leral.net | S'informer en temps réel

Quotidiens dakarois: Le bras de fer entre Karim Wade et la CREI en exergue

Les quotidiens dakarois s’intéressent pour l’essentiel au bras de fer entre Karim Wade et la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) devant laquelle l'ancien ministre refuse désormais de comparaître.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Janvier 2015 à 09:05 | | 3 commentaire(s)|

Quotidiens dakarois: Le bras de fer entre Karim Wade et la CREI en exergue
Le Quotidien explique que les avocats du fils de l’ancien président de la République Abdoulaye Wade ‘’avancent que les conditions d’un procès équitable ne sont plus respectées, si bien qu’ils suspendent leur participation au procès et entendent mener la bataille sur d’autres fronts’’.

‘’Karim sans défense’’, titre le journal, indiquant qu’’’à cause du refus de comparaître de leur client, les avocats n’ont plus droit à la parole’’.

Du fait de cette situation, le Témoin quotidien estime que le procès Karim Wade, poursuivi pour enrichissement devant la CREI, est désormais ‘’dans l’impasse’’.

Tout comme Le Quotidien, le Témoin explique en effet que ‘’le fils de l’ancien président de la République refuse de se présenter à la barre de la CREI’’.

‘’Il serait malade, selon ses avocats’’, avance le journal, qui ajoute que ‘’le parquet a fait constater par un huissier son absence dans le box des accusés’’.
A l’instar du Témoin, Le Populaire constate lui aussi que le jugement de l’ancien ministre des Infrastructures est aussi dans l’impasse.

Selon le journal, ‘’le procès [est] compromis par le retrait des conseils de tous les mis en cause’’. Il ajoute que ‘’les avocats de Karim mettent en garde l’administration pénitentiaire’’, alors que ‘’la Cour dit [en] prendre acte’’.

L’As va plus loin, en indiquant que le procès est ‘’hypothéqué’’ par ce bras de fer entre la CREI et Karim Wade.

C’est dans ce contexte que Sud Quotidien signale ‘’un nouveau rebondissement’’, après la polémique sur les ‘’violences’’ qui auraient été exercées mercredi dernier sur Karim Wade pour ‘’le faire comparaître de force’’.

Le quotidien du Groupe Sud Communication révèle en effet que ‘’le procureur spécial près la Crei a indiqué que, dans le code de procédure pénale du Sénégal, il n’est pas question d’user de la force pour faire comparaître un prévenu’’.

‘’Polémique sur les +violences+ contre Karim : le parquet +clôt+ le débat’’, titre ainsi le journal.

Tout en s’intéressant au procès Karim Wade, les quotidiens gardent aussi les yeux rivés sur l’équipe nationale de football qui prend part à la CAN en Guinée Equatorioale.

‘’Après leur victoire sur le Ghana, les +Lions+ pensent à l’Afrique du Sud’’, titre Le Soleil. Citant le sélectionneur national, Alain Giresse, Direct Info prévient que ‘’l’Afrique du Sud est une équipe très percutante devant’’.

En tout cas, ‘’les +Lions+ sont remobilisés’’ en vue de leur deuxième sortie dans la CAN en Guinée Equatoriale, rassure Waa Sports. Et Selon Stades, ‘’les Lions ont digéré la victoire’’. Le journal affiche une photo des joueurs sénégalais lors d’un entrainement ‘’très ludique’’, mardi à Mongomo.
Aps






Hebergeur d'image