leral.net | S'informer en temps réel

RENCONTRE MINISTERE-STRUCTURE D’EXCEPTION : Le coach zappé, le Cnf sollicite un prolongement

Le choix du sélectionneur semble ne plus préoccupé le Comité de normalisation du football. Hier, l’instance dirigeante, en réunion avec la Direction de la haute compétition, a fait l’impasse sur la question. Elle s’en est plutôt tenue à présenter son travail, histoire de dresser un bilan d’étape, avant de faire part de son désir de prolonger son mandat jusqu’à la fin de la saison sportive.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Janvier 2009 à 16:44 | | 0 commentaire(s)|

RENCONTRE MINISTERE-STRUCTURE D’EXCEPTION : Le coach zappé, le Cnf sollicite un prolongement
A quand le débat ministère-Comité de normalisation sur le choix du sélectionneur ? La question reste posée ! Hier encore, les deux parties qui se rencontraient ont, une nouvelle fois, éludé le sujet. La raison ? Ameth Dieng, directeur de la Haute compétition, explique que le point n’était pas à l’ordre du jour. Peut-être, ajoute-t-il, « la prochaine fois, on s’y penchera ». En attendant, la tutelle et la structure d’exception ont fini de dresser un bilan d’étape de la mission du Cnf en plus d’avoir défini les contours du démarrage de la prochaine saison de football. Si l’organisation du dernier championnat et de la Coupe du Sénégal a été jugée satisfaisante, il n’en est pas de même, en ce qui concerne les compétitions de jeunes. A ce sujet, le Cnf justifie cela par un manque de moyens. Par ailleurs, l’instance dirigeante en direction de la réforme, a déposé un cahier des charges sur la table du ministre. « Un important pas qui vient d’être franchi dans le cadre de la normalisation », si on en croit le Dhc. D’ailleurs, dans ce processus, il a été expliqué que le dépôt des candidatures sera bouclé le 6 février et le dépouillement prévu à la date du 9. Ensuite, les clubs éligibles seront convoqués le 20 février pour apporter les dernières touches. Ce sera le lieu de décider de la nature de l’instance dirigeante du football professionnel. Une ligue ? Une commission ? Les clubs seront seuls souverains à en décider. Pour autant, le Dhc révèle les encouragements du département des Sports pour la mise en place d’une ligue. Même si le privilège ne lui revient pas dans un tel cas de figure. M. Dieng a par ailleurs suggéré au Cnf de prendre en charge la question du football amateur pour qu’il puisse continuer à exister et dérouler son programme. Aussi, il a été question du passage de témoin entre la structure d’exception et une fédération. Ainsi, le ministère a ordonné la convocation d’une Assemblée générale extraordinaire avant mi-avril, pour validation des textes, et des assises électives en Mai. Seulement, le Cnf, désireux de prolonger son mandat jusqu’à la fin de la prochaine saison sportive sollicite une dérogation. Une correspondance dans ce sens, « munie de solides arguments », lui a été demandée par l’autorité. Reste maintenant à savoir quelle suite sera donnée à ce vœu qui, sans conteste, ne cadre point avec les aspirations du monde sportif. Enfin, une nouvelle rencontre sur les questions liées à l’équipe nationale et le financement du sport est prévue.

A.B.COULIBALY l'AS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image