Leral.net | S'informer en temps réel



RDC: des mouvements de jeunes lancent la campagne « Bye bye Kabila »

Rédigé par La rédaction le 23 Novembre 2016 à 11:23 | Lu 595 fois

Une plateforme a lancé mardi 22 novembre la campagne « Bye bye Kabila ». A l’origine de cette campagne, des mouvements citoyens comme Lucha ou Filimbi, les ligues des jeunes du Rassemblement et du MLC. Malgré leurs divergences sur les moyens de sortir de la crise, ils ont décidé de sensibiliser la population sur certaines dispositions constitutionnelles comme la durée et le nombre de mandats présidentiels et de refuser le maintien au pouvoir du président Kabila au-delà du 19 décembre prochain.


« Quand la jeunesse lui rappelle ce que dit la loi, ce n’est pas Lucha et Filimbi qui est la loi, c’est la Constitution qui chapeaute dans notre pays et qui demande à M. Kabila de partir », a déclaré l’un d’eux avant d’ajouter : « On sait très bien qu’ils ne vont pas organiser des élections. » « Dire qu’il n’y a pas d’eau, de courant, de bourses d’études, c’est la réalité que nous vivons aujourd’hui. Nous allons verser notre sang à cause de cela et nous allons plus loin et dans la non-violence surtout », conclut-il. Et même si leurs formations respectives ont toutes proposé des solutions de sortie de crise différentes, les jeunes ont décidé de lancer la campagne « Bye bye Kabila » pour rappeler les dispositions prévues par la Constitution et dire « au revoir », disent-ils, au chef de l’Etat le 19 décembre prochain, date de la fin officielle de son deuxième et dernier mandat. Les élections n’ont pas été organisées avant cette date constitutionnelle. Elles sont repoussées à avril 2018 au plus tôt, grâce à l'accord signé par le pouvoir et une frange d’opposants. Le mouvement "Bye bye Kabila", c’est le dernier assaut de la jeunesse congolaise (…), de tous les mouvements pour qui il est temps de faire réellement en sorte que Kabila respecte la Constitution en quittant le pouvoir le 19 décembre prochain, explique Corneille Beni, l’un des leaders du mouvement Filimbi en RDC. C’est une campagne de sensibilisation qui se fera sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo pour que tout le monde sache qu’il faut lui dire "bye bye". L’article 220 est clair : c’est cinq ans, une fois renouvelable. Il en a fait deux, dix ans en tout. Donc on ne peut pas vouloir construire une nation tout en violant les textes qui régissent la nation. »
Dans son discours à la nation la semaine dernière, le président Kabila avait appelé ceux qui refusent toujours cet accord, le Rassemblement de l’opposition et le MLC, à le signer. Et il avait mis en garde la jeunesse contre toute manipulation des politiques ou des officines étrangères.
source: rfi.fr