vu peut être intéressant. Je vous demande de l'argumenter avec des faits. Il se peut que des choses nous est échappés.

Poliment si possible

Haby DIA

23.Posté par Elzo le 01/05/2012 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POST 21 , c'est fini la diabolisation , trouvez d'autres arguments !!! celui qui a mis cette histoire de vol dans ta tête n'est plus la ,s'il avait la plus petite preuve IDY ne sortirai jamais de prison . Essayer d'analyser le combat d'IDY a la place de l’indépendance , wa salam

24.Posté par Mamadou le 02/05/2012 01:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Haby en vous lisant j ai eu comme impression que c est la voix de DIEU qui vous a inspiré par ce que tout ce que vous dites est la triste réalité
Je suis Dakarois , sans parti politique , j ai rencontré recemment un cadre Tiessois a qui j ai dit que j avais bcp d estime pour IDY : il est courageux , intelligent et a une reelle stature d' Homme d'Etat
DIRE que vous etes peu etre inspire par la vois de DIEU resulte d'un reve que moi meme j avais fait sur lui et qui allait dans le sens de s'approcher des gens et je vous assure que j ai fait des reves sur lui qui se sont réalisés

Souhaitons lui du courage , bonne sante et l avenir est devant nous WA SALAM

25.Posté par tartuffe le 02/05/2012 01:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon seul conseil est qu il rende au senegal ce qu il a vole et qu il demande publiquement pardon.....apres on verra.

26.Posté par REWAN le 02/05/2012 03:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C EST ENCORE MOI JE LE DIS ET JE LE REITERE IDRISSA SECK N EST PAS NE RICHE ET N A PAS HERITE DE MILLIARDS DONC HONNETEMENT EXPLIQUEZ MOI L ORIGINE DE SA FORTUNE .CE GARS EST UN CONTRE EXEMPLE POUR LE SENEGALAIS MOYEN AVEC L ETALAGE DE SA RICHESSE D ORIGINE DOUTEUSE .DEUXIEMENT LE FEUILLETON ENTRE LUI ET WADE A FAIT GERBER PLUS D UN SENEGALAIS JE REPROCHE LES MEMES FAITS A MACKY MAIS CE DERNIER EST MOINS THEATRALE,DIGNE ET PLUS DISCRET.VOUS SES OUILLES DITES LUI DE REVOIR SA FACON DE FAIRE LES SENEGALAIS VONT LE PARDONNER SES ERREURS

27.Posté par abdou aziz le 02/05/2012 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parfaitement d'accord avec Haby DIA. Il a fait etat des griefs que presque tous les militants de Rewmi ont contre le PR Idrissa SECK :
-Inaccepcibilite aux militants de base,
-defaut ou irregularite de la politique de communication,
-trop d'importance accordee aux "intellectuels" et peu aux mouvements de masse qui gagnent les elections,
-entourage ferme, inerte et presque non-productif
-absences longues et frequentes en dehors du Senegal.
Ceci dit, il demeure l'espoir de bien de senegalais qui pensent que, si ces defauts sont rectifies, il pourrait etre le prochain PR du Senegal. Rien n'est donne d'avance, il faut un travail continu et soutenu pour y arriver.

28.Posté par thio le 02/05/2012 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Haby vous avez marché comme on dit sur la langue de beaucoup de gens qui voulez certainement parler à Idrissa les réalités qu'il ignorerai ;il doit lui même avec une équipe composé de jeune et de jeune fille entreprendre une campagne de massification de son parti en adoptant une posture de chef de l'opposition de suite après les législatives , former une équipe composée de journalistes , de communicateurs traditionnels et de volontaires présent dans tous les médias du pays pour faire une opinion publique favorable et acquis à sa cause;moi qui vous parle j'ai énormément d'estime pour cet homme que je n'ai jamais rencontré de ma vie ;moi occuper un ne m’intéresse pas du tout ce qui m’intéresse c'est faire de lui le prochain président du sénégal je l'ai tellement bien observé que je peux anticiper sur toute sa pensée sans lui avoir parler

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image