leral.net | S'informer en temps réel

Ramadan au féminin : quand les sénégalaises prennent d’assaut les mosquées

Le ramadan est une période de rédemption et de pardon. A l’instar du monde musulman, le peuple sénégalais observe ce mois béni dont les bienfaits sont énormes. En effet, tout acte pouvant amener l’être humain à se rapprocher du Tout Puissant est de mise. Mais, une tranche de la population attire notre attention de par son comportement quelque peu surprenant pendant ce mois béni du ramadan.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Août 2009 à 07:21 | | 3 commentaire(s)|

Ramadan au féminin : quand les sénégalaises prennent d’assaut les mosquées
Des sénégalaises dans leur ecrasante majorité, puisque c’est d’elles dont il est question, sont connues pour leur amour envers les tenues indécentes qui frisent le ridicule et qui entraînent bon nombre de nos concitoyens à s’adonner au voyeurisme éternel. Et elles mettent la main à la pochette sans compter pour se procurer le plus sexy accoutrement qui soit.

Mais force est de reconnaître que depuis l’apparition du croissant lunaire, la gent féminine s’est pliée au bon vouloir de la charia. Et elles tiennent à le faire savoir et montrer à la face du monde qu’elles sont des…saintes. Même s’il faut mettre le doigt sur le fait qu’elles sont légion celles qui se déclarent souffrir d’une maladie qui, jusque-là, était méconnue de leur entourage. Ce dernier est obligé de constater le fait accompli.

Après une journée de dur labeur, il vous suffit de vous rendre à la mosquée du coin à l’occasion de la prière du « guéwé (1) » suivie de « nawaafil (2) » pour y voir clair. On se croirait en Afghanistan ou au Pakistan. Les femmes sont méconnaissables en ce mois béni du ramadan rien qu’à les apercevoir dans ces lieux de culte. Tout le corps couvert, chapelet à la main, une natte bien pliée, venir des les premières heures, occuper une bonne place afin de donner à Dieu ce qui appartient à Dieu, est l’attitude à adopter pour ne pas dire que c’est la mode. Rien à envier aux femmes voilées.

Et comme nos imams sortent la grosse artillerie pendant le ramadan, il faut voir nos sœurs suivre le rythme de ces religieux qui ne lésinent pas sur les moyens pour s’éterniser à la mosquée. C’est pour dire qu’ils mettent le temps qu’il faut d’autant plus qu’ils en profitent pour réciter le contenu du Coran tout entier qu’ils étalent pendant tout le mois du ramadan. Ce qui ne décourage point ces néo pieuses qui commencent à étonner leur monde. Elles pourront suivre ce rythme pendant une à deux semaines. Toujours aussi bien habillées, et décemment, moins de maquillage, le cure-dent bien pointé devant, elles donnent l’impression de « filles de Sokhna » comme on dit.

Mais l’adage ne dit-il pas que chasser le naturel, il revient au galop. Elles seront rattrapées par leurs habitudes vers la fin du ramadan, précisément dans la dernière semaine. Elles se feront rares dans les mosquées qui commençaient pourtant à s’habituer de ces nymphes qui n’en avaient que pour le paraître.

Maintenant place aux autres occupations plus chéres à nos chères sœurs. Les ateliers de coutures et de coiffure ravissent la vedette aux mosquées. C’est le moment de s’occuper des mondanités, des habits à porter et une belle coiffure à mettre le jour de l’Aid El Fitr communément appelée Korité. Et leurs maris ou prétendants sur le qui-vive devront débourser encore et encore pour satisfaire leurs dulcinées sous crainte de se voir largués. L’enthousiasme et le stress vont de pair en cette période où le ramadan plie bagage. Toute leur occupation tourne autour de ce qu’elles vont porter le jour-J pendant que monsieur doit joindre les deux bouts pour nourrir la famille.

1 La prière de la tombée de la nuit, Elle se compose de quatre rak`ah et son temps s’étend du crépuscule jusqu’à l’aube.

2 Prières surérogatoire effectuées après La prière de la tombée de la nuit

Galsentv.com



1.Posté par Linguère le 26/08/2009 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Big Salam@tous!!!
il faut savoir que YAllah moo djitou témoy moudjé
fii kéne nakhoul kéne
dinéé si xol lay nék, l'islam n'est pas une religion simplement du mois de ramadan. c vrai que durant le ramadan on se croirait en Arabie, mais yen a kine peuvent mm po réciter la Fatiha correctement à + forte raison s'acquiter de la prière.

2.Posté par malsy le 26/08/2009 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La femme sénégalaise est difficile à cerner, elle ne croit en rien du tout : nafekh. Toujours entrain de mimer, si ce n'est pas l'arabe c'est le toubab. On dirait que nous n'avons plus d'histoire (Sako a peut etre raison). Moi j'ai gardé la croyance de mes ancêtres : je suis animiste et je le reste. Voila c'est tout.

3.Posté par man le 07/09/2009 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous est ridicule, et méprisable c'est ainsi vous nous présenter nous femmes et nos sœur

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image