Leral.net | S'informer en temps réel



Râler et se plaindre augmente l'espérance de vie, c'est prouvé ! J'en connais qui vont être contents...

le 3 Février 2015 à 00:40 | Lu 1276 fois

Râler et se plaindre augmente l'espérance de vie, c'est prouvé ! J'en connais qui vont être contents...
Une étude récente a démontré que râler et se plaindre permettrait d’allonger son espérance de vie ! En effet, exprimer son mécontentement serait apparemment bénéfique pour notre santé mentale, et même physique. Explications…


Ceux qui passent leur temps à râler vont avoir un nouvel argument pour continuer leur petit numéro ! Selon l’étude publiée dans le Journal Health Psychologies, les râleurs seraient susceptibles de vivre plus longtemps que les autres. C’est en tout cas la théorie avancée par les chercheurs de l’université de Jena en Allemagne qui affirment que se plaindre régulièrement augmenterait de façon significative l’espérance de vie.

L’explication est la suivante : les personnes qui expriment le fait d’être contrariées seraient en fait, à force d’extérioriser leurs sentiments, moins stressées. Et pour en arriver à cette conclusion pour le moins surprenante, les scientifiques ont interrogé plus de 6000 personnes sur leur mode de vie. Un large panel qui constitue donc une recherche poussée et sérieuse.

Sur la totalité des gens ayant participé à l’étude, les chercheurs ont remarqué un risque cardiaque bien plus élevé chez ceux ou celles qui intériorisent trop leur émotions négatives.


Concrètement, ces "cobayes" auraient proportionnellement plus de risques que leur tension artérielle augmente. Et au bout d’un certain temps, cela peut créer de l’hypertension, des maladies cardiaques, voire même des cancers dans des cas extrêmes et plus rares.

"Lorsqu'une situation stressante se présente à ce type de personne, leur rythme cardiaque ainsi que leur pouls sont plus élevés que ceux des personnes qui n'hésitent pas à dire ce qu'ils pensent", explique le directeur de l’étude, Marcus Mund.

Voilà sûrement de quoi expliquer une partie des différences de longévité de vie en Europe. L’étude souligne par exemple que les Italiens et les Espagnols, connus pour leur fort caractère et leur sang chaud, vivraient en moyenne deux ans de plus que les Britanniques !



Si on vous avait dit un jour que râler vous ferait vivre plus longtemps... Qui l'eût cru ? En tout cas c’est bien vrai ! Et surtout très bon à savoir…


Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!