leral.net | S'informer en temps réel

RAPATRIEMENT MUSCLE D’UN SENEGALAIS D’ESPAGNE Le procureur de Madrid saisi, la police espagnole parle d’un «délinquant »

La police espagnole s’est défendue ce week-end, des accusations portées contre elles à propos du rapatriement très musclé d’un sénégalais en séjour irrégulier sur le territoire espagnol. Dans un communiqué officiel, les policiers de Madrid indiquent que le mis en cause est un «délinquant ayant des antécédents de vols avec violence » qui devait être expulsé sur un vol régulier Madrid-Dakar. Le procureur de Madrid a reçu la vidéo.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Juin 2009 à 15:59 | | 2 commentaire(s)|

RAPATRIEMENT MUSCLE D’UN SENEGALAIS D’ESPAGNE Le procureur de Madrid saisi, la police espagnole parle d’un «délinquant »
L’incident s’est passé mardi 16 juin à l’aéroport de Madrid. Les images ont été filmées par le chanteur et vidéaste sénégalais, Lamine Mbengue, par ailleurs directeur de l’agence Internet senegaaltv. On voit dans cette vidéo qui a fait le tour du monde, deux agents de police en civil, autour du sénégalais qui refuse d’entrer à bord de l'avion. Il est plaqué à terre. Les policiers lui attachent les chevilles, les poignets et les genoux. Comme un mouton bon pour l’abattoir. Le sénégalais n’a dû son salut qu’à l’intervention du commandant de bord qui a refusé d’embarquer cette personne « malmenée et très agitée ».

L’affaire fait grand bruit en Espagne. Les images ont été mises à la disposition du procureur de la Haute Cour de Madrid. De même que le procureur général et le médiateur espagnol pour l’ouverture d’une information judiciaire. L’auteur de cette saisine de la justice est le pasteur d’église Entrevías Javier Baeza. «C'est une sauvage cruauté de la police », expliquait ce dernier ce week-end. De même, la police espagnole a envoyé une explication à l’ambassadeur du Sénégal en Espagne. Au diplomate Abass Ndiour, le commissaire de police Alvarez explique : "la résistance et l’attitude violente de celui-ci (du sénégalais, ndlr), ont rendu impossible son embarquement, c’est pourquoi il a dû être de nouveau transféré aux dépendances de la police du commissariat du Corps national de Police de Madrid-Barajas, où il a été remis en liberté après avoir épuisé le délai légal de séjour dans le centre d’internement d’étrangers".
Egalement, le syndicat de la police espagnol est monté hier au créneau pour nier l’existence de violences contre le sénégalais. Pour les espagnols, le mis en cause n’est qu’un simple «délinquant ayant des antécédents de vols avec violence » sur le territoire espagnol.
Le syndicat des policiers espagnols estime qu’ils n’ont fait qu’appliquer la loi et les ordres des supérieurs et du juge chargé des expulsions. Il se décharge par ailleurs sur le sénégalais dont il dénonce le comportement «violent ».
Cette déclaration de la police espagnole a outré plus d’un à Madrid. Surtout la Fédération des associations de réfugiés et de migrants et de l'Espagne."Avec une profonde indignation la police rejette ces attaques à la dignité humaine, Nous appelons les organisations de droits de l’homme à exprimer leur rejet de ces pratiques qui dégradent notre société", indique cette association dans un communiqué de presse.

El Malick SECK 24H CHRONO



1.Posté par sweet le 23/06/2009 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

des mensonges, que des mensonges, et même s'il été délinquant c'est un être humains d'abord, et si ont traiter les espagnoles délinquants au sénégal comme ça?

2.Posté par forever le 25/06/2009 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bjr chers compatriotes du galsén necroyez pas ce kils disent ces espagnols,ils font parti des européens les plus racistes du monde.ces actes sont ignobles et sont pas dignes d'1 etre humain.mais nous les africains gno wara khame sougnou bopp,l'europe c pa l'eldorado(EUROPE DAFA TASSSSS) c pourkoi on commence a les deranger a leur propre pays,restons ici au senegal et travailler notre cher pays pourke cela aille de l'avant.excusez moi si g di de trop (kéne mattoul,yalla rék mo matte).nul n'est parfait

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image