Leral.net | S'informer en temps réel



Raimundo Preira et Carlos Gomes Junior détenus par des militaires

le 13 Avril 2012 à 16:27 | Lu 1071 fois

Le président par intérim Raimundo Preira et l’ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior de la Guinée-Bissau sont détenus par des militaires, a annoncé vendredi RFI.


Raimundo Preira et Carlos Gomes Junior détenus par des militaires
Les deux personnalités étaient portées disparues après l’attaque du domicile de Junior par des militaires putschistes, jeudi soir.

‘’Carlos Gomes Junior ne se trouverait pas chez lui au moment de l’assaut, mais au siège du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), son parti’’, a annoncé jeudi à l’APS un témoin de l’attaque de son domicile par des militaires putschistes.

Junior et ses proches se trouvent ‘’en lieu sûr’’, à Bissau, a confié à l’APS un diplomate qui s’est entretenu avec lui au téléphone, vendredi matin.

‘’J’ai eu un contact téléphonique ce matin à 8heures GMT avec le Premier bissau-guinéen Carlos Gomes Junior, qui m’a rassuré sur son sort’’, a affirmé la même source qui se trouve à l’ambassade de l’Angola en Guinée-Bissau.

Dans un communiqué parvenu vendredi à l’APS, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a dénoncé avec ‘’la plus grande énergie cette dernière incursion de militaires dans la vie politique’’ en Guinée-Bissau’’ et exige ‘’le rétablissement de l’ordre constitutionnel’’.

Carlos Gomes Junior était arrivé en tête lors du premier tour de la présidentielle devant l’ancien président Kumba Yala. Ce dernier et quatre autres responsables politiques de l’opposition dont le président intérimaire, le président de l’Assemblée nationale Manuel Serifo Nhamadjo, ont appelé, jeudi, leurs partisans à boycotter le second tour prévu le 29 avril.

L’ancien chef de l’Etat avait dénoncé des ‘’fraudes massives’’ au premier tour, le 18 mars dernier.

Selon la Commission nationale électorale (CNE), Carlos Gomes Junior, du parti au pouvoir, arrive en tête avec 48,97% des voix, suivi du principal opposant Kumba Yala (23,36%), de Manuel Serifo Nhamadjo (15,75%) et d’Henrique Rosa (5,4%). Le taux de participation était estimé à 55%.

APS