leral.net | S'informer en temps réel

RÉBELLION : Mis en liberté, des chefs du Mfdc renoncent à la lutte

Libérés par les autorités sénégalaises auxquelles ils auraient été remis par des collègues gambiens, Mamadou Teuw Sambou, Tamsir Badji, Joseph Diatta et Ansoumana Diédhiou qui sont présentés comme étant des chefs de guerre du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), ont déclaré, samedi à Ziguinchor, qu’ils renoncent maintenant à la lutte pour l’indépendance de la Casamance (Sud du Sénégal.) C’était quelques instants après leur arrivée à bord du bateau « Aline Sitoë Diatta », en provenance de Dakar où ils auraient été « transférés »,


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Mai 2010 à 12:09 | | 0 commentaire(s)|

RÉBELLION : Mis en liberté, des chefs du Mfdc renoncent à la lutte
suite à leur emprisonnement en Gambie, avec d’autres rebelles séparatistes de Casamance, pour complicité de coup d’état, activités indépendantistes sur le sol gambien ou d’espionnage, acquisition illégale de carte nationale d’identité gambienne, entre autres chefs d’accusation. Selon lesdits rebelles du Mouvement des forces démocratiques de Casamance, à leur « élargissement », après un séjour carcéral de plus de deux ans en Gambie, les autorités de ce pays les auraient conduits tout dernièrement à la frontière, et remis à la police sénégalaise de Karang. Ils auraient été emmenés ensuite à Dakar d’où ils sont revenus le week-end. Dès leur arrivée à Ziguinchor, ils ont été conduits par les forces de sécurité auprès des autorités compétentes pour une visite médicale. Mis en libertés après, ils ont laissé croire qu’ils renoncent à la lutte pour l’indépendance de la Casamance et rentrent dans leur village d’origine (Bandjikaki et les îles Karoneà).






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image