leral.net | S'informer en temps réel

RÉCOMPENSES AUX SPORTIFS SÉNÉGALAIS DE HAUT NIVEAU : Les 165 millions de Me Wade divisent la famille du basket

La famille du basket est divisée par les 165 millions Cfa de primes offerts par Me Abdoulaye Wade. On dénonce l'oubli de certains ayants droit à ces récompenses.


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Août 2010 à 00:07 | | 3 commentaire(s)|

RÉCOMPENSES AUX SPORTIFS SÉNÉGALAIS DE HAUT NIVEAU : Les 165 millions de Me Wade divisent la famille du basket
L'ancien Premier ministre Idrissa Seck disait que «les bandits ne se chamaillent que lors du partage du butin». C'est le cirque que vit la famille du basket, actuellement divisée par les 165 millions de francs décaissés par le président de la République, Me Abdoulaye Wade, pour payer les primes des «Lionnes» et «Lions». En effet, depuis samedi dernier, des voix s'élèvent contre la gestion de cette manne financière. Car, d'autres ayants droit, comme l’arbitre Mbaye Guèye et la «Reine» de 2009, Ndèye Sène, ont été oubliés au moment de la répartition.
«On ne comprend pas, on ne sait finalement pas qui doit bénéficier de ces récompenses. Pour les arbitres, c’est fréquent qu'ils soient exclus. Je ne sais pas à quoi cela est dû. Mais je pense que c’est un manque de respect. Je ne peux pas non plus comprendre le cas Ndèye Sène. C'est une joueuse qui a remporté l'Afrobasket 2009 et était en regroupement avec l’équipe avant de se blesser. Donc, au moment où on donnait les récompenses, elle était au repos et on l’a éliminée. C’est injuste que Ndèye Sène ne bénéficie pas des primes spéciales offertes par le chef de l’Etat. Malgré sa blessure, Ndèye Sène faisait partie du groupe. Le fait de l’éliminer est mesquin», accuse Lafont Ndiaye, le manager général de Saint-Louis basket club (Slbc).
Le dirigeant saint-louisien, qui est dans tous ses états, s'en prend à l’entourage du président Baba Tandian. «Je ne sais pas d’où vient la décision, mais elle est injuste, car on n’a pas encore arrêté la liste des 12 joueuses pour le Championnat du monde. Ndèye Sène fait partie des 17 joueuses présélectionnées et l’on doit récompenser tout le groupe. Mais on ne l’a pas fait et pourtant, des fédéraux ont été servis. Ce qui n’est pas sérieux. Certes, le président Baba Tandian est animé d’une bonne volonté, mais il doit revoir son entourage. Car il n'y a que des chasseurs de primes qui rodent autour de lui. Je n'arrive toujours pas à comprendre que l’on donne à des dirigeants de l’argent alors que ce sont eux qui doivent apporter de l’argent pour cette discipline. On dirait que les récompenses ont été données à la tête du client. Il n'a pas eu de prime pour l’intendant après l’Afrobasket 2009. Et l’on en a versé à l’intendant du Tournoi de la Zone 2 ainsi qu'à celui qui est engagé pour la préparation des «Lionnes» en France. On a même donné de l’argent à Oumar Dia 'Adidas 2' qui joue le rôle d’intendant et à Atoumane Gaye. Je pense qu’un responsable comme Atoumane Gaye qui est le président de la Ligue de basket de Dakar et Secrétaire général de la Zone 2 n’a pas besoin de ça. Maintenant, si les gens tournent autour du basket pour de l’argent, ce n’est pas la peine. Et cela est en train de diviser la famille du basket (...). Je n’ai rien contre le Directeur technique, mais dans toutes les campagnes, il bénéficie de ces récompenses. Cela pose problème car au même moment, des officiels comme l’arbitre ne reçoivent rien. C’est anormal et il urge de corriger», se désole Lafont Ndiaye.


Amédine SY
le populaire



1.Posté par baye cheikh le 28/08/2010 03:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cey Don xaalis quand est-ce que tu nous laisseras vivre en harmonie?

2.Posté par Regard le 28/08/2010 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est la politique de WADE, c'est le culte de l'argent. WADE sait que les Sénégalais ne croient en rien, il ne croient qu'à la téranga. Ce n'est pas un cadeau qu'il a fait au Basket, c'est encore une fois, une façon de montrer qui sont les Sénégalais. C'est quoi récompenser de 170 millions en 2010 des lionnes championnes d'Afrique depuis 2009 alors qu'au même moment des milliards ont été distribués à gauche et à droite. Donner une enveloppe d'argent à ces lionnes est encore une façon de diviser les Sénégalais mais surtout une façon de distraire le peuple confronté aux problèmes de l'électricité, des coûts de le vie, des mendiants, des innondations, de la crise des institutions, à la confiscation de la constitution, etc...
il est temps que le peuple se réveille.
Dirigeant au Sénégal veut dire se sucrer, ce ne sont pas des bénévoles patriotes, ce sont tous des opportunistes.
Le Sénégal est une jungle, c'est du LAMBI GOLO. Tout le monde écrase tout le monde pendant que le chef poursuit son chemein et son rêve.

3.Posté par sport le 28/08/2010 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Sy ,ce proverbe de idrissa Seck, ne nous appartient pas, parcque tout simplement, nous ne sommes pas des bandits!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image