Leral.net | S'informer en temps réel



Qui sera le Prochain Président de la France?

le 21 Avril 2012 à 13:52 | Lu 1657 fois

Qui sera le Prochain Président de la France?
Dimanche 22 avril à 20h00, les Français connaîtront les deux candidats qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. Le jeu se resserre autour du président sortant Nicolas Sarkozy et son principal rival, le socialiste François Hollande. Rien n'est encore joué...

Par Hakim El Frigui, correspondant en France

Si les intentions de vote semblent donner François Hollande vainqueur tant au premier tour qu’au second tour face à Nicolas Sarkozy, l’élection est loin d’être jouée pour l’un ou l’autre candidat. Notamment en raison de plusieurs facteurs d’incertitudes.

Sarkozy, un impopulaire qui représente la continuité

En effet, à droite, si Nicolas Sarkozy a atteint des sommets d’impopularité, comme aucun autre président de la cinquième république d’ailleurs (certains sondages l’ont crédité d’une impopularité de plus de 70% des Français sondés), il n’est pas battu d’avance. En cette période de crise et d’incertitude, il constitue, comme il aime à se présenter, une certaine continuité tant à l’intérieur de la France qu’internationalement. A ce sujet, il n’aura pas échappé au lecteur la polémique autour du fait que François Hollande a quasiment été boycotté par tous les autres chefs d’Etat européens «amis» de N. Sarkozy.

Sur le registre des marchés financiers aussi, réelle crainte ou coup bas monté de toute pièce pour gêner Hollande, les informations sur les inquiétudes des marchés financiers et des prêteurs internationaux qui pourraient renchérir le coût du crédit pour la France si le socialiste était élu ne desservent bien évidemment pas Sarkozy et font réfléchir les Français quant au vote Hollande. Ce dernier ayant pourtant donné des garanties notamment lors de son déplacement à la City de Londres.

Hollande, plébiscité mais concurrencé par «ses amis»

A gauche aussi, plusieurs inconnues constituent des nuages dans le beau ciel bleu électoral que connaît François Hollande crédité des meilleures intentions de vote et même plébiscité par des politiciens de droite. Et le premier danger venant paradoxalement d’un sans doute futur allié et d’un ancien socialiste à savoir Jean-Luc Mélenchon. Président du Parti de Gauche, Mélenchon est le troisième homme, comme l’appelle les observateurs politiques en raison de la place qu’il occupe dans les sondages avec environ 15% des intentions de vote (sondage Bva du 18-19 avril 2012). Sans réelle assise populaire, il y a à peine deux ans, l’homme arrive désormais à mobiliser les foules (des dizaines de milliers de personnes) lors de meetings impressionnants. Son discours anti-marché et populaire allant droit au cœur de la majorité de cette France qui travaille toujours plus pour gagner de moins en moins d’argent en cette période de crise et de chômage.

L’émiettement des voix au premier tour en raison de ces candidatures de gauche/vert concurrentes (car il ne faut pas oublier les écologistes qui votent à gauche) risquent de nuire considérablement à Hollande au premier tour.

Pourtant rien n’est gagné pour aucun des candidats en raison d’un ennemi beaucoup plus insidieux. Ennemi qu’ils ont tous combattu à leur façon lors de cette dernière ligne droite, à savoir l’abstention.

En effet, selon plusieurs sondages, un grand nombre de Français, considérablement déçus des politiques français, ont décidé de s’abstenir d’aller voter. On a donc vu multiplier les candidats-commerciaux aller faire du porte-à- porte chez les particuliers pour les convaincre d’aller mettre le bulletin dans l’urne.

Résultat des courses pour le premier tour dimanche 22 avril au soir. Piccmi.com vous tiendra informés.


SOURCE:Piccmi.com