leral.net | S'informer en temps réel

Quiproquo autour de la construction de l'Université du Sine Saloum : La part de vérité du ministre de l'Enseignement supérieur


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Août 2016 à 14:59 | | 1 commentaire(s)|

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est revenu, ce matin, sur l’annulation de l’attribution provisoire du marché de 41,5 milliards pour la construction de l'Université du Sine Saloum. Cette décision concerne le groupe Awiai/Ergc à qui ledit marché a été attribué. « Quand l’appel d’offre a été fait, trois entreprises ont été classées », rappelle Mary Teuw Niane qui ajoute qu’au début, « il est demandé à chaque groupement d’avoir au moins un tiers pour les entreprises sénégalaises, et finalement le marché de la construction a été attribué, le 08 avril 2015, à Awiai/Ergc pour deux lots ». A l’en croire, le premier est de 24 milliards 132 millions 426 mille FCfa TTC et concerne la partie de Kaolack (Rectorat, campus pédagogique) et le lot deux est de 17 milliards 449 millions 262 mille 400 F TTC pour la partie Kaffrine et Fatick. Le taux d’inter 1.9 remboursable pour 7 ans avec un différé de deux.

« Nous avons anticipé sur le contrat demandant à la Dcmp son avis sur le contrat. Et nous lui avons écrit, le 23 avril 2015, et elle a répondu donnant un avis favorable, le 29 avril 2015. Le dossier financier est géré par le ministère de l’Economie et des Finances et a connu beaucoup de retard entre les finances et la société Awiai/Ergc et nous avons écrit à Awiai pour une mise en demeure de signer la convention avec le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan le 29 mars 2016 », a expliqué M. Niane. Ensuite, renseigne-t-il, une demande d’annulation de la procédure a été envoyée par son ministère, le 14 avril 2016, à la Dcmp. « Et le 28 avril 2016, la Dcmp nous a répondu en nous demandant de poursuivre la procédure avec Awiai », précise M. Niane selon qui le ministère de l’Economie et des Finances a écrit à Awiai, le 14 juin 2016, pour le mettre en demeure de lui donner la convention qu’il a avec la banque qui va les financer. « Le 14 juillet 2016, le ministère de l’Economie et des Finances nous a réécrit pour nous dire de procéder à l’annulation parce que Awiai n’a pas produit les documents qui lui étaient demandés et le ministère de l’Enseignement supérieur a écrit à la Dcmp, le 22 juillet 2016, pour leur demander un avis pour l’annulation du marché provisoire. Le 26 juillet, la Dcmp a répondu favorablement, cette fois-ci, pour l’annulation et, le 04 juillet, j’ai notifié à Awiai/Ergc l’annulation de l’attribution provisoire », a-t-il dit avant de conclure en indiquant que le recours gracieux, qui a été introduit le 08 août 2016, sera examiné aujourd’hui et qu’il va répondre.

Mariama Kobar saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image