leral.net | S'informer en temps réel

Radicalisation des libéraux à l’Assemblée nationale : Le Pds a-t-il oublié son candidat à Rebeuss ?


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Novembre 2015 à 10:04 | | 13 commentaire(s)|

Avec la bataille entamée contre la majorité parlementaire qui affiche son soutien aux frondeurs dirigés par Modou Diagne Fada, le Parti démocratique sénégalais (Pds) semble perdre ses repères dans l’arène politique. Désormais, sa priorité, faire sortir de prison leur unique et candidat, Karim Wade, semble être relégué au second plan. Ce dernier, investi candidat de la formation politique de Me Wade souhaite participer à la prochaine élection présidentielle, même s’il est retenu entre dans les liens de la détention à la prison de Rebeuss, fait remarquer le journal Grand Place.

Certains cadres, fidèles à Me Wade, ont fait ce constat par rapport à l’orientation de la lutte engagée par la formation politique du « pape du Sopi ». « Le combat à l’Assemblée nationale ne doit pas être portée par le parti, surtout qu’il ne s’agit nullement de l’intérêt de notre candidat qui souffre encore en prison. On l’a choisi en congrès, à l’unanimité, malgré l’opposition constatée de certains membres après son investiture », indique une source proche des libéraux. Du côté des cadres, certains conçoivent le bras de fer à l’assemblée nationale comme un jeu politique qui risque de renforcer les dissidents par rapport à la candidature de Karim Wade.

En d’autres termes, la traque du leader des réformateurs a été une étape qui a trop retardé la marche du Pds en direction de la libération de Karim Wade. "On s’est trop concentré sur Modou Diagne Fada. Pourtant, il n’en valait pas la peine car, je savais qu’il allait quitter le parti par A ou B. Le parti a trop navigué avec les problèmes liés aux frondeurs. On doit oublier Fada. Il est exclu du parti et c’est lui le meneur", ajoute le même informateur. "Le combat à l’Assemblée nationale ne présente pas trop d’intérêt pour le Pds. Il faut travailler pour la libération de Karim Wade et faire sauter Macky Sall. L’Assemblée nationale ne doit pas seulement être une affaire du Pds, et je sais bien de quoi je parle", renchérit la source.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image