leral.net | S'informer en temps réel

Qui est Amadou Bâ, le nouveau ministre des Finances du Sénégal?

Rédigé le Vendredi 6 Septembre 2013 à 14:37 | | 3 commentaire(s)

Amadou Bâ, nouveau ministre sénégalais de l'Économie et des Finances, sera en charge de l'application de la stratégie de développement 2013-2017. Sa mission : créer 150 000 emplois par an.



Qui est Amadou Bâ, le nouveau ministre des Finances du Sénégal?
Dans la foulée du remaniement ministériel décidé par le président du Sénégal Macky Sall, le nouveau Premier ministre, Aminata Touré, a annoncé la composition de son gouvernement. Parmi les partants, l'ex-banquier Amadou Kane, remplacé au ministère de l'Économie et des Finances par Amadou Bâ qui occupait jusqu'alors le poste de directeur général des impôts et des domaines.

Produit de l'administration publique

Si Amadou Kane a rejoint le gouvernement sénégalais après une longue carrière dans le secteur financier (à la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal, à la Bourse régionale des valeurs mobilières, chez BNP Paribas), son successeur est un pur produit de l'administration publique sénégalaise.

Ancien élève de l'École nationale d’administration et de magistrature (Enam), sorti de la prestigieuse section "Impôts et Domaines", il gravit les échelons de l'administration fiscale et atteint le poste de directeur des impôts en 2004. Deux ans plus tard, il prend la tête de la Direction générale des impôts et des domaines (Dgid), position qu'il occupe pendant près de sept ans. À ce poste, il supervise la rédaction et la mise en oeuvre du nouveau Code général des impôts, en vigueur depuis janvier 2013.

150 000 emplois par an

Ce commis de l'État, assez peu connu du grand public et sans expérience ministérielle, devra assurer la mise en oeuvre de la toute nouvelle "Stratégie nationale de développement économique et social" (SNDES) validée par le gouvernement sénégalais en novembre 2012.

Avec ce programme, sur la période 2013-2017, le Sénégal compte : porter le taux de croissance moyen à 7%, ramener le déficit public en dessous de 3,6% du PIB, en fin de période et réduire le solde du compte courant à - 4,5% du PIB. La stratégie parie également sur la création de 150 000 emplois par an (500 000 au total sur la période 2013-2017).

Jeuneafrique



1.Posté par Ali le 06/09/2013 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut qu'il y ait toujours un leader et c'est celui que DIEU a choisi par l'intermédiaire des humains. C'est l'étoile de Amadou BA parmi tant d'autres (beaucoup plus instruits). Ce qui est important, c'est qu'il comprenne que c'est une mission divine, le fait d'avoir à supporter TOUT L'ESPOIR D'UN PEUPLE. Tes collègues devraient se réjouir du choix porté sur un des leurs que de chercher à te mettre en mal avec le peuple. Tout ceci est faux.
Amadou, nous avons fait Delafosse ensemble, tu as toujours été un élève modèle, brillant et sérieux. Tu nous donnes plus de considération maintenant malgré tes hautes fonctions et tes pouvoirs, tu as eu à le prouver dans nos relations de travail aussi.
DIEU t'a donné les richesses et la considération dans ce bas monde. Il faudra continuer à travailler pour une bonne place au paradis en suivant ses recommandations dans ton travail et dans l'amour de servir ton PEUPLE. Je te voyais déjà à ce poste et même plus loin encore, je te l'ai déjà dit à ton bureau, il ya 1 an.
QUE DIEU CONTINUE A GUIDER TES PAS DANS LA BONNE DIRECTION.

2.Posté par Dépité le 07/09/2013 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amiine. Qu'il aide ce pays à aller de l'avant. On en a bien besoin et j'espère qu'il va baisser la pression fiscale sur ceux qui paient (salaires, entreprises), et faire payer la grande masse qui se cache!!

3.Posté par lecture le 07/09/2013 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«MARY TEUW NIANE MENE LE PRESIDENT DROIT AU MUR»
SEYDI ABABACAR NDIAYE, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU SAES

Oumar KANDE  |   Publication 23/08/2013
http://seneplus.com/article/«mary-teuw-niane-mene-le-president-droit-au-mur »

« Seydi Ababacar Ndiaye, continuant son interpellation, demande quelle suite sera donnée à l’audit des universités où il a été noté une mauvaise gestion généralisée, «y compris la gestion du ministre actuel quand il était recteur de l’Ugb».
«Est-ce qu’on peut continuer à faire confiance à des dirigeants qui ont été épinglés par différents rapports ? IL Y A AUSSI UN AUTRE DOCUMENT COMMANDITÉ PAR L’ACTUEL RECTEUR DE L’UGB AU NIVEAU DE LA DÉLÉGATION POUR LA RÉFORME DE L’ETAT ET DE L’ASSISTANAT TECHNIQUE (DREAT), QUI ÉPINGLE LE MÊME MINISTRE.
Ce document à montré que l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, quand il était recteur à l’Ugb, son jeu favori c’était de créer des postes de responsabilité, de direction. Il en avait créé dix-neuf dans une petite université comme l’Ugb et il y avait des conséquences sur la masse salariale car tous ces directeurs avaient l’équivalent d’un million d’indemnité.
Ces manquements devraient édifier qu’il faut faire les bonnes enquêtes et prendre les individus qu’il faut pour les missions importantes. Quelqu’un qui dirige une simple université et qui a ces types de comportement, on lui confie le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il y a lieu de se poser des questions», a dit Seydi Ababacar Ndiaye.  »

LE RAPPORT D’AUDIT QUI MET À NU LA GESTION DE MARY TEUW NIANE - Lundi 22 Juillet 2013 -
(rapport commandité conjointement par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Économie et des Finances, sur financement de la Banque mondiale)
http://www.popxibaar.com/UNIVERSITE-GASTON-BERGER-DE-SAINT-LOUIS-Le-rapport-d-audit-qui-met-a-nu-la-gestion-de-Mary-Teuw-Niane_a16505.html

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image

Hebergeur d'image