leral.net | S'informer en temps réel

RECRUDESCENCE DES VOLS DE COUVERCLES DE BOUCHES D’EGOUTS A DAKAR : Oumar Diallo écroué et déféré au parquet

Le jeune Oumar Diallo a été déféré au parquet hier par les hommes du commissaire Sanou Diouf. En effet, Moussa Thiam, vigile de son état et son collègue Abdallah Fall ont mis à la disposition du commissariat de Bel Air le nommé Diallo pour vol portant sur deux couvercles d’égouts. Le complice de ce dernier, Djiby, a lui pris la fuite.


Rédigé par leral.net le Dimanche 29 Août 2010 à 04:22 | | 0 commentaire(s)|

RECRUDESCENCE DES VOLS DE COUVERCLES DE BOUCHES D’EGOUTS A DAKAR : Oumar Diallo écroué et déféré au parquet
Depuis plusieurs mois, un réseau spécialisé s’active dans le vol de couvercles d’égouts servant à l’évacuation des eaux usées. Ce jeudi, le jeune Oumar Diallo a été arrêté par les jeunes de la rue «Apollo», non loin du commissariat de Bel Air. En raison des indices graves et concordants, Oumar Diallo a été déféré au parquet par les hommes de Sanou Diouf. Ces derniers sont à la recherche des malfaiteurs.

C’est Moussa Thiam, vigile en service à la société «Apollo», aidé par son collègue Abdallah Fall, qui a mis le malfrat à la disposition du commissariat de Bel Air. Interrogé, O. Diallo, reconnaissant les faits, déclare avoir agi de concert avec Djiby qui a pris la fuite. Fouillé par les éléments de Mme Diouf, rien n’a été trouvé sur lui. Moussa Thiam a laissé entendre qu’après la pluie d’avant-hier, il est sorti pour acheter du pain. En cours de route, il a constaté que le couvercle d’égouts se trouvant non loin de son local avait été enlevé. D’ailleurs, il a failli s’y engouffrer. Au cours de ses investigations, son attention a été attirée par le nommé O. Diallo qui conduisait un pousse-pousse à bord duquel il y avait deux couvercles. À côté de lui, il y avait un autre individu. Quand il les a menacés de les conduire au commissariat, le plus grand à savoir Djiby a réussi à prendre la fuite. Ainsi, avec l’aide de ses amis, il a mis O. Diallo à la disposition de la police. Malick Diouf, surveillant du réseau de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) établi à Hann, a porté plainte au nom de la société. Il a, par ailleurs, demandé la restitution de deux couvercles. Il a fait savoir que l’Onas est souvent victime de vols de couvercles d’égouts dans la ville de Dakar. Ce qui cause selon lui, un grand danger pour les populations, surtout en cette période de saison des pluies.

IBRAHIM SAANDI KEMBA
Source L'Observateur






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image