leral.net | S'informer en temps réel

Qui brûle les églises au Sénégal ?

Faisons -nous face à un péril islamiste qui menacerait une coexistence presque légendaire entre communautés chrétiennes et musulmanes au Sénégal ?
Dimanche matin, à l’issue d’une marche organisée par l association « Takku defarat Yoff », une église, une de plus, a été attaquée, saccagée, incendiée et les fidèles, dont des enfants et des femmes lapidés, grièvement blessés. Leur seul pêché est d’être des chrétiens, dénommés ( abusivement et par ignorance certainement) « Témoins de Jéhovah » par les populations, et surtout des étrangers dans leur grande majorité. Devons nous retenir ou conclure que c’est un pêché de prier et de professer une foi différente de celle de la majorité des sénégalais dans une République laïque. Cette dérive des populations du quartier ou village de Yoff est un dérapage de trop et un précédent grave que nous entendons dénoncer et condamner avec la plus grande vigueur. Ces agressions sont d’autant plus graves qu’elles ont été inspirées, soutenues et cautionnées par une coalition de « oulémas » de Yoff et d’ailleurs. Ces derniers se croyant certainement investis d’une mission divine dans un pays laïc sont allés rencontrer le chef de l Eglise catholique qui, il faut le dire ici, n est pas le chef de toutes les églises au Sénégal même s’il demeure un leader respectable et vénéré de la chrétienté au Sénégal. Il existe au Sénégal, bien avant l’indépendance du pays survenue en 1960, une communauté de chrétiens protestants et évangéliques regroupés à travers des dénominations appelées Baptistes, Luthériennes, Presbytériennes ou Assemblées de Dieu, à côtés des églises dites libres et non affiliées à une entité locale.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Juillet 2011 à 20:56 | | 7 commentaire(s)|

Qui brûle les églises au Sénégal ?
De deux choses l’une ou le Sénégal est entrain de plonger dans les ténèbres d’un péril religieux qui ne dit pas son nom à la faveur des manifestations du 23 juin ( donc mouvement spontané) ou ceux qui ont pour mission d’éduquer les populations et de leur inculquer les ruminements élémentaires de leur religion les maintiennent dans une grande ignorance en les incitant insidieusement à défier les lois d’une République et a menacer la vie d’autres citoyens et de paisibles étrangers vivants au pays dit de la téranga . Plus grave encore à livrer une Jihad. Cela amène à penser que dans pareille conjoncture l’hypothèse d’une planification systématique et d’un complot ne doit pas être écartée.
A notre connaissance personne n’a envahi personne ou ne s’est installé dans un endroit illégalement, contre les lois de la République, pour exercer son culte et pratiquer sa religion.
Permettez- nous juste de rafraîchir la mémoire de certains de nos compatriotes sénégalais au cas ou celle-ci serait défaillante. Grands voyageurs devant l Eternel nos compatriotes ont toujours comme premier réflexe, dans quelque endroit du monde ou ils sont amenés à déposer leur baluchons, de se retrouver autour d un « dahira » tidjane, mouride, layenne ou autre. Signe plus qu’évident que la pratique religieuse et culturelle est presque naturelle chez nos compatriotes. En plus ces derniers n’ont jamais été, nous le savons, victime d’ostracisme encore moins stigmatisés à cause de leurs pratiques religieuses. Pourquoi alors refuser chez soi ce qu’on fait librement chez autrui .
Cela nous autorise à dire que les comportements barbares, étranges, contre de soi-disant étrangers sont bien étrangers au Sénégal que je connais.
Les autorités, toutes les autorités du Sénégal et ceux de Yoff en premier doivent éclairer pour éviter les amalgames qui sont faits de manière presque insultante entre églises, bars fréquentés par des mineurs, auberges et autres lieux de débauche. Il est certes louable d assainir les mœurs mais ce n est guère en s’attaquant à des églises, fussent-elles celles de « Témoins de Jéhovah », qu’on y parvient. C’est là une voie sans issue dans un pays laïc ou la constitution garantit à tous la liberté de culte et dans un monde ou les droits humains constituent le nouveau paradigme et le ciment entre les peuples et les hommes. J’en appelle donc au chef de l’Etat dont la mission première est de veiller au respect stricte et sans aucune concession, par tous les citoyens des dispositions inscrites dans notre loi fondamentale et au-delà dans les conventions et chartes internationales que notre pays a ratifiées.
A supposer qu’on veuille vraiment purifier la religion, protéger une foi ou croyance contre la menace que pourrait constituer d’autres formes de croyances, par des ecclésiastiques se faisant appeler abusivement « Oulémas » nous pourrions avancer que, pour autant que cela soi légitime et compréhensible nous nous permettons d’ avancer ici que la problématique est mal posée. Des croyances de toute nature prolifèrent au quotidien au Sénégal et au grand jour avec la complicité du plus grand nombre se réclamant pourtant officiellement du christianisme ou de l islam. Il suffit juste de faire un tour dans les marchés avec tout ce qu’on y vend comme produit de pratiques mystiques, de compter le nombre de diseurs de bonne aventure dans tous les coins de rue, d aller voir du côté de nos arènes de lutte ou les pratiques mystiques contraires au préceptes des religions dites révélées sont sans équivoques. Point n est besoin de dire alors que toutes nos croyances traditionnelles survivent et même prospèrent encore à côté de l islam et du christianisme officiels. Sil y a un combat visant à vivifier la foi des jeunes et à protéger la religion c’est bien celui contre toutes ces croyances contre-nature si tant est qu’il en existe.

L’Etat, dont la mission est de garantir le respect des droits des citoyens tout comme celui des droits des étrangers, veillera, nous l’espérons, à ce que pareille agression ne se produise plus contre une église dans notre pays. Hélas au moment je m apprête à envoyer cet article j’apprends que les manifestants ont profité du chaos et de l’anarchie qui s’installe dans le capitale du Sénégal pour attaquer et incendier d’autres églises dont l’Eglise Baptiste Internationale sis au quartier de Dieupeul ou se retrouvent certains membres du corps diplomatique de pays anglophones résidants dans notre pays.
Qui arrêtera donc cette dérive honteuse qui ne fait point honneur à notre pays ??? Les religieux qui l’ont inspiré, qui ont manipulé et instrumentalisé les jeunes. Leur responsabilité est pleine et entière dans cette affaire. Et s’ils ne s’impliquent pas pour arrêter le feu qu’ils ont allumé, leur culpabilité pourra être établie assez vite et ils répondrons bien des actes qu’ils ont posés en directe,( chose encore plus insupportable) à la télévision nationale de notre pays comme à la parade. Rappelons- nous tous que le fascisme n’a pas commencé autrement.

Si le dialogue inter- religieux ou islamo-chrétien est encore une réalité comment on aime bien le chanter au Sénégal nous avons l’occasion aujourd’hui, plus qu’hier, de démontrer à la face du monde que ce n est pas là un simple slogan mais bien une réalité vécue avec sincérité.
Sauvons notre pays du péril religieux. Levons-nous pour barrer la route à ces fossoyeurs d’une paix sociale et d’une coexistence entre communautés qui n’a jamais nuit à personne, au contraire. Tous ceux qui appellent à la haine sont étrangers à nos valeurs et à notre culture. Ne pensons surtout pas que nos familles ou nous-mêmes serons épargnés si l’Etat, les autorités et les populations ne travaillent pas à l’arrêt de cette spirale de violence qui va crescendo. Nous ne sommes pas seul au monde et nos compatriotes vivent dans tous les pays du monde.
Germain Lindor Nadouca Kabou
Professeur de Philosophie au Lycée des Parcelles Assainies
Président du Groupe Biblique Universitaire et Scolaire du Sénégal ( GBUSS)
Expert en Droits de l’Homme



1.Posté par samba le 01/07/2011 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis parfaitement d accord ,mon ancien professeur, kabou ,des annees 2002 a lpa ,le senegal ne connait pas ces pratiques ..c honteux mais rassures toi ils ne prospereront pas ..personnes ..j ai pas pu m identifier parck on insulte comme on veut dans ces onfos en ligne

2.Posté par Khali le 02/07/2011 04:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui je suis musulman,Oui je suis tolèrent mais nous ne voulons surtout pas que le Senegal se transforme en Cote D'ivoire Bis c'est a dire qu'à chaque coin de rue qu'on nous présente une église de telle ou telle surtout si les nigérian s'en mêlent.Et vous savez aussi bien Professeur que ces soi disant pasteurs ne sont en fait réellement que des escrocs qui détournent les gens fragiles.Nous avons suffisamment de problèmes avec cette multitude de confrérie souvent bidons guidées que par l'appat du gain et diriges par des marabouts tordus.Alors si on y ajoute les escrocs de pasteurs qui peuvent guérir toutes les maladies et autres ,le cocktail devient alors super explosif.

3.Posté par Looooooooo le 02/07/2011 05:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui monsieur vous avez raison et je suis tout a fait en phase avec vous mais vous seriez plus honore en denoncant toutes les derives en meme temps, dans ce meme article je m'attendais a ce que vous denonciez les casses et le vendalisme des manifestants au nom meme de votre propre religion parceque comme vous l'avez bien dit le Senegal apartient a tout le monde y compris les chretiens et les croyants des autres religions, vous pouvez pas ignorer que le 23 et le 28 juin y'avaient les jeunes de toutes les religions, peut etre que votre article ne defend pas le Senegal que nous partageons tous musulmans, chretiens etc mais vous vous revoltez parcequ'il s'agit de votre religion.
Je suis musulman et j'ai condamne cet acte barbare et non recommande par l'islam, les autorites doivent prendre toutes leurs dispositions pour defendre tous les senegalais et leur droit de culte meme pour un athe .
Je vous felicite de votre engagement pour defendre votre religion mais aussi je vous exorte d'en faire autant pour defendre votre pays parceque c'est dans ce pays en paix que vous pourriez pratiquer votre religion comme vous le sentez. Ton droit s'arrete la ou commence celui des autres.

4.Posté par Khali le 02/07/2011 06:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne défend nullement une quelconque religion car je vis dans un pays ou les musulmans sont minoritaires et ou la religion est confinée dans un sphères purement prive.Un pays ou la construction d'une mosquée constitue la croix et la bannière mais ce n'est pas pour autant que je condamne ce pays.Car ne nous voilons pas la face,dans chaque pays il y a une tradition religieuse et celle du Senegal c'est l'Islam,ce n'est pas pour autant que je cautionne la pratique de l'Islam a travers les confréries ou le croyant n'est considère que comme une vache a lait.Monsieur je ne prétend nullement défendre car je n'en ai nullement les compétences mais je suis un adepte de la philosophie que la religion doit rester dans le domaine privée aussi bien pour l'Islam que pour les autres religions et qu'une personne doit pouvoir choisir ou non librement sa religion sans aucune contrainte ou duplicité,mais je le dis et le réitère,ces soi disant pasteurs sont des escrocs comme certains de nos marabouts et aujourd'hui les vrais hommes d'eglise devraient plutôt leur dire stop.Depuis 30 ans j'ai jamais vu un Senegalais brule une église ou une mosquée ,aujourd'hui'hui s'ils cassent et brulent certaines maisons et anciens lieux de débauches comme des anciens cinémas servant d'eglise,c'est qu'il y a véritablement un problème.Mon exemple moi je suis un musulman pratiquant et depuis ma jeunesse mes meilleurs amis étaient des chrétiens et le sont toujours,j'allais a l'église souvent,donc je ne suis nullement un islamiste ou intégriste .Mais comme dans les confréries,il faut aussi que les prêtres et vrais hommes d'eglise disent stop a ces multitudes "prophètes " et escrocs fondateurs de différentes sortes d'eglise.C'est Ca la réalité

5.Posté par Deug le 02/07/2011 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que le combat d'un cryant, ce n'est pas détruire le temple et la mosquée d'autrui. L'islam est une religion de paix et de tolérance. Notre devoir c'est d'éduquer nos enfants religieusement. Si chacun de nous dans son entité familiale oriente et inculque à ses enfants une éducation religieuse, le débat est terminé. Au moment où nous croyons que seule l'éducation occidentale peut faire réussir nos enfants, tout en négligeant nos propres valeurs culturelles et religieuses, d'autres s'en profitent pour détourner nos enfants : à qui la faute ou la responsabilité ?
Ce que nous devons lutter, c'est la contre nature (homosexualité) ratifiée au Sénégal, la drogue qui gangraine nos sociétes, sans parler de la prostitution. Chers fréres soyons plus tolérant. Personne ne peut avoir l'unanimité. Même Allah Soubhaanou wa tala, certaines créatures ne croient pas en lui. Pouvons nous être juge plus que Dieu ? Que Dieu nous guide dans le droit chemin.

6.Posté par dan le 02/07/2011 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y-a un seul religion que dieu accepte qui es l'islam
toute le religion sont inventes par les humains
detruisons nous toutes le faux religion qui se trouve dans le monde meme
non pas seulement le senegal

7.Posté par mouslim le 02/07/2011 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST QUE LE PROBLEME FONDEMANTAL DE CES DERIVES C'est IGNORANCE,ANALPHABETISME ET LES PREJUGES. UN VENDREDI NOTRE IMAME PRECHER DANS CE SENS CONFONDANT "les temooinsde jehova" par les evangeliste chretiens ; il ne savait rien de ce quil disait; donc pour resoudre le problem LETAT DOIT sensibliser les populations ;les egiles prostetante aussi doivent eviter des zones a risque comme la banlieu. ICI MEME IL EXISTE PARFOI DES QUEREL ETRE GENTS DE MEME CONFESIONN.

IGNORANCE MOO PROBLEMOU ADOUNA!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image